Changer d'édition

Six trains régionaux entre Luxembourg et Metz ce mardi soir
Luxembourg 3 min. 03.04.2018 Cet article est archivé

Six trains régionaux entre Luxembourg et Metz ce mardi soir

Six trains régionaux entre Luxembourg et Metz ce mardi soir

Photo: Maurice Fick
Luxembourg 3 min. 03.04.2018 Cet article est archivé

Six trains régionaux entre Luxembourg et Metz ce mardi soir

La grève SNCF est très suivie pour ces deux premiers jours d'un mouvement inédit. Sur le tronçon Luxembourg-Metz, six trains régionaux circulent du Luxembourg jusqu'à Metz entre 17h et 20h09, heure du dernier départ. Deux trains régionaux supplémentaires s'arrêteront à Thionville.

(lc avec AFP) - Avec un TGV sur huit en moyenne et un train régional sur cinq, les cheminots ont donné le ton mardi de la mobilisation contre la réforme de la SNCF, le gouvernement français assurant qu'il «tiendra bon» tandis que les usagers tentaient de trouver des solutions.

Plusieurs lignes de trains régionaux ont été fermées, comme celle entre Metz et Strasbourg dans la région Grand Est. La ligne Metz-Luxembourg fait partie de celles que la SNCF a cherché à préserver mais le trafic y est très limité, surtout en période creuse. 

Aucun train régional ne circule du Luxembourg à Metz entre 14h39 et 17h16. Ensuite, les usagers auront huit départs, jusqu'à 20h09, dont deux trains n'iront pas au-delà de Thionville. 

screenshot: SNCF

Une offre restreinte mais les trains n'étaient pas bondés pour autant. Les usagers ont anticipé la grève et les vacances de Pâques ont limité le trafic sur les axes routiers.

33% de cheminots grévistes mais 77% des conducteurs

Dans le reste de la France, comme l'avait anticipé la SNCF, le trafic est «très perturbé» pour ce premier jour d'une grève au long cours. La direction a annoncé un taux de grévistes de 33,9% en milieu de matinée, soit moins que les 35,4% enregistrés le 22 mars.

Mais parmi les «agents indispensables à la circulation des trains», le taux a atteint 48% mardi matin, (contre 36% le 22 mars). Il était notamment de 77% chez les conducteurs et 69% chez les contrôleurs.

Les syndicats représentatifs (CGT, Unsa, SUD, CFDT) s'opposent à une réforme qui «vise à détruire le service public ferroviaire par pur dogmatisme». Dans leur viseur: la suppression de l'embauche au statut, l'ouverture à la concurrence et la transformation de la SNCF en société anonyme, prémices d'une future privatisation selon eux.

Ils estiment aussi que la réforme «ne réglera pas le sujet de la dette (46,6 milliards d'euros fin 2017 pour SNCF Réseau, ndlr), ni celui des dysfonctionnements».

Le projet de loi sur le pacte ferroviaire qui prévoit un recours aux ordonnances sur certains points, sera voté en première lecture le 17 avril à l'Assemblée nationale.

  Le gouvernement «tiendra bon»  

Malgré le haut niveau de mobilisation, le gouvernement «tiendra bon dans l'écoute, dans la concertation, dans le dialogue», a déclaré mardi sur RMC et BFMTV la ministre des Transports, Elisabeth Borne. Au cours d'une conférence sur les investissements étrangers, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a assuré que la réforme «fera(it) de ce grand service public national un champion mondial de la mobilité».

Comme beaucoup de gares, celle de Nice était quasi déserte mardi matin. «Les gens ont anticipé. Je pensais que ce serait la cohue», commente Chloé, opticienne de 32 ans. Mais certains comme Emmanuel, 37 ans, redoutent déjà le retour du soir, qui «sera le plus dur, les trains sont déjà bondés en temps normal».

A Strasbourg, le calme de la gare ferroviaire contrastait avec l'effervescence de la gare routière où les lignes de bus privés faisaient le plein. «On a une suractivité effective d'environ 30%», a estimé Philippe Briswalter, chauffeur d'un bus mandaté par Flixbus. Nombreux aussi sont ceux qui ont opté pour le covoiturage.

Le sentiment des usagers oscillait entre compréhension des revendications des grévistes et agacement, à l'image de Julien Dufresne, manager commercial interrogé à Lille. «C'est leur droit de grève, ils ont le droit il n'y a aucun souci, maintenant pour ceux qui travaillent c'est un enfer, moi j'ai rien demandé, c'est moi qui subis».

Le mouvement se conjugue dans les airs avec la quatrième journée de grève chez Air France pour les salaires. La compagnie prévoit d'assurer 75% des vols.


Sur le même sujet

Grève SNCF: les voyageurs frontaliers se mobilisent
Une action pour "replacer les usagers au cœur du débat" pendant la grève perlée de la SNCF sera organisée à partir de ce jeudi 12 avril par plus de 20 associations et collectifs d'usagers du train en France dont celle de la ligne Metz-Luxembourg. Explications.
Situation très perturbée sur le rail français
Un train régional sur cinq en moyenne, et un TGV sur huit: les cheminots français ont fortement répondu à l'appel à la grève ce mardi. La ligne Luxembourg-Metz est fortement touchée mais moins que d'autres lignes du Grand Est.
Ce que vous avez toujours voulu savoir sur la SNCF
Réformée par le gouvernement qui lui demande plus d'efficacité, la SNCF est un très gros groupe public transportant près de 5 millions de personnes par jour en France, mais dont la lourde dette inquiète.