Changer d'édition

Sortie de crise... Quelqu'un a parlé de sortie?
Luxembourg 4 min. 03.04.2020 Cet article est archivé

Sortie de crise... Quelqu'un a parlé de sortie?

Pour Paulette Lenert et Xavier Bettel «le masque obligatoire pour tous n'est pas d'actualité».

Sortie de crise... Quelqu'un a parlé de sortie?

Pour Paulette Lenert et Xavier Bettel «le masque obligatoire pour tous n'est pas d'actualité».
Photo : Guy Jallay
Luxembourg 4 min. 03.04.2020 Cet article est archivé

Sortie de crise... Quelqu'un a parlé de sortie?

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Pas de doute, l'impatience guette au terme de cette troisième semaine de confinement. Mais, vendredi soir, le Premier ministre a douché tous les espoirs: l'heure n'est pas à la levée des restrictions de déplacements. Et quand sonnera l'heure de la sortie, cela se fera pas à pas.

Oui, le temps parait long. Oui, le soleil pointe. Oui, Pâques approche. Mais à part cela, parole de Premier ministre luxembourgeois : aucun signe ne permet de conseiller aux citoyens de reprendre le cours normal de l'existence. «Quand est-ce que tout sera fini? On n'y est pas encore», a donc clairement affirmé Xavier Bettel (DP), au cours de son point presse, vendredi soir.

Et le chef du gouvernement de bien insister : «Nous devons tous restés disciplinés afin que les mesures sanitaires que nous avons prises ne soient pas vaines». D'ailleurs quand la sortie de confinement se fera, elle aura lieu «pas à pas, et non pas d'une traite». Une autre certitude martelée pour décider de cette date -ô combien attendue- «l'économie ne primera pas sur la santé», a bien souligné Xavier Bettel. Tordant là le cou à toute pression intempestive de sociétés impatientes.

Voilà les particuliers avertis, la limitation des déplacements et des sorties a encore de beaux jours. Tant pis pour ceux qui n'en tiendraient pas compte. Les règles sont strictes et la police est là pour les faire respecter. Jeudi encore, 180 contrôles ont eu lieu et 60 verbalisations ont été rédigées. Dans la plupart des cas, il s'agissait de réprimander un non-respect des règles de distanciation. «On ne sanctionne pas un individu seul qui prend son vélo. Mais il faut que les personnes s'auto-disciplinent. C'est pour le bien de tous», souligne le Premier ministre. 

  • +1 : évolution du nombre de décès entre jeudi et vendredi (31 au total parmi les résidents)
  • 86 ans : moyenne d'âge des personnes disparues des suites du covid-19 au Luxembourg
  • 121 : nombre de nouveaux infectés en 24 heures
  • 1,1% : taux de mortalité actuel parmi les testés positifs au covid-19

Pour les bonnes nouvelles, mieux vaut se tourner vers Paulette Lenert. La ministre de la Santé en a d'ailleurs livré quelques-unes à quelques heures du week-end. Trois vols ont ainsi atterri au Findel livrant de nouveaux matériels de santé attendus, dont 43 respirateurs. Le Luxembourg continue à très largement effectuer des tests. Déjà 21.463 détections effectuées, pour 2.612 cas détectés positifs. 

«Dans les semaines à venir nous passerons à un dépistage plus massif encore. Nous avons validé, avec le Laboratoire national de santé, un test allemand qui nous permettra de tester sur base de groupes de personnes pour mieux cerner le taux actuel d'infectés et d'immunisés parmi la population.» Le pays suivant là les recommandations de l'OMS.


Der Forscher unterstützt, dass die Immuntests und Therapien möglichst made in Luxembourg sind - und jeder einen Covid-19-Pass erhält.
«Pouvoir tester la population à grande échelle»
Impliqué dans la recherche d'un protocole de lutte contre la pandémie, l'institut luxembourgeois de la santé milite pour augmenter le nombre de personnes testées au covid-19. Explications avec le professeur Markus Ollert, responsable du service recherche.

Car même si la ministre reconnait que «la discipline porte ses fruits», Paulette Lenert ne peut qu'avertir : «Les temps durs dans les hôpitaux vont démarrer». En effet, les médecins désormais savent que l'infection respiratoire s'aggrave petit à petit au fil des jours. La contamination d'abord, la maladie s'installe ensuite et l'intensité des soins à prodiguer va crescendo ensuite. Pour l'heure, 232 personnes atteintes par le covid-19 sont hospitalisées au Grand-Duché (43 déjà en réanimation et 33 résidents (et dix malades du Grand Est, principalement du secteur de Thionville) en soins intensifs. 

La maladie a une fin

Paulette Lenert

Pas étonnant donc à ce que d'ores et déjà, l'Etat se mette en ordre de marche pour renforcer ses capacités: hôpitaux de campagne par ici, recrutement accéléré pour la réserve sanitaire, ouverture la semaine prochaine d'une ligne d'accueil supplémentaire à la Rockhal transformée en centre de soins avancés. Des centres qui voient en moyenne passer de l'ordre de 330 personnes par jour, a informé la ministre.

Mais s'il fallait retenir un point positif de la situation en ce 3 avril, il tient en un chiffre : 500. Celui du nombre de patients qui, deux semaines et 48 heures après un test positif au coronavirus, ont été déclarés guéris au Luxembourg. Un demi-milliers de signes d'espoir que «la maladie a une fin». 174 malades ont, eux, pu quitter l'hôpital où ils avaient été admis infectés. Un autre signe encourageant. «Notre stratégie semble fonctionner, peut lancer Xavier Bettel. Le mérite en revient à toute la population car la plupart d'entre nous se tiennent aux règles.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le covid pousse le gouvernement dans les cordes
Le «wait and see» adopté depuis samedi par le ministère de la Santé a sans doute vécu. Ce vendredi, à 16h, un point presse se tiendra à l'issue du Conseil de gouvernement. Difficile d'imaginer qu'aucune nouvelle décision sanitaire ne soit prise face à la recrudescence des contaminations et hospitalisations.
Coronavirus - Hôpital Kirchberg - COVID-19 Stock  - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Un hôpital volant passe par le Findel
Six Français atteints du covid-19 ont été transférés vers le Sud de la France au départ du Grand-Duché. Les patients qui se trouvent en réanimation ont été transportés par un Airbus A330 de l'armée de l'air française.
Lokales, évacuation patients Francais, Aeroport Findel, Avion Armée de l’Air,   Coronavirus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Luxembourg, champion du monde des tests
Le gouvernement a fait le point, ce vendredi, sur la situation liée à la crise sanitaire. Luxembourg compte désormais 1.605 infectés et 15 décès du covid-19. Avec 13.738 examens de dépistage, en proportion, le Grand-Duché apparaît comme le pays qui teste le plus au monde.
German doctor Michael Grosse takes a sample from a car driver through the window on March 27, 2020 at a drive through testing point for the novel coronavirus on a parking in Halle, eastern Germany. - German researchers plan to regularly test over 100,000 people to see if they have overcome infection with COVID-19 to track its spread, an institute behind the plan confirmed on March 27, 2020. (Photo by Ronny Hartmann / AFP)