Changer d'édition

Toujours plus de tests, mais davantage ciblés
Luxembourg 2 min. 14.08.2020 Cet article est archivé

Toujours plus de tests, mais davantage ciblés

Paulette Lenert a indiqué que l'Etat ne compte pas relâcher ses efforts mais ciblera davantage à l'avenir des groupes de population et des régions.

Toujours plus de tests, mais davantage ciblés

Paulette Lenert a indiqué que l'Etat ne compte pas relâcher ses efforts mais ciblera davantage à l'avenir des groupes de population et des régions.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 14.08.2020 Cet article est archivé

Toujours plus de tests, mais davantage ciblés

La stratégie luxembourgeoise de lutte contre le covid-19 est montrée en exemple et la ministre de la Santé Paulette Lenert a réaffirmé, ce vendredi, les principes qui guident l'action du gouvernement. Dans la lutte contre le virus, il ciblera encore davantage les familles et les secteurs d'activité.

(DH) - «Les tests à grande échelle (ndlr: 667.000 à ce jour) contribuent de manière significative à briser les chaînes d'infection. Ces tests, de même que le traçage, sont importants pour une détection précoce. L'Etat souhaite donc s'en tenir à sa stratégie.» Paulette Lenert (LSAP), la ministre de la Santé, ne pouvait être plus claire lors de son intervention de ce vendredi après-midi. Pour le gouvernement, on ne change pas une tactique qui fait ses preuves, mais on l'améliore. Notamment au niveau des cellules familiales étant donné que les nouveaux cas d'infection identifiés dernièrement sont avant tout issus de contaminations intrafamiliales. 

En pratique, il s'agit de resserrer les mailles du filet à l'échelle du territoire, croiser les données, et concentrer davantage d'efforts dans les régions du pays où le virus demeure le plus actif. De même, et à l'image du plan de bataille au niveau «spatial», les tests seront davantage pointus dans certains secteurs d'activité ou certains groupe de population. Notamment chez les personnels de santé, qui ont minutieusement été testés au mois de juillet et qui le seront encore tous d'ici à la fin du mois d'août. 

De même, les travailleurs de l'Horeca et les travailleurs saisonniers dans l'agriculture seront particulièrement ciblés, tout comme les vacanciers de retour de zones à risque. Dans ce cas, la ministre s'est félicitée du nombre de volontaires, «même s'il ne s'agit pas de tester chacun d'entre eux».  Par ailleurs, les personnes qui doivent ou souhaitent se déplacer dans un pays les obligeant à se prémunir d'un test négatif ont la possibilité de se faire tester gratuitement via une démarche sur MyGuichet.lu.

Et comme l'a annoncé Claude Meisch, le ministre DP de l'Education nationale, dans la matinée, les élèves et les enseignants seront eux aussi contrôlés avant la rentrée scolaire, le 15 septembre. Les étudiants sont aussi invités à se faire tester.

Par ailleurs, la ministre de la Santé a assuré que le gouvernement poursuivra «sans relâche» ses efforts en matière d'information, de prévention, d'accompagnement et de détection. «Nous sommes disponibles pour toutes sortes de conseils», a-t-elle ajouté avant d'indiquer que la cellule de traçage de l'Inspection sanitaire luxembourgeoise est désormais forte de 80 personnes qui se relayent sept jours sur sept. 

Pour rappel, cette équipe tente d'identifier les personnes ayant été en contact avec le covid-19. Un véritable travail de limier déterminé à briser la chaîne de transmission du virus.

La deuxième phase de testing débutera au mois de septembre dans une optique à long terme, «au moins jusqu'au premier trimestre 2021», avec «un accent mis sur le monitoring stratégique de la population et l'identification de recrudescences locales».   

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Pas de chance : 282 échantillons prélevés ont dû être analysés en deux temps, dans le cadre du dépistage au covid-19 proposé pour le Large Scale Testing. La faute à une indisposition technique du laboratoire qui a entraîné quelques retards d'analyse.
A health worker conducts a test at a COVID-19 coronavirus testing centre in the suburb of Northcote in Auckland on August 12, 2020. - New Zealand's dream run of 102 days without locally transmitted coronavirus ended on August 11, prompting a stay-at-home lockdown order for the country's largest city. (Photo by DAVID ROWLAND / AFP)
Etude de l'Inspection Sanitaire de la direction de la Santé à l'appui, Claude Meisch, le ministre de l'Education nationale, s'est voulu rassurant à un mois de la rentrée scolaire. Des tests à grande échelle sont programmés.
Alors que le Luxembourg s'apprête à entamer une deuxième phase de dépistage de masse, une incompréhension est née autour de cas de personnes infectées par le covid-19 mais passées à travers les mailles du filet. 20% des gens testés, ou 0,2%? Jean-Claude Schmit, le directeur de la Santé, précise les chiffres.
Lokales,Pressekonferenz Coronavirus,Dr.Jean-Claude Schmit. Gesundheitsministerium. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Chaque jour, la cellule de traçage de l'Inspection sanitaire luxembourgeoise tente d'identifier les personnes ayant été en contact avec le covid-19. Un véritable travail de détective avec un objectif précis : briser la chaîne de transmission du virus.
Lokales, Corona Covid-19,  Gesundheitsinspektion, Inspection Sanitaire, Tracing, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Les catholiques luxembourgeois s'apprêtent à célébrer le 15 août d'une façon peu ordinaire. Pas de miracle : messes et processions se trouvent soumises aux principes sanitaires en vigueur dans le pays pour tout rassemblement de plus de 10 personnes dans l'espace public.
20.08.2006 Girsterklaus.  Sakramentprozession. Foto:Tessy Hansen 2
Retours de vacances, fin du congé collectif, rentrée des classes. Autant de facteurs de risque qui pourraient engendrer une nouvelle recrudescence des infections au nouveau coronavirus. Pour parer à cette éventualité, les dernières mesures anti covid-19 seront d'actualité au-delà du mois de septembre.
Lok , Bascharage , Coronavirus , Drive In Test Coronavirus  , Sars-CoV-2 , Covid-19 , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Six mois après le lancement du dossier de soins partagé, plus de 461.000 bases de documentation ont été ouvertes. Un léger bémol toutefois derrière ce succès, les résultats provenant du dépistage à grande échelle du nouveau coronavirus n'apparaissent pas.
Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) met désormais en avant la stratégie luxembourgeoise de dépistage à grande échelle. Et appelle les autres pays d'Europe à suivre l'exemple du Grand-Duché. Une bonne nouvelle pour le pays pointé du doigt ces dernières semaines en raison de l'augmentation de ses chiffres des infections.
08.08.2020, Hessen, Frankfurt/Main: Dem US-Amerikaner Edward Hurne wird am Frankfurter Flughafen ein Rachenabstrich für den Coronavirus-Test abgenommen. Seit heute besteht die Testpflicht für Rückkehrer aus Risikogebieten. Foto: Thomas Frey/dpa +++ dpa-Bildfunk +++