Changer d'édition

«La crise appelle à la mobilisation, pas à la patience»
Luxembourg 2 min. 20.07.2021
Selon déi Lénk

«La crise appelle à la mobilisation, pas à la patience»

La maison située le long de la rue Verte dans la capitale illustre, selon les membres du mouvement 'Koalitioun Wunnrecht', les manquements de la politique actuelle du logement.
Selon déi Lénk

«La crise appelle à la mobilisation, pas à la patience»

La maison située le long de la rue Verte dans la capitale illustre, selon les membres du mouvement 'Koalitioun Wunnrecht', les manquements de la politique actuelle du logement.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 20.07.2021
Selon déi Lénk

«La crise appelle à la mobilisation, pas à la patience»

Face à l'évolution des prix de l'immobilier et aux difficultés croissantes d'une part de plus en plus grande de la population à trouver un logement, déi Lénk entend faire bouger les lignes en faisant pression sur le gouvernement.

(Jmh avec Michèle Gantenbein) - Les images valent parfois plus que 1.000 mots. C'est en appliquant ce concept que déi Lénk a choisi, lundi, d'illustrer la question de la pénurie de logements au Luxembourg. Présents devant une maison abandonnée située à Gasperich, les membres du mouvement 'Koalitioun Wunnrecht', soutenu par déi Lénk, dénoncent la lenteur de l'action politique à l'image du bâtiment «acheté par le fonds Olos et vide depuis six ans».


Famill Lima
«Le droit au logement doit être garanti»
Depuis la fin du gel des déguerpissements, 78 expulsions ont été exécutées et 220 demandes de propriétaires ont été déposées auprès des juges de paix. Une situation qui inquiète déi Lénk et les représentants des associations de locataires.

Une situation ubuesque alors même que la bâtisse «se situe pourtant sur un plan d'aménagement particulier qui doit voir sortir de terre 193 logements validé fin 2019, mais rien ne se passe depuis», assurent les membres de 'Koalitioun Wunnrecht'. Pour Gary Diderich, porte-parole de déi Lénk, cet exemple illustre le fait que «la crise appelle à la mobilisation, pas à la patience». En clair, le gouvernement doit agir pour accélérer la construction de logements à un moment où la flambée des prix de l'immobilier impacte de plus en plus de résidents.

Pour cela, le parti d'opposition plaide pour l'instauration d'une obligation légale de créer de nouvelles unités d'habitation par les communes et le plafonnement des loyers. Soit un cran plus loin que les critères imposés par le Pacte Logement 2.0, voté dans la douleur la semaine dernière. Ciblant particulièrement les résidents à la recherche d'un bien à loyer modéré, qui représente à peine 2% du parc locatif du pays, la campagne vise non seulement à soutenir les réfugiés officiellement reconnus, les mères de famille célibataires victimes de violences domestiques ou les bénéficiaires du Revis, mais aussi les salariés de la classe moyenne.


(1re rangée de g. à dr.) Corinne Cahen, ministre de la Famille et de l'Intégration, ministre à la Grande Région ; Pierre Gramegna, ministre des Finances ; Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères et européennes, ministre de l'Immigration et de l'Asile ; François Bausch, Vice-Premier ministre, ministre de la Défense, ministre de la Mobilité et des Travaux publics, ministre de la Sécurité intérieure ; Xavier Bettel, Premier ministre, ministre d'État, ministre des Communications et des Médias, ministre des Cultes, ministre de la Digitalisation, ministre de la Réforme administrative ; Dan Kersch, Vice-Premier ministre, ministre des Sports, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Économie sociale et solidaire ; Romain Schneider, ministre de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, ministre de la Sécurité sociale ; Claude Meisch, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche ; Carole Dieschbourg, ministre de l'Environnement, du Climat et du Développement durable --- (2e rangée de g. à dr.) Franz Fayot, ministre de la Coopération et de l'Action humanitaire, ministre de l'Économie ; Lex Delles, ministre des Classes moyennes, ministre du Tourisme ; Sam Tanson, ministre de la Culture, ministre de la Justice ; Claude Turmes, ministre de l'Aménagement du territoire, ministre de l'Énergie ; Marc Hansen, ministre de la Fonction publique, ministre aux Relations avec le Parlement, ministre délégué à la Digitalisation, ministre délégué à la Réforme administrative ; Paulette Lenert, ministre de la Protection des consommateurs, ministre de la Santé, ministre déléguée de la Sécurité sociale ; Henri Kox, ministre du Logement, ministre délégué à la Défense, ministre délégué à la Sécurité intérieure
Bettel 2.3 s'en sort avec les honneurs à mi-mandat
Pour près de sept électeurs sur dix, l'action de la coalition DP-Déi Gréng-LSAP est jugée «bonne ou très bonne», selon les conclusions du Politmonitor réalisé pour le «Luxemburger Wort» et «RTL». Et ce, malgré les interrogations autour de la question centrale du logement.

Une nouvelle catégorie que «même les représentants du patronat comme Michel Reckinger de l'UEL ou Ernest Pirsch de la Fédération des artisans appellent à aider», assure déi Lénk qui constate qu'«il n'y a aucune réponse du gouvernement ou des communes». Une situation qui, selon le parti d'opposition, ne peut perdurer puisque «lorsque la société se lève et demande des solutions, le gouvernement doit répondre.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Si son prédécesseur n'a guère porté ses fruits en matière de construction de logements abordables, le nouveau dispositif voté à la Chambre, se veut plus contraignant (et plus ambitieux). Mais les modalités ne sont pas au goût de tous.
Lokales- Kirchberg Place de l’Europe, Chantier, Baustelle, construction, cran, leute, pietons, Fußgänger, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Avec une progression moyenne de 6,1%au sein de l'UE au premier trimestre 2021 par rapport au premier trimestre 2020, la tendance lourde à la hausse se poursuit, selon les dernières données Eurostat. Au Luxembourg, la progression atteint 17% sur la période.
Wirtschaft, Mieten, Residenz, Sozialalmanach, Wohnung, Wohnungsbau, Wohnungsmarkt, Immobilien,  Immobilienmarkt, A louer, A vendre, Location, Immobilier, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Depuis la fin du gel des déguerpissements, 78 expulsions ont été exécutées et 220 demandes de propriétaires ont été déposées auprès des juges de paix. Une situation qui inquiète déi Lénk et les représentants des associations de locataires.
Famill Lima
Pour près de sept électeurs sur dix, l'action de la coalition DP-Déi Gréng-LSAP est jugée «bonne ou très bonne», selon les conclusions du Politmonitor réalisé pour le «Luxemburger Wort» et «RTL». Et ce, malgré les interrogations autour de la question centrale du logement.
(1re rangée de g. à dr.) Corinne Cahen, ministre de la Famille et de l'Intégration, ministre à la Grande Région ; Pierre Gramegna, ministre des Finances ; Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères et européennes, ministre de l'Immigration et de l'Asile ; François Bausch, Vice-Premier ministre, ministre de la Défense, ministre de la Mobilité et des Travaux publics, ministre de la Sécurité intérieure ; Xavier Bettel, Premier ministre, ministre d'État, ministre des Communications et des Médias, ministre des Cultes, ministre de la Digitalisation, ministre de la Réforme administrative ; Dan Kersch, Vice-Premier ministre, ministre des Sports, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Économie sociale et solidaire ; Romain Schneider, ministre de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, ministre de la Sécurité sociale ; Claude Meisch, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche ; Carole Dieschbourg, ministre de l'Environnement, du Climat et du Développement durable --- (2e rangée de g. à dr.) Franz Fayot, ministre de la Coopération et de l'Action humanitaire, ministre de l'Économie ; Lex Delles, ministre des Classes moyennes, ministre du Tourisme ; Sam Tanson, ministre de la Culture, ministre de la Justice ; Claude Turmes, ministre de l'Aménagement du territoire, ministre de l'Énergie ; Marc Hansen, ministre de la Fonction publique, ministre aux Relations avec le Parlement, ministre délégué à la Digitalisation, ministre délégué à la Réforme administrative ; Paulette Lenert, ministre de la Protection des consommateurs, ministre de la Santé, ministre déléguée de la Sécurité sociale ; Henri Kox, ministre du Logement, ministre délégué à la Défense, ministre délégué à la Sécurité intérieure
Le programme du gouvernement voué à multiplier les habitations abordables ne fait pas l'unanimité. De nombreuses associations estiment que la situation empire au fil des mois et comptent le rappeler aux autorités samedi prochain lors d'une manifestation organisée à Luxembourg.
Protest in Esch wegen WGs  - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort