Changer d'édition

Soulagement pour les parents qui travaillent: Jusqu'à 35 jours de congé si votre enfant est malade
Luxembourg 18.04.2016

Soulagement pour les parents qui travaillent: Jusqu'à 35 jours de congé si votre enfant est malade

Soulagement pour les parents qui travaillent: Jusqu'à 35 jours de congé si votre enfant est malade

Shutterstock
Luxembourg 18.04.2016

Soulagement pour les parents qui travaillent: Jusqu'à 35 jours de congé si votre enfant est malade

Le gouvernement a décidé d'accorder davantage de congé spécial aux parents qui travaillent, lorsque leur enfant tombe malade.

Pour les parents, il est souvent compliqué de concilier vie familiale et professionnelle. Encore plus lorsque votre enfant est malade. Selon la loi, les deux parents ont droit à deux jours de congé spécial par enfant et par année civile.

"Mais les règles existantes sont à présent réformées", a annoncé le ministre du Travail, Nicolas Schmit, ce lundi au Parlement. 

En effet, une pétition, mise en place par Silvia Sousa Gomes, souhaitait voir le congé parental élargi de deux à sept jours: après avoir récolté près de 5.000 signatures, un débat à la Chambre a eu lieu. 

Selon les partisans de cette pétition et les statistiques, un enfant est en moyenne malade 19 jours par an. Par conséquent, les deux jours prévus par la loi sont loin d'être suffisants. Le ministre du Travail Nicolas Schmit, a précisé que le gouvernement veut rendre le système plus flexible. La division en années civiles individuelles sera bientôt du passé: le nouveau système sera en effet basé sur l'âge de l' enfant.

Davantage de flexibilité

Ainsi, jusqu'à l'âge de quatre ans, les parents auront droit à l'avenir à douze jours de congé spécial (soit un total de 24 jours pour le père et la mère). Si les parents n'utilisent pas tous les jours qui leur sont donnés, ceux-ci peuvent être transférés sur la prochaine période.

Chez les enfants âgés de quatre à 13 ans, les deux parents ont 18 jours de congé spécial par enfant. Pour les enfants malades de 13 à 18 ans et qui sont admis à l'hôpital, ce sera cinq jours de congé spécial accordés.

Au total, sur les trois périodes citées ci-dessus, les parents auront ainsi jusqu'à 35 jours de congé spécial. 

Ces modifications proposées seront bientôt établies dans un projet de loi qui "représente une amélioration significative, puisque plus de flexibilité est garantie", a souligné le ministre Nicolas Schmit.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet