Changer d'édition

Terminé les avalanches de médailles
Luxembourg 2 min. 09.07.2019

Terminé les avalanches de médailles

Terminé les avalanches de médailles

Photo: Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 09.07.2019

Terminé les avalanches de médailles

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Les distinctions honorifiques seront plus difficiles à obtenir. Des critères nouveaux ont été instaurés et les premiers effets se font déjà ressentir.

En 2019, 1.700 décorations ont été officiellement remises. Vous trouvez cela beaucoup? Alors que dire des 2.929 distinctions venues honorer des Luxembourgeois, en 2017?

C'est afin de réduire le nombre de médaillés- et donc en augmenter la valeur symbolique - que déjà en 2014 un arrêté grand-ducal avait créé une commission des distinctions honorifiques auprès du Ministère d'État. 

Avoir 45 ans au moins

Deux ans plus tard, les règles d'attribution des distinctions honorifiques civiles étaient modifiées. Et pourquoi, depuis 2017, l'octroi des médailles se fait sur de nouvelles bases. 

Un critère d'âge minimum existe désormais (45 ans). Même chose pour la durée de service minimum (25 ans). Toute promotion ultérieure n'est plus automatique, mais se fera seulement sur base de mérites distinguables.  

Comparé avec la France ou l'Allemagne

«Les réformes entreprises s'inscrivent dans une volonté de mieux valoriser l'octroi d'une telle décoration», a rappelé dernièrement le ministre d'État Xavier Bettel (DP) au député CSV Léon Gloden. Celui-ci s'étonnait d'avoir vu le nombre de médailles remises à l'occasion de la dernière Fête nationale, le 23 juin dernier, chuter en flèche. 

Dans une réponse parlementaire, Xavier Bettel souligne que près de 3.000 décorations étaient attribuées annuellement pour une population de moins de 600.000 habitants. 

Des refus qui s'expliquent

«Comparativement, 3.000 légions d'honneur sont attribuées chaque année en France pour une population de 68 millions d'habitants ou encore quelque 1.000 Bundesverdienstkreuze en Allemagne pour une population de 83 millions d'habitants», met en perspective le ministre d'État. Voilà donc le Grand-Duché revenu, selon le chef du gouvernement,  «à des niveaux plus raisonnables». 

Les propositions de distinctions honorifiques qui ne sont pas avisées favorablement le sont dans la plupart des cas pour des raisons de non-conformité aux critères introduits par la nouvelle réglementation. Il se peut aussi que la personne proposée soit déjà décorée à un niveau plus élevé que le rang demandé, donnée inconnue au moment de la demande. 


Sur le même sujet