Changer d'édition

Stations d'épuration non-conformes: le Luxembourg doit passer à la caisse
Luxembourg 28.11.2013 Cet article est archivé

Stations d'épuration non-conformes: le Luxembourg doit passer à la caisse

La station d'épuration d'Hesperange fait partie des stations non-conformes

Stations d'épuration non-conformes: le Luxembourg doit passer à la caisse

La station d'épuration d'Hesperange fait partie des stations non-conformes
Photo: Tessy Hansen
Luxembourg 28.11.2013 Cet article est archivé

Stations d'épuration non-conformes: le Luxembourg doit passer à la caisse

Le Luxembourg a été condamné par la Cour de justice de l'Union européenne à payer une coquette somme pour non transposition de la directive relative au traitement des eaux urbains résiduaires.

Les obligations non respectées par le Luxembourg concernent les agglomérations traitant les eaux urbaines résiduaires de plus de 10.000 équivalents habitants et qui ne disposent pas de traitement pour l’élimination des nutriments azotés.

Six stations d'épuration sont concernées, à savoir:

  • Beggen (210.000 équivalents habitants, EH) ;
  • Bonnevoie (60.000 équivalents habitants, EH);
  • Mersch (70.000 équivalents habitants, EH) ;
  • Hesperange (26.000 équivalents habitants, EH) 
  • Uebersyren (35.000 équivalents habitants, EH)

  • Bleesbruck (actuellement équivalents habitants 80.000 EH)

La somme à payer s'élève à 2.000.000 d'euros doublée d'une astreinte journalière de 2.800 euros par jour de retard.