Changer d'édition

Une nouvelle convention collective est exigée
Luxembourg 6 27.06.2014 Cet article est archivé
Secteur du nettoyage

Une nouvelle convention collective est exigée

Luxembourg 6 27.06.2014 Cet article est archivé
Secteur du nettoyage

Une nouvelle convention collective est exigée

Une centaine de manifestants, issus du secteur du nettoyage au Luxembourg, ont battu le pavé dans le quartier de Howald à Luxembourg ce vendredi en début d'après-midi. Un piquet de protestation organisé par le syndicat nettoyage de l'OGB-L.

Le cortège, essentiellement composé de femmes, a manifesté devant trois entreprises de nettoyage à savoir Onet, Euroclean et Comco. Les manifestants ont été reçu par la direction d'Euroclean qui a écouté leurs doléances.

Ils réclament une nouvelle convention collective comprenant une hausse de salaire d'1,5%, plus de congés et une révision du temps partiel.

Le dialogue étant rompu avec la fédération du secteur du nettoyage, les manifestants n'ont que les piquets de protestation pour se faire entendre. Une manifestation au niveau national n'est pas encore à l'ordre du jour car il n'y a pas encore assez de signataires.


Sur le même sujet

Voilà quinze ans qu'Estelle Winter, une femme de ménage devenue secrétaire syndicale à l'OGBL, se bat devant les tribunaux luxembourgeois "pour la reconnaissance du métier". Son affaire s'achèvera le 26 juin 2014 et a déjà donné des ailes à 350 collègues du secteur.
Nettoyeuse de bâtiment, Estelle Winter a mené un combat judiciaire durant quinze années pour être reconnue ouvrière qualifiée.
Le secteur du nettoyage vu de l'intérieur
Josefa, Martine et Jacqueline sont des professionnelles du nettoyage. Agents chevronnés dans les plus grandes sociétés de nettoyage au Luxembourg, elles font disparaître toutes les traces dans les appartements, banques, écoles, maisons de retraite ou sur le lieu d'un décès. Elles témoignent -sous couvert de l'anonymat- de leur quotidien sous pression constante.
Le secteur du nettoyage emploie près de 9.000 agents au Luxembourg dont 85% de femmes.