Changer d'édition

Tournée générale de tests pour sauver Noël
Luxembourg 3 min. 29.11.2021
Initiative

Tournée générale de tests pour sauver Noël

C'est le "truc" qui pourra peut-être aider le pays à passer de bonnes fêtes...
Initiative

Tournée générale de tests pour sauver Noël

C'est le "truc" qui pourra peut-être aider le pays à passer de bonnes fêtes...
Photo : Marc Wilwert
Luxembourg 3 min. 29.11.2021
Initiative

Tournée générale de tests pour sauver Noël

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Mi-décembre, chaque ménage du Luxembourg recevra un bon pour cinq tests rapides. Le but est que chacun n'hésite pas à se contrôler avant les repas de famille, histoire d'éviter les clusters post-réveillon.

Oui, c'est cadeau! Et non, ce n'est ni saint Nicolas, ni le père Noël qui régaleront. Après avoir très largement distribué des millions de masques, proposé des poignées de tests aux restaurateurs ou des autotests aux scolaires et à leur famille depuis des mois, voilà le gouvernement luxembourgeois qui s'apprête à sortir un nouveau cadeau de sa hotte. Un cadeau utile individuellement et -surtout- salutaire pour la collectivité. Car en annonçant, lundi, l'envoi à chaque foyer d'un bon pour cinq tests rapides, l'Etat entend surtout protéger le pays de tout rebond ingérable des infections en pleine période de fêtes.


PRODUKTION - 18.11.2021, Baden-Württemberg, Neckartailfingen: Schülerinnen der Liebenauschule nemen an einer Nachmittagsunterrichtseinheit im Rahmen des Programms "Lernen mit Rückenwind" teil.  Mit dem auf zwei Jahre angelegten Programm soll Kindern und Jugendlichen geholfen werden, Corona-Folgen und Lernlücken zu bewältigen. Foto: Marijan Murat/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Un autotest de plus dans la semaine des écoliers
Face à la remontée des infections, notamment parmi les jeunes, le ministre de l'Education pousse un peu plus le curseur préventif dans le fondamental. Résultat : plus de dépistage, retour du masque dans certains cas et quarantaine plus exigeante.

C'est malin donc. Après une «Semaine de la vaccination» (du 6 au 12 décembre), les jours suivants devraient ainsi voir chaque résident ne pas hésiter à vérifier si le maudit virus ne l'a pas atteint. Un Large scale testing mais à la maison en quelque sorte. «Ce sera comme jeter un filet géant sur le pays», a commenté la ministre de la Santé à l'heure de présenter cette mesure jusque-là jamais tentée. 

Paulette Lenert (LSAP) espère ainsi que le plus grand nombre de cas covid+ seront pris dans les mailles, et placés préventivement à l'écart des retrouvailles autour du sapin.

Car oui, au-delà du cadeau, le but premier reste bien de «rompre à la base le déclenchement de possibles chaînes de contamination». La ministre de la Santé ne le cache pas, il serait périlleux de baisser la garde à la veille des fêtes. Des festivités de fin décembre qui, l'an dernier, avait été gâchées par un confinement bis. Une expérience suffisamment désagréable pour que chacun ait à cœur de vivre cette fois pleinement ces congés d'hiver, «mais sans faire peser de risques d'encombrement à l'hôpital».


(FILES) In this file photo taken on June 8, 2020 a waitress wearing a protective face mask with a picture of her face, works at the "Lodge" restaurant in Brussels, after the reopening of restaurants, as Belgium eases lockdown measures taken to curb the spread of the COVID-19 (the novel coronavirus). - Belgium is set to reopen indoor dining and entertainment on June 9, 2021 as the country reopens after another wave of infections to the Covid-19 more than one year after the start of the pandemic. (Photo by kenzo tribouillard / AFP)
Quatre établissements épinglés par la police
La police grand-ducale poursuit sa mission de contrôle concernant la bonne application du dispositif CovidCheck. La semaine dernière, une centaine d'inspections ont été réalisées.

Car si, pour l'heure, le gouvernement n'a pas pris de mesures restrictives aussi fortes que ses voisins belges ou français, le Luxembourg marche sur un fil. Fin et instable comme le virus et ses variants. Mais si l'initiative est suivie à la lettre, nul doute que le pays pourra passer Noël et le Nouvel An l'esprit un peu plus tranquille. 

En plus, d'ici là, le standard du contact tracing aura été conforté en effectifs et sera en capacité d'assurer le suivi des cas positifs ou des personnes ayant pu approcher un sujet infecté par le covid-19. Un virus qui, à ce jour, a causé 89.010 infections et 874 décès.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le gouvernement envisage la mise en place d'un double régime de contrôle sanitaire pour la mi-janvier. L'un pour la sphère des loisirs, l'autre dans le cadre professionnel. Reste à trouver un accord avec les partenaires sociaux.
24.11.2021, Sachsen, Dresden: Ein Mitarbeiter des Chipherstellers Globalfoundries (GF) zeigt vor Dienstbeginn in der Lobby des Werks sein Impfzertifikat. Laut Bundesarbeitsministerium müssen Beschäftigte ab Mittwoch (24.11.2021) beim Betreten ihrer Arbeitsstätte nachweisen, dass sie gegen Corona geimpft oder von einer solchen Erkrankung genesen sind. Alternativ ist eine Bescheinigung über einen negativen Test möglich. Bundesweit gelten am Arbeitsplatz Zugangsregeln nur für Geimpfte, Genesene und Getestete (3G). Foto: Robert Michael/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La ministre de la Santé a détaillé l'avancée de la campagne de vaccination par catégorie d'âge au terme de 11 mois d'injections anti-covid. Une des leçons étant qu'un 20-29 ans sur trois ne dispose pas d'un schéma vaccinal complet.
26.11.2021, Schleswig-Holstein, Eutin: Krankenschwester Swenja Grandke impft in der Impfstelle Eutin gegen das Corona Virus. Heute starten in ganz Schleswig-Holstein zunächst 24 Impfstellen, um die Geschwindigkeit bei den COVID-19-Auffrischimpfungen zu erhöhen und die Praxen der niedergelassenen Ärztinnen und Ärzte bei den Corona-Impfungen zu unterstützen und zu entlasten. Foto: Markus Scholz/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La hausse du nombre de patients soignés dans les services de réanimation du CHEM ne laisse pas indifférents les personnels. Des soignants qui se retrouvent le plus souvent au chevet de personnes non vaccinées.
Alors que le nombre d'infections en 24 heures a bondi (246 cas, un record), la ministre de la Santé n'a pas annoncé de nouvelles mesures sanitaires. Et rien à attendre avant la semaine prochaine, a indiqué Paulette Lenert.
PK Paulette Lenert.Corona Wochenbericht. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort