Changer d'édition

Seulement six cas de variant brésilien détectés
Luxembourg 2 min. 15.04.2021

Seulement six cas de variant brésilien détectés

Le LNS a réussi à séquencer 30% des tests positifs au covid repérés entre le 5 et le 11 avril.

Seulement six cas de variant brésilien détectés

Le LNS a réussi à séquencer 30% des tests positifs au covid repérés entre le 5 et le 11 avril.
Photo : AFP
Luxembourg 2 min. 15.04.2021

Seulement six cas de variant brésilien détectés

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Jusqu'à présent peu repérée dans les analyses du Laboratoire national de santé, la souche sud-américaine du covid a pris un peu plus d'importance la semaine passée au Luxembourg.

Trop tôt encore pour sonner l'alerte générale. Mais alors que nombre de pays européens tremblent face à la montée en puissance du variant brésilien sur leur territoire, le Grand-Duché reste quelque peu épargné. Ainsi, la souche P1 (jugée plus contagieuse et plus dangereuse) ne représentait que six des 529 échantillons positifs au virus analysés par les équipes du Laboratoire national de santé (LNS), entre le 5 et le 11 avril dernier. Dans son dernier rapport, publié ce jeudi, le laboratoire précise que ce sont au total neuf cas qui ont été officiellement détectés depuis le début de l'année au Luxembourg.


Un variant «un peu particulier» découvert à Niederkorn
Alors que la réouverture des terrasses deviendra réalité mercredi et qu'une enquête indépendante est en cours pour déterminer les causes de la mort de nombreux résidents de la maison de retraite «Um Lauterbann», l'épidémiologiste Joël Mossong fait un point sur la situation sanitaire.

Reste que le variant britannique reste toujours le plus virulent parmi la population infectée. En progression par rapport à la semaine précédente, la semaine passée, il a pu être repéré dans 74% des tests traités par le LNS. Cela alors que la déclinaison sud-africaine du virus (largement majoritaire dans la région Grand Est frontalière) concerne 19,4% des infections au pays.

Si les autorités de santé luxembourgeoises sont particulièrement attentives aux résultats des séquençages réalisés par le LNS, c'est que la présence ou l'importance de tel variant peut avoir une influence majeure sur l'efficacité de la campagne vaccinale en cours. Débutée le 28 décembre, celle-ci a déjà permis l'injection de 141.352 doses anti-covid. Si les quatre sérums autorisés par l'Agence européenne des médicaments restent employés (y compris les formules controversées Johnson & Johnson ou AstraZeneca), les équipes médicales savent que certains vaccins sont plus ou moins performants pour contrecarrer tel ou tel variant.

En effet, dans le cas du variant brésilien, il apparaît que la mutation du virus échappe à la réponse immunitaire de la plupart des formules développées par les laboratoires pharmaceutiques. Autrement dit les injections n'auraient que peu d'impact sur son caractère de nuisance pour la santé des personnes infectées. A titre de précaution, mercredi, la France a d'ailleurs suspendu toute arrivée de vols en provenance du Brésil, de crainte de voir le variant être importé plus encore sur son sol. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

«Mort suspecte» d'une patiente vaccinée au Luxembourg
Le décès à l'hôpital d'une femme de 74 ans se retrouve au cœur d'une enquête du parquet après le signalement de son médecin traitant. Une autopsie a été réalisée, mais les résultats ne sont pas encore connus, indiquent mercredi les autorités judiciaires.
A member of the vaccine team prepares a syringe with a dose of the AstraZeneca/Oxford Covid-19 vaccine, at an NHS Scotland vaccination centre set up at the Edinburgh International Conference Centre (EICC) in Edinburgh on February 1, 2021. - Britain is under a third national lockdown as it battles a new strain of the virus and has recorded more than 106,000 deaths from the disease -- the worst toll in Europe. (Photo by Jane Barlow / POOL / AFP)
L'efficacité du vaccin Moderna revue à la baisse
Selon la firme américaine, le sérum anti-covid du laboratoire américain serait efficace à 90% contre le virus et à 95% contre les formes graves de la maladie. Des résultats légèrement plus bas que les derniers essais cliniques.
A vial of the Moderna Covid-19 vaccine is prepared at the Madejski Stadium in Reading, west of London on April 13, 2021. (Photo by Steve Parsons / POOL / AFP)
Un premier «vaccidrive» s'ouvre en France
Italie et Etats-Unis ont déjà adopté ce mode d'injection, mais voilà que près de Montpellier les automobilistes et leur passager peuvent bénéficier d'un vaccin anti-covid sans quitter leur voiture.
A nurse makes an injection of the Pfizer-BioNTech vaccine to a man in his car at a drive-in vaccination centre in Montpellier, on April 13, 2021, amid the sanitary crisis linked with the Covid-19 pandemic. (Photo by Pascal GUYOT / AFP)
A peine arrivé, le vaccin Johnson & Johnson stoppé
Le groupe pharmaceutique américain Johnson a indiqué mardi qu'il avait «pris la décision de retarder le déploiement» de son sérum contre le covid-19 en Europe. Un choix qui arrive après la décision des autorités sanitaires américaines de recommander «une pause» dans son emploi aux Etats-Unis
A picture taken on April 12, 2021 shows a phial of Johnson & Johnson Janssen Covid-19 vaccine as the first doses proceeding from the Dutch city of Leiden are stored at the Movianto distribution center in Oss. - Johnson & Johnson Janssen Covid-19 vaccine is the fourth corona vaccine that will become available in the Netherlands. (Photo by ROB ENGELAAR / ANP / AFP) / Netherlands OUT
Le Grand-Duché mise aussi sur le vaccin CureVac
Même s'il n'a pas encore reçu d'autorisation de mise sur le marché, le ministère de la Santé a déjà précommandé le sérum anti-covid développé par le laboratoire allemand. Une préemption faite via l'Union européenne.
An employee is at work on the vaccine packing line of the factory of British  pharmaceutical company GlaxoSmithKline (GSK) in Wavre on February 8, 2021 where the Covid-19 CureVac vaccine will be produced. - British pharmaceutical group GlaxoSmithKline (GSK) and German biotech firm CureVac announced plans to jointly develop a coronavirus vaccine with the potential to counter multi-variants of Covid-19. (Photo by Kenzo TRIBOUILLARD / AFP)