Changer d'édition

Dossier

Sondage: les électeurs plébiscitent une alliance CSV-les Verts

Si les élections législatives avaient lieu ce dimanche, quelle coalition les électeurs souhaiteraient-ils voir au gouvernement? Est-ce pour autant celle-ci qui aurait le plus de chances d'accéder au pouvoir? Nouveau volet de notre sondage politique en amont des élections du 14 octobre.
Ensemble, le DP, le LSAP et Les Verts n'obtiendraient plus que 26 sièges au parlement si les Luxembourgeois votaient ce dimanche, contre 32 sièges en octobre 2013.

Fin de la coalition tripartite actuelle et claque au LSAP dans le Sud

Ensemble, le DP, le LSAP et Les Verts n'obtiendraient plus que 26 sièges au parlement si les Luxembourgeois votaient ce dimanche, contre 32 sièges en octobre 2013.
S'il devait y avoir des élections législatives dimanche, l'actuelle coalition DP-LSAP-Les Verts ne serait pas reconductible: plus assez de sièges pour former une majorité gouvernementale! Quant au parti socialiste, il prendrait une claque en perdant 2 sièges dans son propre fief, le Sud. Voilà ce que révèle ce nouveau volet de la «Sonndesfro» commandée par le «Luxemburger Wort» et RTL.

Centre: l'ADR gagnerait un siège à la Chambre des députés

Si les électeurs se rendaient aux urnes ce dimanche, l'ADR gagnerait un siège à la Chambre des députés au détriment du LSAP mais aussi du CSV.
Von den 16 Chambersitzen im Norden und Osten gehen lauut Sonndesfro acht an die CSV.

Politmonitor: le CSV domine toujours mais s’essouffle dans le Nord

Von den 16 Chambersitzen im Norden und Osten gehen lauut Sonndesfro acht an die CSV.
S'il y avait des élections dimanche au sein de la circonscription Nord, le CSV sortirait largement gagnant avec près de 37,1% des suffrages. Mais comparé à décembre 2017, le parti social-chrétien est tout de même perdant dans cette circonscription puisqu'il perd 4,7% des intentions de vote.
Le Premier ministre, Xavier Bettel (DP) en discussion avec le député de l'ADR, Gast Gibéryen qui pourrait avoir un collègue de plus à ses côtés en octobre, selon ce nouveau sondage.

Sonndesfro - Politmonitor: le DP perdrait un siège au profit de l'ADR à l'Est

Le Premier ministre, Xavier Bettel (DP) en discussion avec le député de l'ADR, Gast Gibéryen qui pourrait avoir un collègue de plus à ses côtés en octobre, selon ce nouveau sondage.
Dans à peine plus de quatre mois, les Luxembourgeois éliront les 60 nouveaux députés qui siègeront au parlement. S'il devait y avoir des élections législatives dimanche prochain, un siège des 7 que compte la circonscription Est passerait du DP à l'ADR. C'est ce que révèle la première partie de la «Sonndesfro» commandée par le «Luxemburger Wort» et RTL.
Carole Dieschbourg, Félix Braz et François Bausch, voient leur cote de popularité grimper en flèche dans le dernier sondage Politmonitor

Popularité: progression record pour Les Verts du gouvernement

Carole Dieschbourg, Félix Braz et François Bausch, voient leur cote de popularité grimper en flèche dans le dernier sondage Politmonitor
Interrogés sur la sympathie et les compétences des hommes et femmes politiques du pays, les électeurs luxembourgeois font grimper François Bausch et Carole Dieschbourg au classement. Quant au Premier ministre, sa cote remonte à son plus haut niveau depuis 2013.
Claude Wiseler, chef de file du CSV, lors d'un rassemblement du parti à Ettelbruck en avril 2018.

Les Luxembourgeois toujours proches des valeurs du CSV

Claude Wiseler, chef de file du CSV, lors d'un rassemblement du parti à Ettelbruck en avril 2018.
Dans la lignée des élections communales, le CSV reste le parti favori des Luxembourgeois. Cependant l'indice de confiance dans la coalition actuellement au pouvoir reste bon.
François Bausch et Claude Wiseler en février 2018. Les Verts et le CSV sont les partis les plus en vue par les électeurs pour former une coalition au terme des élections législatives du 14 octobre prochain.

Législatives: les électeurs placent le CSV au gouvernement

François Bausch et Claude Wiseler en février 2018. Les Verts et le CSV sont les partis les plus en vue par les électeurs pour former une coalition au terme des élections législatives du 14 octobre prochain.
Et si les élections d'octobre prochain débouchaient sur une nouvelle coalition? Un scénario que les électeurs ne semblent pas mettre de côté. Le CSV y aurait d'ailleurs la part belle, tout comme déi gréng.