Changer d'édition

Tous les élèves pourront bientôt se faire tester
Luxembourg 25.04.2020 Cet article est archivé

Tous les élèves pourront bientôt se faire tester

Selon Claude Meisch, toute la population luxembourgeoise pourra bientôt être testée au coronavirus sur une base volontaire.

Tous les élèves pourront bientôt se faire tester

Selon Claude Meisch, toute la population luxembourgeoise pourra bientôt être testée au coronavirus sur une base volontaire.
Photo: SIP
Luxembourg 25.04.2020 Cet article est archivé

Tous les élèves pourront bientôt se faire tester

«Toute la population devrait pouvoir être testée», a déclaré le ministre de l'Education nationale Claude Meisch. A commencer par les lycéens et enseignants qui effectueront leur rentrée début mai. Le conseil de gouvernement a donné son feu vert à un «monitoring à large échelle».

(Maurice Fick avec NA) – Alors que le retour progressif annoncé des élèves sur les bancs de l'école entre le 4 et le 25 mai n'est pas du goût de tout le monde vu que le spectre du coronavirus crée toujours l'incertitude, le ministre de l'Education a annoncé que les 6.000 élèves et 1.500 enseignants des classes terminales qui feront leur rentrée le 4 mai pourront passer un test de dépistage du covid-19. 

Un test PCR (polymerase chain reaction) gratuit qui consiste en un prélèvement naso-pharyngé, qu'ils pourront effectuer sur une base volontaire. Ceux qui passeront le test sauront alors, s'ils peuvent ou non transmettre le virus à leurs camarades. 


Sad little girl protecting herself from the flue virus by medical face mask
Qui veut vraiment de la rentrée des classes?
Lundi 4 mai. Plus la date approche, plus la reprise des cours semble se compliquer pour le ministre de l'Education nationale. Claude Meisch doit résoudre une équation d'autant plus délicate que s'y mêlent peur de la contamination, problèmes matériels et organisation inédite.

Afin de faire face, de la meilleure manière possible, à une seconde vague d'infection suite aux mesures de déconfinement, le conseil du gouvernement a donné, vendredi, son feu vert à un «monitoring à large échelle de la population luxembourgeoise». Comme l'a expliqué le ministre de l'Education nationale  Claude Meisch (DP) au Luxemburger Wort ce samedi, jusqu'à 20 000 tests pourront être effectués chaque jour

L'objectif principal est de disposer de données et de pouvoir accompagner la stratégie de sortie de crise. Concrètement, le gouvernement entend créer une vaste base de données qui devra fournir un tableau de la propagation du virus dans la société, explique Claude Meisch. Une base de données qui permettra également de réaliser des études.

Ces tests PCR pourront ensuite être appliqués à d'autres secteurs. L'objectif étant que tout le monde puisse être testé, ajoute Claude Meisch. Pour y parvenir des stations de dépistage doivent être installées à différents endroits du pays. L'Institut luxembourgeois de la santé (LIH) a été chargé de mener à bien ce projet.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Chaque jeune effectuant sa rentrée le 25 mai disposera d'un tour de cou lui permettant de se couvrir bouche et nez si besoin. C'est une des promesses du ministre de l'Education au président du Syvicol. Pas de quoi rassurer le représentant des 102 communes du pays.
Politik, Maskenpflicht bei Schülern, Buff, Maske, Atemschutz, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Le retour annoncé des élèves de dernière année de secondaire le 4 mai prochain ne plaît pas à l'UNEL et au SEW/OGBL qui demandent vendredi la mise en place d'une dispense de présence physique jusqu'à la fin de l'année. Tout en demandant la possibilité de rencontrer les enseignants.
Lokales, Escher Lyzeum, Lycée de garçons, Examen, Abi Abschluss Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Opérationnels depuis fin mars, les quatre centres de soins avancés enregistrent une fréquentation en baisse ces derniers jours. Si la possibilité d'une activité plus réduite est envisagée, les responsables sanitaires se méfient d'un nouveau pic, lié à la réouverture des chantiers.
Die freiwilligen Helfer bei ihrer Einweisung durch Professionelle.
Lundi 4 mai. Plus la date approche, plus la reprise des cours semble se compliquer pour le ministre de l'Education nationale. Claude Meisch doit résoudre une équation d'autant plus délicate que s'y mêlent peur de la contamination, problèmes matériels et organisation inédite.
Sad little girl protecting herself from the flue virus by medical face mask
La crise du covid-19 amène le personnel hospitalier au bord de l'épuisement. Chaque jour, chaque minute, ces professionnels de santé se battent et rassemblent tout leur courage pour lutter contre le virus et ne pas perdre espoir. Aperçu, en vidéo, de ce combat en première ligne, au cœur des unités covid-19 du CHL.
Coronavirus - Hôpital Kirchberg - COVID-19 - intensivstation  - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Avec des dizaines d'infections officiellement recensées, le Grand-Duché a choisi de prendre des mesures drastiques pour limiter la propagation du covid-19. Des mesures qui impactent le quotidien des 614.000 résidents et des 200.000 frontaliers du pays.
Lok , Coronavirus , Sars-CoV-2 , Covid-19, Xavier Bettel und Paulette Lenert besuchen Hopital Kirchberg , Hopitaux Robert Schuman , Dankeschön an die Helfer  , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort