Changer d'édition

Brèves Luxembourg 18.11.2020

Si les écoles continuent à fonctionner, certains établissements prenant en charge des adultes en situation de handicap ou seniors en perte d'autonomie ont dû réduire leurs capacités d'accueil, covid oblige. Aussi, depuis le printemps dernier, un congé pour soutien familial a été instauré. Un dispositif bénéficiant aux salariés et travailleurs indépendants forcés de stopper leur activité professionnelle pour s'occuper de ce proche refusé par ailleurs.

Bonne nouvelle : les députés ont approuvé, ce mercredi, le projet de loi 7698 prolongeant l'octroi de ce congé exceptionnel d'un semestre supplémentaire. Soit jusqu'à fin mai 2021. Depuis son instauration en avril 2020, 57 personnes ont bénéficié de ce congé pour soutien familial. Et elles sont 15 actuellement à être protégées de toute perte de revenu via ce dispositif mis en place par le ministère de la Famille.

Si la plupart des services agréés d'accueil ont pu continuer leur activité, le respect des règles sanitaires les empêche désormais d'accompagner autant de résidents que par le passé (par manque d'espace généralement ou de possibilité pour la personne à respecter les gestes barrières en collectivité). D'où des situations nécessitant des prises en charge individuelles par un membre de la famille.