Changer d'édition

Stéphane Bern victime collatérale du rapport Waringo
Luxembourg 2 min. 03.02.2020 Cet article est archivé

Stéphane Bern victime collatérale du rapport Waringo

Stéphane Bern doit regretter son soutien un peu vif à la Grande-Duchesse.

Stéphane Bern victime collatérale du rapport Waringo

Stéphane Bern doit regretter son soutien un peu vif à la Grande-Duchesse.
Photo : Pierre Matgé
Luxembourg 2 min. 03.02.2020 Cet article est archivé

Stéphane Bern victime collatérale du rapport Waringo

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Après avoir pris sèchement position sur la presse luxembourgeoise traitant l'actualité de la Cour grand-ducale, l'animateur a annulé sa venue au lycée Vauban. Un désistement pour ne pas nuire à l'asbl qui l'avait invité.

Jeudi, le lycée Vauban servira de cadre à une conférence organisée par l'asbl luxembourgeoise women in business. Initialement, devaient y prendre part la journaliste et présentatrice des journaux de France 2, Leïla Kaddour-Boudadi, et le célèbre animateur Stéphane Bern. Celui-ci a préféré se désister. En effet, l'homme de télévision se sent quelque peu persona non grata au Grand-Duché. 

Motif: sa récente prise de position à l'annonce de la sortie du rapport Waringo, 44 pages détaillant l'usage des fonds publics par l'administration de la Cour grand-ducale. Avant même que le document soit sur la place publique, le spécialistes des têtes couronnées et proche de la famille grand-ducale luxembourgeoise avait -maladroitement- pris la défense de son amie la Grande-Duchesse Maria Teresa. 


Lokales, Oktav, Schlussprozession, Son Altesse Royale la Grande-Duchesse Maria Teresa, Son Altesse Royale le Grand-Duc Henri, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Waringo, l'observateur devenu perturbateur
Depuis juillet 2019, Jeannot Waringo s'est intéressé au fonctionnement de la Cour grand-ducale, sur demande du Premier ministre. Et c'est avec la plus grande discrétion que l'ancien haut fonctionnaire a mené cette plongée au sein du palais.

 Et d'affirmer au micro de RTL Infos Belgique : «Je lis des choses dans la presse qui sont tout à fait hors de propos et extrêmement désagréables pour la souveraine (...) Je pense qu'elle mérite autrement plus de considération que ce que les petits journaleux ont bien voulu écrire».

Des propos méprisants à l'égard des professionnels de l'actualité qui ont suscité diverses émotions au sein des rédactions. Le Luxemburger Wort a ainsi choisi de mettre un terme à la collaboration du chroniqueur dans ses colonnes et sur le site web francophone. D'autres médias ont, eux, fait part de leur colère dans leurs colonnes. 

Françoise Laborde à la rescousse

De quoi dès lors expliquer la réaction de Stéphane Bern : «Ma venue au Luxembourg pour une conférence sur les femmes de pouvoir pourrait prêter à confusion et s’avérer contre-productive pour soutenir l’association pour laquelle je viens discourir».  

Pour ce qui concerne, le rendez-vous prévu au lycée Vauban, la journaliste Françoise Laborde a donc accepté de remplacer Stéphane Bern. Connue notamment pour ses prises de position aussi bien sur le féminisme, la lutte contre le harcèlement des femmes dans les médias, l’homophobie, la laïcité ou la maltraitance des enfants, elle viendra témoigner de son parcours de femme engagée.


Sur le même sujet

Dans le rapport Waringo, plusieurs pages sont consacrées à la dépense publique octroyée à leurs altesses royales du Luxembourg. On y apprend par exemple que la Cour ne paye ni l'affranchissement de son courrier, ni ses frais téléphoniques. Soit près de 600.000 euros juste pour ces deux postes...
25.7. Palais / Visite Palais Grand Ducal / LCTO Foto:Guy Jallay
Alors que le rapport Waringo sur le fonctionnement interne de la Cour aurait été remis au Premier ministre, le grand-duc Henri assure, ce lundi, qu'il n'abdiquera pas. «Surtout en ce moment crucial où nos enfants commencent une vie familiale», assure le chef de l'État.
Panorama, Reception Nouvel An , Palais Grand Ducal , Grand Duc Henri , Grande Duchesse Maria Teresa , Chambre des Deputes , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort