Changer d'édition

Soyez prudent lorsque vous cherchez un logement...
Luxembourg 5 min. 08.08.2022
Arnaque à la location

Soyez prudent lorsque vous cherchez un logement...

Dans le cas d'appartements en location, non seulement certains détails peuvent être mensongers, mais parfois l'entièreté de l'annonce se révèle être fausse.
Arnaque à la location

Soyez prudent lorsque vous cherchez un logement...

Dans le cas d'appartements en location, non seulement certains détails peuvent être mensongers, mais parfois l'entièreté de l'annonce se révèle être fausse.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 5 min. 08.08.2022
Arnaque à la location

Soyez prudent lorsque vous cherchez un logement...

Frederik WEMBER
Frederik WEMBER
Des cas d'escroquerie se produisent régulièrement sur le marché du logement luxembourgeois. Des représentants de la protection des consommateurs et une personne concernée livrent leur témoignage.

Quiconque souhaite louer ou acheter quelque chose sur internet doit toujours se préparer à de probables tentatives d'escroquerie. L'immobilier ne fait pas exception à la règle. Il y a quelques semaines seulement, un Allemand en a fait l'expérience en cherchant un appartement à louer dans la capitale du Grand-Duché.


Luxembourg est la 17e ville la plus chère d’Europe
Le cabinet français Mercer a publié sa 27e enquête internationale des villes où le coût de la vie est le plus élevé pour les expatriés. Et Luxembourg-Ville figure dans le Top 100 de ce classement.

Le jeune adulte, qui a témoigné en exclusivité auprès du Luxemburger Wort, avait repéré sur Internet un appartement bon marché situé au nord-est du centre-ville. Ce dernier était proposé par un particulier qui faisait miroiter un «flat share», c'est-à-dire une chambre individuelle dans un appartement avec cuisine, salle de bain, et salon partagés. Dans sa description personnelle, la personne, qui se faisait appeler Kim, indiquait être une jeune femme sympathique qui avait une chambre à louer pouvant être fermée à clé.

La description de l'appartement était cohérente avec les photos. La proximité affichée des commerces et de la salle d'entraînement pouvait être vérifiée, tout comme la bonne desserte par les transports en commun, car l'adresse de l'appartement était également indiquée. Des tentatives d'escroquerie moins complexes auraient peut-être déjà échoué à cause d'une telle vérification - il ne s'agissait donc pas d'un tel cas.

Des signes précoces de fraude ignorés

Kim a insisté pour que le contrat soit conclu rapidement et qu'il comprenne le versement d'une caution de deux mois de loyer, ainsi que le premier loyer. «Ce genre de choses est typique des escrocs», explique Pascal Koehnen de l'Union luxembourgeoise des consommateurs (ULC). «Si vous discutez avec ces malfaiteurs, ils vous diront qu'il y a tellement de candidats, qu'il faut vite transférer l'argent pour s'assurer d'avoir un logement.»


Un logement sur cinq serait mal isolé
Face à une possible pénurie l’hiver prochain, le ministre de l'Energie appelle la population à réduire sa consommation de gaz. Mais pour certains logements mal isolés, cela peut constituer un véritable défi. Un challenge qui concernerait pas moins de 20% des habitations sur le territoire.

Pascal Koehnen poursuit: «Le prix alléchant de l'appartement vous fait oublier la prudence, surtout si vous avez peu d'argent et que vous avez besoin d'un logement rapidement. Un vrai bailleur ne voudra pas forcément l'argent rapidement, mais s'intéressera plutôt à savoir si la personne pressentie est digne de confiance et solvable».

Pour établir un contrat, Kim a demandé une photo du recto de la pièce d'identité et l'indication de l'adresse complète actuelle. Pourtant, il n'est pas du tout nécessaire d'envoyer une photo d'un ou des deux côtés de la carte d'identité pour un tel contrat. Kim a ensuite renvoyé le contrat rédigé pour signature - la signature de Kim devait intervenir après le renvoi du contrat signé et le paiement de l'argent.

