Suite à l'accident ferroviaire de Bettembourg

L'enquête durera jusqu'à la semaine prochaine

Le mardi 14 février vers 8h45, un train de marchandises en provenance de la France a percuté de plein fouet un train de voyageurs qui se trouvait à ce moment-là sur la même voie à Bettembourg.
Le mardi 14 février vers 8h45, un train de marchandises en provenance de la France a percuté de plein fouet un train de voyageurs qui se trouvait à ce moment-là sur la même voie à Bettembourg.
Photo: Chris Karaba

(MF avec Jag) – Le trafic ferroviaire entre Thionville et Luxembourg sera encore perturbé dans les jours à venir. Les syndicats de cheminots français réclament des explications sur les causes exactes de l'accident survenu le 14 février à Bettembourg. Mais ça devrait encore durer...

Au plus tôt, les cheminots français -qui refusent pour l'heure de conduire des trains jusqu'au Luxembourg- auront une réponse de la justice luxembourgeoise, la semaine prochaine.

Comme l'a fait savoir David Lentz, Procureur d'Etat adjoint auprès du tribunal d'arrondissement de Luxembourg, la justice ne livrera pas d'autres informations  au cours de cette semaine.

Et pour cause: l'expert indépendant suisse chargé du dossier d'enquête n'arrivera au Luxembourg qu'en milieu de cette semaine. Il inspectera de très près les motrices endommagées, la section de voie touchée et le poste d'aiguillage. Il aura aussi pour tâche d'«éplucher» les données contenues dans les boîtes noires.

Les dates des visites sur les lieux du drame sont programmées pour la fin de la semaine et lundi prochain seulement.

A la suite de quoi l'expert devra remettre son rapport d'expertise au juge d'instruction qui décidera de la suite des procédures.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.