Changer d'édition

SREL: le rapport final a été voté
Luxembourg 2 min. 05.07.2013 Cet article est archivé

SREL: le rapport final a été voté

SREL: le rapport final a été voté

Photo: Marc Wilert
Luxembourg 2 min. 05.07.2013 Cet article est archivé

SREL: le rapport final a été voté

Le rapport de la commission d'enquête sur les services secrets luxembourgeois a été voté.

Sept membres de la commission d'enquête sur le Service de Renseignement de l'Etat luxembourgeois (SREL) ont adopté le rapport final et cinq ont voté contre.

Un député s'est abstenu. Le LSAP, le DP, Déi Gréng et l'ADR avaient déjà annoncé en marge de la réunion qu'ils voteraient pour tandis que Déi Lénk avait fait savoir qu'il s'abstiendrait.

Le CSV a voté contre le rapport, qui sera discuté mercredi à la Chambre des députés. La séance publique démarrera à 14 heures. François Bausch, rapporteur de la commission d'enquête présentera ses conclusions pendant une heure.

Le Premier ministre, Jean-Claude Juncker aura deux heures pour s'expliquer. S'ensuivront les différentes fractions parlementaires qui auront une heure chacune pour s'exprimer.

Les sensibilités politiques comme l'ADR, Déi Lénk et les députés indépendants auront 20 minutes chacun.

Résultats du vote

  • Les députés qui ont voté pour:

Alex Bodry (LSAP), Claude Meisch (DP), Ben Fayot (LSAP), Lucien Lux (LSAP), Lydie Polfer (DP), François Bausch (Déi Gréng) et Gast Gibéryen (ADR)

  • Les députés qui ont voté contre:

Paul-Henri Meyers (CSV), Christine Doerner (CSV), Léon Gloden (CSV), Gilles Roth (CSV) und Lucien Weiler (CSV)

  • L'abstention:

Serge Urbany (Déi Lénk). Il regrette que l'adoption du rapport soit synonyme de fin de l'enquête parlementaire, alors que beaucoup d'aspects restent à élucider selon lui.

Quelques réactions

Luciens Lux (LSAP) considère que la responsabilité du Premier ministre Juncker est dorénavant engagée. Il n'a pas exclu des élections anticipées.

Le représentant du CSV, Gilles Roth, a estimé que la situation n’est pas comparable avec un désaveu sur un projet de loi figurant dans le programme gouvernemental.

Claude Meisch (DP) a parlé d'une crise politique grave vu que les partenaires de la coalition gouvernementale sont brouillés.

Gast Gibéryen (ADR) a qualifié les résultats du vote de grand moment de la démocratie parlementaire.


Sur le même sujet

Depuis quelque temps, le Service de renseignement de l'Etat (SREL) est sous le feu des projecteurs avec cette affaire d'enregistrement non-autorisé d'une conversation entre le Premier ministre Jean-Claude Juncker et Marco Mille, ancien directeur du SREL. Un document qui a fait surface quatre ans après avoir été enregistré. Retrouvez ici tous nos articles par rapport à ce sujet.