Changer d'édition

Suite à l'attaque à Charlie Hebdo: «Il n'y a pas de nouvelle menace terroriste au Luxembourg»
Etienne Schneider, Vice-Premier ministre et ministre de la Sécurité Intérieure a indiqué que l'évaluation de la menace terroriste au Luxembourg suite aux événements tragiques à Paris n'a pas relevé de nouvelles menaces.

Suite à l'attaque à Charlie Hebdo: «Il n'y a pas de nouvelle menace terroriste au Luxembourg»

Photo: Serge Waldbillig
Etienne Schneider, Vice-Premier ministre et ministre de la Sécurité Intérieure a indiqué que l'évaluation de la menace terroriste au Luxembourg suite aux événements tragiques à Paris n'a pas relevé de nouvelles menaces.
Luxembourg 2 min. 09.01.2015

Suite à l'attaque à Charlie Hebdo: «Il n'y a pas de nouvelle menace terroriste au Luxembourg»

Les attaques commises à Paris étaient "le" sujet de discussion entre les ministres du gouvernement Bettel vendredi. Le Luxembourg est  «en permanence» informé par la France et «il n'y a pas de nouvelle menace terroriste», assure Etienne Schneider, ministre de la Sécurité intérieure.

(MF avec ml) - Les attaques commises à Paris étaient "le" sujet de discussion entre les ministres du gouvernement Bettel réunis vendredi. Les autorités luxembourgeoises sont  «en permanence» informées par la France et «il n'y a pas de nouvelle menace terroriste au Luxembourg», assure Etienne Schneider, ministre de la Sécurité intérieure.

«Les autorités luxembourgeoises sont en permanence informées de l'avancée des enquêtes par les autorités françaises», a expliqué vendredi Etienne Schneider lors du briefing organisé à l'issue du Conseil de gouvernement en présence de trois ministres.

Il est d'avis que la coopération franco-luxembourgeoise dans cette épineuse affaire était «très bonne». Ponctuellement les autorités françaises «nous ont demandé de contrôler s'il y avait eu des contacts téléphoniques entre l'un ou l'autre suspect», a expliqué Etienne Scheider.

En mode «vigilance accrue»

Et au ministre de la Sécurité intérieure de préciser que «directement après les faits tragiques à Paris, le Haut commissariat à la protection nationale (HCPN) a convoqué le groupe antiterrorisme» pour faire une évaluation au Luxembourg.

Il en est ressorti que suite aux événements parisiens, «il n'y a pas de nouvelle menace terroriste au Luxembourg dans ce contexte. Mais il est aussi clair que les autorités luxembourgeoises sont en mode de vigilance accrue».

Le groupe antiterrorisme est composé au Luxembourg du HCPN, de l'Unité antiterroriste de la Police grand-ducale et des Services secrets.

Un terrorisme lié au fanatisme pas à la religion

Aux yeux du Premier ministre, ce qui se passe en France est terrible et incompréhensible. Xavier Bettel a martelé que le fanatisme, quel qu'il soit est inacceptable et doit être combattu par tous  les moyens.

Xavier Bettel a mis en garde contre le fait de semer la panique. Comme la veille lors de la démonstration de solidarité qui a rassemblé plus d'un millier de personnes sur la Place Clairefontaine, le Premier ministre a répété que la société ne devait pas se laisser diviser, ce qui reviendrait à faire le jeu des terroristes. Il ne faut pas non plus se renvoyer la faute. Et après un acte terroriste il ne s'agit pas de juger toute une communauté.

Le Premier ministre luxembourgeois a condamné à la même occasion les attaques perpétrées cette semaine dans la ville de Baga et les villages alentours (au Nigeria) qui ont fait plus de 2.000 morts. Des événements qui montrent que le terrorisme auquel nous sommes confronté actuellement n'est pas lié à la religion. «Il s'agit d'hommes qui tirent sur leurs semblables. Il s'agit seulement de violence, de bain de sang et de fanatisme».


Sur le même sujet