Changer d'édition

Six mois après le passage de la tornade
Luxembourg 10 2 min. 10.02.2020 Cet article est archivé

Six mois après le passage de la tornade

Pétange donnait l'image d'une cité sinistrée il y a six mois après le passage de la tornade.

Six mois après le passage de la tornade

Pétange donnait l'image d'une cité sinistrée il y a six mois après le passage de la tornade.
Photo: Claude Piscitelli
Luxembourg 10 2 min. 10.02.2020 Cet article est archivé

Six mois après le passage de la tornade

Après avoir subi de plein fouet le passage d'une violente tempête en août 2019, les communes de Pétange et Käerjéng se reconstruisent peu à peu même si tous les dommages et dégâts n'ont pas encore été complètement réparés.

(ER avec dho) - Le 9 août 2019 restera à jamais gravé dans les mémoires des habitants des communes de Pétange et Bascharage. Il y a six mois, une violente tornade frappait le sud-ouest du pays. En l'espace de quelques minutes, 650 maisons ont été touchées causant des dégâts pour plusieurs millions d'euros et 19 personnes ont été blessées. 

143 personnes avaient dû être temporairement relogées et à ce jour, 31 maisons de la commune de Pétange ne sont pas habitables. «Ce sont principalement de vieilles maisons mais pour ces personnes, la tempête a eu un impact sur leur vie quotidienne», explique le bourgmestre pétangeois Pierre Mellina (CSV).

Février 2020, les maisons ont retrouvé leur toiture.
Août 2019, une partie de la rue des Prés à Pétange est complètement ravagée.
Photo: Claude Piscitelli

Outre les propriétés des particuliers, les infrastructures communales ont aussi été touchées. Si à Pétange, des panneaux de signalisation et des abribus ont dû être remplacés pour une somme estimée entre 100.000 et 200.000 euros, la commune voisine de Käerjéng a subi pas mal de dégradations au niveau de ses infrastructures, le chiffre de deux millions d'euros est avancé par les autorités. «De gros dégâts ont été causés à la salle de sport, au terrain de football et au centre culturel Käerjenger Treff», remarque le bourgmestre Michel Wolter (CSV).   

Février 2020, les détritus ont été enlevés.
Août 2019. Quelques jours après la tornade, des tonnes de gravats et de bois ont été entreposées sur l'ancien site Ecosider à Pétange.
Photo: Claude Piscitelli

Si la plupart des stigmates de la tornade ont été enlevés dans les deux localités, il reste encore du travail à accomplir sur certains bâtiments comme des travaux de façade.

Février 2020, la rue Neuve de Pétange propose une toute autre image.
Août 2019, la rue Neuve de Pétange après le passage de la tornade.
Photo: CGDIS



Plus d'un million en faveur des sinistrés de la tornade
Plus d'un million d'euros ont été récoltés par les associations de la région à la suite de la tornade qui a frappé les communes de Pétange et Bascharage en août dernier. Un pot commun censé répondre aux besoins des victimes.

Au niveau des assurances, tout n'est pas encore réglé. Sur les 100 millions de dégâts estimés, seulement 40 millions ont été versés. Le ministère de la Famille est en charge du paiement des dommages non couverts par une assurance. Jusqu'à ce jour, douze personnes ont été dédommagées pour un total de 196.000 euros.

Parallèlement à ces actions, plus d'un million d'euros ont été récoltés par les associations de la région, une somme d'argent qui sera redistribuée aux personnes qui ne recevront aucune aide des assurances, ni du ministère de la Famille. 


Sur le même sujet

Plus d'un million d'euros ont été récoltés par les associations de la région à la suite de la tornade qui a frappé les communes de Pétange et Bascharage en août dernier. Un pot commun censé répondre aux besoins des victimes.
Quatre mois après les destructions sur Pétange et Bascharage, les assureurs luxembourgeois continuent à dédommager particuliers et entreprises. Au total 4.000 dossiers de prise en charge de dégâts ont été ouverts.
Aufräumarbeiten Tornado in Niederkerschen