Changer d'édition

Le chômage par région et par commune
Luxembourg 2 min. 18.10.2016 Cet article est archivé
Statec

Le chômage par région et par commune

Luxembourg 2 min. 18.10.2016 Cet article est archivé
Statec

Le chômage par région et par commune

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
Le marché du travail luxembourgeois explose. Cette année, le pays devrait atteindre les 15.000 offres. Mais bien sûr, toutes les communes ne sont pas dans la course de la même façon.

(ml/AF) - Le marché du travail luxembourgeois explose. Cette année, le pays devrait atteindre les 15.000 offres. L'année prochaine s'annonce aussi généreuse, a annoncé le ministre des Finances Pierre Gramegna mardi au Parlement lors de la présentation du budget. Mais bien sûr, toutes les communes ne sont pas dans la course de la même façon.

Le plus petit taux de chômeurs est à Garnich

De grosses différences apparaissent dans les chiffres du chômage d'une commune à l'autre. C'est ce qui ressort du rapport du Statec sur l'emploi et la cohésion sociale, dont les chiffres remontent jusqu'à 2014.

Reisdorf est la commune qui enregistre la plus grande proportion de chômeurs: 14,7% de la population est sans emploi. Suivent Esch-sur-Alzette, Differdange, Beaufort, Wiltz, Rumelange, Vianden, Ettelbruck, Pétange et Echternach.

Garnich affiche au contraire le plus faible taux d'inactifs avec 2,2%. Dans ce top 5 se trouvent aussi les communes de Bech, Flaxweiler, Leudelange et Bous. A Luxembourg-ville, le chômage atteignait l'an dernier 8,6%.

Suivant les cantons, les différences sont également flagrantes. Esch-sur-Alzette (9,8%), Wiltz (8,%)et Diekirch (8,3%) sont les cantons les plus touchés par le chômage. Le taux le plus bas est enregistré dans le canton de Grevenmacher (5,2%). Suivent ensuite Capellen, Rédange et Mersch.

Dans certains cantons, le chômage a fortement augmenté ces dernières années. C'est le cas du canton de Grevenmacher, même s'il reste bien inférieur à celui des autres cantons comme décrit ci-dessus. Le taux de sans-emploi a été multiplié par quatre en dix ans. Celui des cantons de Capellen et de Mersch a triplé durant cette même période.

Les étrangers sont les plus concernés

La situation des jeunes est préoccupante au Grand-Duché. 16,4% des 15 à 24 ans étaient sans emploi l'année dernière. Même si ce taux luxembourgeois reste inférieur à la moyenne de l'UE, qui est de 20,3%, au Luxembourg, le chômage des jeunes a enregistré de fortes fluctuations. En 2014, le chômage des jeunes était de 22,3%.

Le chômage touche principalement les étrangers. En 2015, seuls 4,3% des Luxembourgeois étaient sans emploi. Parmi les ressortissants de l'UE vivant au Grand-Duché, 8,2% étaient sans emploi, un taux qui atteignait 15,9% pour les ressortissants d'un pays tiers.

Les chômeurs de longue durée sont ceux qui sont à la recherche d'un travail depuis au moins un an. Ils étaient 3,1% en 2015.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet