Changer d'édition

Le rattrapage des allocations familiales pèse 73 millions
Luxembourg 2 min. 08.06.2021
Social

Le rattrapage des allocations familiales pèse 73 millions

Depuis 2016, le montant alloué par enfant mineur n'a pas bougé : 265 euros (hors majoration d'âge).
Social

Le rattrapage des allocations familiales pèse 73 millions

Depuis 2016, le montant alloué par enfant mineur n'a pas bougé : 265 euros (hors majoration d'âge).
Photo : Shutterstock
Luxembourg 2 min. 08.06.2021
Social

Le rattrapage des allocations familiales pèse 73 millions

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Depuis cinq ans, les allocations versées à quelque 116.000 foyers n'ont pas gagné un cent. Le ministère de la Famille a calculé combien coûterait une adaptation des aides en fonction de l'inflation des cinq dernières années.

A chaque 1er janvier, son annonce sociale. Pour 2021, c'était la revalorisation du salaire minimum. A compter du 1er jour de 2022, place à l'indexation des allocations familiales. Autrement dit : le montant des aides suivra désormais l'évolution du coût de la vie. Mais à compter de cette date-là seulement, et non pas avec effet rétroactif sur cinq ans comme le réclament encore les syndicats OGBL et LCGB ou certaines formations politiques.


Risque de «tromperie» autour des allocations familiales
Annoncée officiellement à la mi-mai, la réindexation des montants versés aux ménages avec enfant ne serait qu'une mesure imposée au gouvernement qui ne compenserait pas la perte de pouvoir d'achat et qui entrerait en vigueur après la prochaine tranche indiciaire, selon l'OGBL.

Le gouvernement estime avoir déjà fait un pas suffisant. Comme vient de le rappeler la ministre de la Famille, Corinne Cahen (DP) dans une réponse parlementaire. Ainsi, la mesure n'était envisagée que pour la fin de la mandature, elle a été avancée d'un an. D'ailleurs, le projet de loi déposé ne devrait plus tarder à être soumis au vote de la Chambre. 

Mais pour le député Fred Keup (ADR) une question se pose sur l'impact de ce choix. Depuis 2016, la coalition DP-LSAP-Déi Gréng n'avait en effet pas touché à la valeur des différentes allocations familiales versées. Pas plus qu'elle n'avait repris l'indexation qui avait été en vigueur jusqu'en 2006. La majorité avait fait d'autres choix comme certains gestes directs comme la gratuité des manuels scolaires au secondaire, par exemple. Mais quel volume de dépenses en plus aurait coûté une adaptation des aides versées si celles-ci avaient fluctué au gré de l'inflation depuis 2016 (et l'introduction du montant unique)? Les services de Corinne Cahen ont sorti la calculette : 73 millions d'euros supplémentaires

Ainsi, de 2016 à 2021, le rattrapage pèserait de l'ordre de 7,7%. Somme qui devrait donc s'ajouter aux quelque 951 millions d'euros distribués actuellement. Mais pas question donc d'aller dans cette voie pour le moment; et donc de répondre favorablement à la demande du LCGB et de l'OGBL de booster l'allocation de 265 à 285 euros, vingt euros qui compenseraient la stagnation des cinq dernières années à leurs yeux.

En l'état actuel des choses, il est d'ailleurs à noter que la prochaine adaptation indiciaire (index) devrait certainement tomber avant la mise en place effective de l'indexation des allocations. Les aides ne devraient donc pas être boostées directement avec la bascule en 2022.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Annoncée officiellement à la mi-mai, la réindexation des montants versés aux ménages avec enfant ne serait qu'une mesure imposée au gouvernement qui ne compenserait pas la perte de pouvoir d'achat et qui entrerait en vigueur après la prochaine tranche indiciaire, selon l'OGBL.
La présidente Nora Back a fait montre de pugnacité dans la volonté du syndicat de ne pas voir les salariés payer les pots cassés de la crise sanitaire. Attendant du gouvernement des gestes forts pour soutenir la relance.
OGBL 1er Mai 2021 manifestation Esch
Fête du Travail, centenaire du parti, c'est un Patrick Dury remonté qui a pris la parole ce 1er mai. Le président du syndicat réclamant à nouveau au gouvernement de faire un point d'étape sur la situation sociale du pays et son devenir.
LCGB 1.Mai-Feier im Stream mit Nationalpräsident Patrick Dury aus dem Parc Hotel Alvisse in Dommeldingen. (Foto: Alain Piron)
Depuis 2006, l’allocation familiale n'augmentait plus au rythme du coût de la vie. A compter du 1er janvier prochain, elle sera à nouveau indexée. Et si la commission de la Famille est favorable à ce changement, elle n'entend pas toucher au congé parental.
Vater Kind Familie Freizeit
Le gouvernement vient d'adopter ce vendredi, le projet de loi portant sur la réforme des prestations familiales. Un montant unique de 265 euros sera alloué par enfant, boni inclu.