Tradition

Saint Nicolas, l'incontournable fête des enfants au Luxembourg

Par Christelle Brucker

Ce mercredi 6 décembre, le Luxembourg célèbre la Saint Nicolas: crèches et écoles de l'enseignement fondamental resteront fermées et certains de vos collègues de travail auront peut-être spécialement pris congé.

Cette fête traditionnelle est très ancrée au Grand-Duché comme dans plusieurs pays voisins tels que la Belgique, les Pays-Bas, l'Allemagne (au sud surtout) et aussi certaines régions de France (le nord et la Lorraine, dont Saint Nicolas est le patron depuis 1477).

Cependant, on ne fête pas la Saint Nicolas exactement de la même manière partout. Cette tradition revêt de multiples formes. Au Luxembourg, le Kleeschen (c'est son nom en luxembourgeois) défile dans les rues des villes sous les yeux écarquillés des enfants. 

Voici quelques clichés du passé...

Autres Galeries

Souvenirs de doux moments

Au Grand-Duché, la Saint Nicolas, c'est la fête des enfants: incontournable, elle est bien plus importante que Noël. 

Fin novembre déjà, les enfants mettent tous les soirs leur pantoufle devant la porte de leur chambre pour que le Kleeschen puisse leur apporter des sucreries. 

Le grand saint visite les écoles, les clubs de sport, les associations, etc. toujours avec des friandises à offrir. A la Saint Nicolas, les familles se réunissent autour d'un repas et les plus jeunes reçoivent les cadeaux commandés dans leur lettre à Saint Nicolas.

D'ailleurs, dès qu'on évoque la Saint Nicolas, les doux souvenirs d'enfance se ravivent dans le cœur des Luxembourgeois:



Pour ceux qui sont originaires de pays plus éloignés, cette tradition d'un évêque accompagné de son âne offrant des bonbons a de quoi surprendre!

A la Saint Nicolas, de nombreuses entreprises luxembourgeoises organisent une fête familiale pour leur personnel. 

C'est aussi l'époque de l'année où on déguste des Boxemännercher, ces brioches en forme de bonshommes qui ornent toutes les vitrines des boulangeries. 

Les enfants apprennent aussi des chants dédiés à leur bien aimé Saint Nicolas. Le plus connu au Luxembourg étant le fameux Léiwe Kleeschen:

Retrouvez tous nos reportages dans la rubrique Vidéos

En Belgique, il a droit à une bière

Chez nos voisins belges, la Saint Nicolas est fêtée sur le même modèle qu'au Luxembourg. Le grand saint passe dans les maisons dans la nuit du 5 au 6 décembre pour déposer des présents.

Mais ce n'est pas un jour férié, donc les familles s'arrangent: "On a plutôt l'habitude de faire passer Saint Nicolas le week-end le plus proche du 6 décembre", raconte Nathalie, maman de deux enfants à Stockem. 

"Le soir du 5 décembre, on prépare des assiettes vides dans le salon, une pour chaque membre de la famille, que le grand saint pourra garnir de bonbons et de cadeaux."

"Il est toujours content si on lui laisse un verre de goutte, une bière ou de quoi se faire un café! Sans oublier, bien sûr, une belle carotte pour son âne."

Saint Nicolas de Myre
Saint Nicolas de Myre
Wikipédia

Les écoles belges ne sont pas fermées. Comme Saint Nicolas est le patron des écoliers, il va à la rencontre des élèves pour leur remettre un sachet de confiseries voire un cadeau collectif comme une sortie au cinéma par exemple. Chaque établissement a sa propre façon de faire.

C'est quoi cette histoire?

Nicolas est l'un des saints les plus vénérés de la chrétienté. Dans l'Église catholique, il est souvent désigné comme quelqu'un qui aidait les gens, et les orthodoxes font même référence à lui comme un "faiseur de miracles".

On sait que Nicolas est né vers 270 à Patare, en Lycie, sur la côte méditerranéenne d'aujourd'hui, et qu'il est mort à Myre, dont il fut archevêque, en 345. On sait aussi qu'il a participé au premier concile de Nicée.

Mais quel rapport avec la Lorraine? En 1087, Albert de Varangéville revenant de croisades, dérobe à Bari, en Italie du sud,  une relique de Saint Nicolas: une phalange, et la rapporte avec lui en Lorraine. Il fait édifier au bord de la Meurthe une église pour le trésor et crée la ville de Saint-Nicolas-de-Port.

Ce bourg devient un lieu de pèlerinage et une étape de la route de Compostelle. Chaque année depuis 1245, le samedi le plus proche du 6 décembre, la basilique accueille une procession aux flambeaux autour des reliques du Saint.  

En Lorraine, les écoliers lui chantent des comptines

En France, la Saint Nicolas est très différente: il s'agit plus d'une animation destinée aux enfants que d'une véritable fête de famille avec des cadeaux pour tout le monde. Ce côté-là est exclusivement réservé à Noël, même en Lorraine.

Dans cette région, Saint Nicolas passe dans les écoles maternelles et primaires selon les villes, pour remettre un grand pain d'épices à son effigie aux enfants. A cette occasion,  ils lui chantent les jolies comptines répétées les jours précédents.

Bien sûr, il n'est pas seul... Le père Fouettard lui emboîte le pas pour donner des coups de bâton aux petits garnements.

Le père Fouettard, originaire de Metz 

Il pourrait être né à Metz en 1552 si on en croit cette légende: lors du siège de la ville par les troupes de Charles Quint, les habitants firent une procession avec un mannequin à l'effigie de l'empereur avant de le brûler. 

Le père Fouettard l'accompagne. Il ressemble à un ramoneur avec du charbon plein le visage, vêtu de guenilles et arborant une barbe noire. Mieux vaut ne pas le croiser!