Changer d'édition

Seuls 36% des électeurs font confiance au gouvernement
Luxembourg 04.05.2015 Cet article est archivé
PolitMonitor

Seuls 36% des électeurs font confiance au gouvernement

Le gouvernement du Premier ministre, Xavier Bettel, n'est pas remonté dans les sondages. Comme en novembre 2014, seuls 36% des électeurs lui font confiance en ce début mai 2015.
PolitMonitor

Seuls 36% des électeurs font confiance au gouvernement

Le gouvernement du Premier ministre, Xavier Bettel, n'est pas remonté dans les sondages. Comme en novembre 2014, seuls 36% des électeurs lui font confiance en ce début mai 2015.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 04.05.2015 Cet article est archivé
PolitMonitor

Seuls 36% des électeurs font confiance au gouvernement

Alors que le Premier ministre, Xavier Bettel, s'apprête à prononcer mardi son discours sur l'état de la Nation, le sondage PolitMonitor révèle que 36% des électeurs seulement font confiance à son gouvernement. Les résidents étrangers, en revanche, lui font beaucoup plus confiance (50%).

(MF & DN) - Alors que le Premier ministre, Xavier Bettel, s'apprête à prononcer mardi son deuxième discours sur l'état de la Nation à la Chambre des députés, le sondage PolitMonitor révélé lundi, indique que 36% des électeurs seulement font confiance à son gouvernement. Les résidents étrangers, en revanche, lui font beaucoup plus confiance (50%).

Le sondage effectué par TNS ILRES pour le Luxemburger Wort et RTL auprès de 1.141 personnes (dont 833 électeurs) entre le 23 avril et le 3 mai 2015 est sans équivoque: il y a en ce début mai 2015, une crise de confiance de la population luxembourgeoise en général, et particulièrement des électeurs luxembourgeois, qui persiste à l'égard de la coalition DP-LSAP-Les Verts.

Seuls 43% de la population font pleinement (6%) ou plutôt (37%) confiance au gouvernement Bettel. A l'inverse, 50% de la population ne lui fait pas confiance en ce moment. Les 7% restants ne donnent pas leur avis.

Comme en novembre 2014 déjà, les résidents luxembourgeois, seuls à pouvoir voter lors des élections législatives au Luxembourg, ne sont que 36% à faire confiance au gouvernement inédit, en place depuis fin 2013. Les résidents étrangers, sont, en revanche, 50% à lui faire confiance.

Alors l'opposition tire-t-elle les marrons du feu pour autant? Que nenni! Le sondage montre que 43% des électeurs ont confiance en l'opposition formée par le CSV, l'ADR et déi Lénk (6 points de moins tout de même par rapport au PolitMonitor de novembre 2014). Et 49% disent clairement ne pas lui faire confiance.

Là encore l'opinion des résidents étrangers, qui n'ont pas le droit de vote aux législatives, est plus clémente: 48% font confiance à l'opposition.



Sur le même sujet

On aurait pu s'attendre à ce que les Luxembourgeois pestent contre les radars et c'est tout le contraire: 69% des sondés du PolitMonitor sont favorables à cette mesure de sécurité routière récemment introduite sur les routes du pays.
Fixer Radar ,Neue Radaranlage in Schoenfels. Blitzer. Foto.Gerry  Huberty
105.000 étrangers pourraient voter aux prochaines législatives
105.000 électeurs étrangers pourraient participer aux élections en 2017, au cas où les Luxembourgeois choisiraient lors du référendum du 7 juin d’accorder le droit de vote aux étrangers. Mais qui sont ces électeurs étrangers potentiels? Voici quelques réponses à cette question.
Referendum,Plakate.,Place Guillaume. Foto:Gerry Huberty
48% des résidents luxembourgeois sont pour l'attribution du droit de vote aux étrangers, tandis que 44% sont contre. Et la moitié des électeurs luxembourgeois interrogés ne trouvent pas correct que la question de la séparation de l'Eglise et de l'Etat soit éliminée du référendum. Voilà ce qui ressort du dernier sondage TNS-Ilres commandé par le Luxemburger Wort et RTL en vue du référendum du 7 juin 2015.
Politmonitor: dernière partie
Au 7 juin 2015, le gouvernement organisera un référendum qui portera sur quatre questions. A l'occasion du dernier Politmonitor, ces quatre questions ont été posées. Voici les résultats.
Das Referendum stößt auf eine breite Zustimmung innerhalb der Bevölkerung.
Quatre questions à l'ordre du jour
La conférence des présidents de la Chambre des députés a fixé le 7 juin 2015 pour organiser le référendum qui portera sur quatre questions.