D'abord le contrat, ensuite le paiement

Pascal Koehnen ne peut pas recommander un tel paiement sans conclusion préalable d'un contrat solide: «Il est absolument inhabituel de payer de l'argent avant la conclusion du contrat. Une fois le paiement effectué, le contrat signé est effectivement revenu, mais avec une signature qui n'avait probablement rien à voir avec le nom complet indiqué par Kim».


Logement: le pire encore à venir?
A l’occasion de la sortie du 3e recueil estival de la Fondation Idea sur «La politique du logement: entre bons motifs et gros montants», retour sur quelques pistes de réflexions pertinentes.

La demande de présentation d'une pièce d'identité n'a pas été satisfaite. La personne concernée a contacté une connaissance luxembourgeoise qui se trouvait entre-temps au Grand-Duché. Celle-ci s'est rendue à l'adresse et a constaté que la personne indiquée n'y habitait pas et n'y avait jamais habité, et qu'aucun appartement n'était à louer. De même, le numéro personnel indiqué par Kim ne pouvait guère être authentique, comme l'a fait remarquer la connaissance.

«Si c'est possible, il faut toujours faire une visite sur place, si nécessaire par une personne de confiance. Les personnes venant de l'étranger sont souvent la cible d'escroqueries, car il est difficile de se rendre sur place uniquement pour la visite. Vous devriez toutefois toujours prendre rendez-vous pour une visite. C'est justement lorsque des paiements en espèces sont exigés sans visite préalable que vous devez être en alerte. Même si l'appartement existe vraiment, vous devez voir s'il présente des dommages qui doivent être mentionnés dans un contrat», fait remarquer Pascal Koehnen. 

Créer autant de garanties que possible

Les sites Internet tels que roomlala offrent en outre une sécurité supplémentaire aux locataires en conservant dans un premier temps, en tant que fiduciaire, l'acompte du premier mois ainsi que les éventuels paiements supplémentaires. Ce n'est qu'après le premier jour de séjour prévu dans le logement que l'argent est versé, si aucune plainte pour fraude n'a été déposée d'ici là.


Wirtschaft, Immobilienmarkt, Mieten, Residenz, Sozialalmanach, Wohnung, Wohnungsbau, Wohnungsmarkt, Immobilien, Immobilienmarkt, A louer, A vendre, Immobilier, Zu vermieten, Zu verkaufen, Location, Land zum Bauen, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
«Nous devons changer notre vision sur le logement»
A quelques jours du discours sur l'état de la Nation au cours duquel le Premier ministre devrait annoncer de nouvelles mesures vouées à débloquer de nouveaux terrains constructibles, le président de la Chambre immobilière plaide pour une nouvelle approche.

Après avoir constaté une escroquerie, la police luxembourgeoise conseille dans tous les cas de contacter immédiatement les autorités compétentes et de déposer une plainte pénale. En cas d'escroquerie sur internet, il s'agit généralement de l'autorité dans le ressort de laquelle se trouve le domicile de la personne concernée. L'usurpation d'identité potentielle peut avoir des conséquences plus graves que la simple perte d'argent, qui est déjà suffisamment embêtante.

Les données personnelles ne devraient donc pas être données à la légère, en particulier les scans de la carte d'identité. La protection contre l'utilisation abusive des données peut sinon s'avérer coûteuse et peut-être même arriver trop tard. Si un virement a déjà été effectué au moment où la fraude a été constatée, il est possible de le récupérer en demandant à la banque d'utiliser la procédure de récupération. Cette démarche n'est toutefois pas toujours couronnée de succès.

Cet article a été publié pour la première fois sur wort.lu/de

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Pour parer à l'augmentation des coûts de l'énergie, les charges de certains locataires, du parc public comme privé, ont augmenté. Mais tout n'est pas permis, et le décompte annuel reste le document de référence pour faire évoluer le montant de ces charges.
Les revenus moins élevés recevront des montants plus importants.
Fuites, humidité dans les murs ou encore moisissures,... 15,4% des résidents devraient composer avec ces désagréments au quotidien dans leur logement. La députée Nathalie Oberweis (déi Lénk) a demandé au ministre Henri Kox (Déi Gréng) de s'expliquer sur ces chiffres.