Changer d'édition

Steve Thull, futur numéro un de l'armée
Luxembourg 2 min. 28.02.2020 Cet article est archivé

Steve Thull, futur numéro un de l'armée

Le futur général Steve Thull (2e en partant de droite) veillera notamment à l'intégration de militaires féminins dans l'armée et à la communication interne et vers l'extérieur de l’armée.

Steve Thull, futur numéro un de l'armée

Le futur général Steve Thull (2e en partant de droite) veillera notamment à l'intégration de militaires féminins dans l'armée et à la communication interne et vers l'extérieur de l’armée.
Photo: SIP
Luxembourg 2 min. 28.02.2020 Cet article est archivé

Steve Thull, futur numéro un de l'armée

Maurice FICK
Maurice FICK
La retraite du général Alain Duschène tout juste rendue publique, le nom de son successeur est déjà connu. Fin septembre, le lieutenant-colonel Steve Thull, un spécialiste de la cyberdéfense, deviendra le nouveau chef d'état-major de l'armée luxembourgeoise.

Cible d'une fronde interne qui défend bec et ongles le droit à la liberté syndicale, suite à l'affaire Schleck, le chef d'état-major de l'armée, Alain Duschène, quittera officiellement sa fonction le 29 septembre 2020.


Démission? Non, retraite pour le chef d'état-major
La fronde syndicale contre lui aura sans doute pesé sur son choix : le général Alain Duschène partira en pension pour l'automne 2020. Il dirigeait l'ensemble des troupes luxembourgeoises depuis deux ans.

Sur proposition du ministre de la Défense (Déi Gréng), François Bausch,  et après consultation du Grand-Duc, le conseil du gouvernement vient de désigner le lieutenant-colonel Steve Thull, pour le remplacer. Steve Thull deviendra alors officiellement général.

Le lieutenant-colonel Thull «a été choisi parmi les colonels et lieutenants-colonels de l’armée sur base d’un processus de sélection interne en deux étapes, qui a débuté en octobre 2019», précise la Direction de la Défense.  

Le 13 janvier 2020 lors d'une visite de travail aux Nations Unies à New York. Tout à droite, le lieutenant-colonel Steve Thull, aux côtés du général Alain Duschène et des deux ministres verts en charge de la Défense.
Le 13 janvier 2020 lors d'une visite de travail aux Nations Unies à New York. Tout à droite, le lieutenant-colonel Steve Thull, aux côtés du général Alain Duschène et des deux ministres verts en charge de la Défense.
Photo: MAE

L'objectif du ministre de la Défense est d'introduire «un changement de génération dans le commandement de l'armée». «Je vois le lieutenant-colonel Steve Thull comme un militaire, capable de moderniser l'armée, tout en prenant en considération la dimension des dangers sécuritaires nouveaux, comme par exemple les risques liés aux changements climatiques ou de cyberdéfense, indispensable à toute planification militaire future», explique François Bausch.

Intégrer les femmes dans l'armée

Le lieutenant-colonel Steve Thull se préparera à ses nouvelles fonctions dans les mois à venir et sera associé à la modernisation de l'armée, des infrastructures, des équipements et à l'accentuation du rôle social de l'armée. 

Une attention particulière sera portée «à l'intégration de militaires féminins dans l'armée et à la communication à l'intérieur et vers l'extérieur de l'armée», précise la Direction de la Défense.  



Sur le même sujet

L'adieu aux armes du général Duschène
Le chef d'état-major s'apprête à quitter l'armée luxembourgeoise après lui avoir consacré 42 ans. L'officier laisse un millier d'hommes. Un effectif qui va être renforcé bien vite, autant que les capacités opérationnelles.
online.fr, Portrait Alain Duschene  Armee Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
L'affaire Schleck sera répercutée à Genève
Départ en retraite du général, annulation de la mutation du soldat Schleck, ou mea culpa de Henri Kox n'entament pas la détermination du Syndicat Professionnel de la Force Publique (SPFP). «Nous nous battrons jusqu'à ce que l'affaire soit réglée légalement», assure son président.
GV SNPGL - Syndicat National de la Police - Pascal Ricquier -  Photo : Pierre Matgé
Les moteurs de l'A400M rugissent déjà
Futur fer de lance de la composante aérienne, le premier avion de transport militaire luxembourgeois pourrait bien être l'invité de marque de la prochaine fête nationale. Ses hélices tournent déjà bien et il devrait décoller «dans les prochaines semaines».
Le général Duschène joue l'apaisement
L'adjudant-chef Schleck a jusqu'à la veille de Noël pour formuler ses objections pour le poste proposé et à ce stade, il n'y a «pas une décision de changement d'affectation de poste». C'est en substance la réponse du chef d'état-major qui reste muet sur la sommation.