Changer d'édition

Trains gratuits depuis Athus, Audun et Volmerange
Luxembourg 14.03.2019

Trains gratuits depuis Athus, Audun et Volmerange

Trains gratuits depuis Athus, Audun et Volmerange

Sophie Wiessler
Luxembourg 14.03.2019

Trains gratuits depuis Athus, Audun et Volmerange

Christelle BRUCKER
Christelle BRUCKER
La mesure des transports publics gratuits dès mars 2020 franchira bien les frontières, en tout cas en ce qui concerne les trains, pour deux gares françaises et une gare belge.

Au moins trois gares ferroviaires frontalières pratiqueront la gratuité des voyages en 2e classe vers le Luxembourg à partir de mars 2020. C'est ce que confirment François Bausch, ministre de la Mobilité et des Travaux publics, et sa collègue Corinne Cahen, ministre de la Grande Région, en marge d'une réponse parlementaire sur l'avenir de la gare d'Athus (B).


Et si la gratuité des transports publics faisait grimper le nombre de voyageurs?
La gratuité des transports publics annoncée pour le 1er mars 2020 au Luxembourg aura-t-elle des répercussions sur le nombre d'usagers des CFL qui croît déjà de 3 à 5% par an? L'achat des 34 nouveaux trains Coradia suffira-t-il à répondre à cette croissance à long terme? François Bausch répond aux questions du député ADR, Jeff Engelen.

«Les voyageurs prenant le train à partir de la gare d'Athus pourront profiter de la gratuité des transports publics dans la deuxième classe. (...) Il en sera de même pour les gares d'Audun-le-Tiche et de Volmerange-les-Mines situées sur le territoire français», ont précisé les ministres.

Des gares desservies uniquement par les CFL

Pour mémoire, lors de la présentation de la mesure phare du gouvernement effectuée en janvier dernier, François Bausch indiquait qu'il n'envisageait pas d'étendre la gratuité des transports en commun au-delà des limites du territoire. Il indiquait alors que la partie gratuite du trajet ne concernerait que les kilomètres effectivement parcourus au Luxembourg et serait déduite du prix du billet. Position qu'il avait maintenue fin février, lors d'une entrevue avec des représentants de l'OGBL. 

Les gares d'Athus,  d'Audun-le-Tiche et de Volmerange-les-Mines échappent cependant à cette règle pour la bonne et simple raison qu'elles «sont desservies depuis le réseau ferré luxembourgeois». Même si elles se situent bel et bien en-dehors du territoire national. En clair, ces gares bénéficient d'ores et déjà d'un statut binational qui explique que les voyageurs qui les empruntent paient leur trajet au tarif luxembourgeois.


Sur le même sujet

Le gouvernement Bettel à Paris: enfin du concret pour les frontaliers
Un séminaire intergouvernemental a eu lieu ce mardi matin à Paris dans le cadre de la visite d'Etat du Luxembourg en France. Des accords ont été signés entre les deux pays, notamment sur le cofinancement d'infrastructures pour le trafic frontalier. Explications de notre envoyée spéciale.