Changer d'édition

L'octroi du chômage partiel recule encore
Luxembourg 2 min. 23.07.2021
Social

L'octroi du chômage partiel recule encore

Parmi les salariés bénéficiant du chômage partiel, en août, figurent près de 80 employés de Liberty Steel Dudelange.
Social

L'octroi du chômage partiel recule encore

Parmi les salariés bénéficiant du chômage partiel, en août, figurent près de 80 employés de Liberty Steel Dudelange.
Photo : AFP
Luxembourg 2 min. 23.07.2021
Social

L'octroi du chômage partiel recule encore

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Sur les 1.424 demandes d'entreprises validées pour bénéficier de cet accompagnement social pour le mois d'août, 13 concernent directement des sociétés dont le fonctionnement a été perturbé ou stoppé par les inondations des 14-15 juillet.

Depuis mars dernier, et son apogée, le nombre de salariés bénéficiant des mesures de chômage partiel aura diminué de deux tiers. Passant de 46.780 personnes à la fin du premier trimestre à 17.144 pour le mois d'août 2021. Le chiffre vient d'être officialisé par le comité de conjoncture. Celui-ci ayant validé, lors de sa dernière réunion, les demandes adressées par 1.424 entreprises luxembourgeoises. Le mois dernier, 1.765 sociétés avaient vu leur dossier accepté. Ça baisse, ça baisse...


647 faillites prononcées en six mois
Les tribunaux luxembourgeois auront prononcé 136 nouvelles fins d'activité de sociétés en juin. Ainsi, le nombre de faillites constatées pour le premier semestre 2021 est-il de 8% supérieur en comparaison avec la moyenne des premiers semestres d'avant-crise.

La principale raison de cette diminution tient dans la révision des conditions d'éligibilité. Après des mois de «robinet grand ouvert», les critères de sélection se sont faits plus restrictifs. Considérant que si une entreprise connaissait encore des difficultés au bout de près d'un an et demi de crise sanitaire, cela ne relevait plus de la malchance mais bien d'une défaillance propre à la société. 

Toutefois, une montée des situations de chômage partiel aurait pu être annoncée cette fois. En effet, le dispositif a connu deux ouvertures notables en à peine deux mois. Primo, une accessibilité aux entreprises du bâtiment impactées dans leur activité par le manque de matières premières. Secundo, et depuis la semaine dernière, un accès facilité aux sociétés qui ont pu être ralenties ou mises à l'arrêt du fait des récentes inondations.

Et cette main tendue n'a pas tardé à être saisie, puisqu'en quelques jours pas moins de 17 dossiers ont été reçus par le comité de conjoncture. Ce dernier en validant 13 au final. Mais, à situation exceptionnelle, dispositif inédit. Ainsi la date limite d’introduction d’une demande de chômage partiel pour «cas de force majeure pour inondations» portant sur juillet 2021 est fixé au 31 juillet inclus. 

«Les demandes portant sur les mois d’août et septembre 2021 pour les entreprises encore sinistrées pourront être introduites entre le 2 et le 20 août prochains», est-il d'ores et déjà précisé. Les formulaires étant mis en ligne sur Guichet.lu. Mais s'il veut bien se montrer généreux, le ministère du Travail tient à préciser une chose sur le recours au chômage partiel pour cause d'intempéries : "Les demandes introduites par des entreprises sinistrées qui, en vertu d’un contrat d’assurance sont couvertes pour les heures de travail perdues en raison des inondations, ne sont pas éligibles" à l'aide octroyée. Logique, mais il convenait visiblement de le rappeler.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Depuis les crues du mois de juillet, le Comité de conjoncture continue de traiter les demandes d'aide indirecte pour «cas de force majeure pour inondations». Si le nombre de requêtes tend à diminuer chaque mois, la mesure a toutefois été prolongée pour octobre.
17/07/2021 , Heischwasser, Inondation , Jardin Gourmand, Hesperange , Hesperange , © Laurent Blum
Le comité de conjoncture s'est spécialement réuni, en ce début août, pour statuer sur les mesures de chômage partiel à accorder aux sociétés dont l'activité a été impactée par les récentes averses diluviennes.
A mechanic adjusts a nozzle in a heat flux test stand at Rocket Factory Augsburg in Augsburg, southern Germany on June 16, 2021. - Rocket Factory Augsburg is developing a low cost space rocket designed to transport micro sattelites to their desitanted orbits. Car-manufacturing powerhouse Germany could soon be set for take-off in the space sector as it looks to ride a boom in mini-launchers for small satellites and compete with major US firms such as SpaceX. (Photo by LENNART PREISS / AFP) / TO GO WITH AFP STORY by Jean-Philippe LACOUR
Au mois de juin, 1.969 résidents se sont inscrits à l'Adem, amenant le taux de chômage à 5,7%. Le nombre d'emplois vacants est lui aussi en légère baisse, indique ce mardi l'agence pour le développement de l'emploi.
Wirtschaft, Jugendarbeitslosigkeit in der Corona-Krise, Adem, Arbeitslos, Arbeitsamt, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Crise ou non, en 2020 les demandes d'établissement n'ont guère faibli. Et en moyenne, il a fallu un peu moins d'une semaine et demie au ministère des Classes moyennes pour traiter les dossiers.
Shopping, Paar, Einkaufstour, Geschäft (Foto: Shutterstock)
Le Trésor luxembourgeois veillera jusqu'à la fin de l'année à ce que les banques n'hésitent pas à accorder des crédits aux entreprises du pays qui souhaitent disposer de fonds supplémentaires.
An employee works at a textile machine factory in Lianyungang in China's eastern Jiangsu province on June 15, 2020. - China's factory output rose again in May, while official data on June 15 also showed retail sales improved further after collapsing at the start of the year but officials warned the country faced a rocky recovery as it emerges from the coronavirus crisis. (Photo by STR / AFP) / China OUT