Changer d'édition

Brèves Luxembourg 14.12.2020

Tous les frontaliers affiliés jusqu'au 30 juin 2021

Signés avec l'Allemagne, la Belgique et la France, les accords de prolongation du télétravail possèdent plusieurs volets. Dont un dédié à l'affiliation au système luxembourgeois. Concrètement, jusqu'au 30 juin 2021, les quelque 200.000 frontaliers du Luxembourg continueront à cotiser et à bénéficier de la protection sociale du Grand-Duché, indique lundi le ministère de la Sécurité sociale. Et ce, alors même qu'ils se trouveront à leur domicile.

Une mesure qualifiée d'«importante» car permettant de ne pas franchir le seuil prévu dans la législation européenne. Un seuil fixé à 25% qui oblige, en principe, les travailleurs frontaliers travaillant à distance, à s'affilier à la sécurité sociale de leur pays de résidence. 

«La prolongation de cet accord est un geste de solidarité fort de nos pays voisins», estime Romain Schneider (LSAP), ministre de la Sécurité sociale, qui précise que cette mesure permet aux entreprises de poursuivre leur recours au télétravail «sans subir un changement de leur affiliation, ce qui évite des conséquences indésirables pour les assurés et les entreprises.»

Cette annonce intervient alors que le dispositif devait officiellement prendre fin le 31 décembre prochain. Négociée au printemps en raison de la pandémie et du confinement mis en place au Luxembourg, puis renouvelée à l'été, la mesure est présentée comme allant de pair avec le télétravail, cet «outil important dans la lutte contre la propagation» du virus.