Changer d'édition

Séance académique : "LIONS Vaincre le cancer" fête ses 40 ans
Lydia Mutsch ce lundi soir à Mamer

Séance académique : "LIONS Vaincre le cancer" fête ses 40 ans

Photo: MSAN
Lydia Mutsch ce lundi soir à Mamer
Luxembourg 15.11.2016

Séance académique : "LIONS Vaincre le cancer" fête ses 40 ans

Christelle BRUCKER
Christelle BRUCKER
Créée en 1976, l'association luxembourgeoise LIONS Vaincre le cancer célébrait ce lundi soir ses 40 ans, lors d'une séance académique à Mamer, en présence de la ministre de la Santé, Lydia Mutsch.

(ChB) - Créée en 1976, l'association luxembourgeoise LIONS Vaincre le cancer célébrait ce lundi soir ses 40 ans, lors d'une séance académique à Mamer, en présence de la ministre de la Santé, Lydia Mutsch.

L'association a plusieurs activités:

  • elle finance des projets au Luxembourg, ainsi depuis 2011, les travaux de deux chercheurs de niveau post-doctoral sont pris en charge,
  • elle attribue des bourses à des jeunes universitaires qui travaillent dans les domaines de la recherche, de la prévention, du dépistage ou du traitement du cancer,
  • elle crée des groupes d’entraide pour réconforter moralement les personnes concernées et leurs proches,
  • elle offre des aides directes aux familles frappées par le cancer en détresse financière.

Dans son discours, la ministre a remercié l'association pour son engagement et a rappelé que le cancer reste la deuxième cause de mortalité au Luxembourg. En 2014, 1.164 décès imputables au cancer ont été enregistrés: 491 chez les femmes, 673 chez les hommes.

En ce qui concerne les femmes, le cancer du sein a été la première cause de mortalité par cancer au Grand-Duché en 2014. La même année, 8 femmes sont également décédées d’un cancer du col de l’utérus, 10 femmes d’un cancer du corps de l’utérus et 4 femmes d’une tumeur maligne non spécifiée de l’utérus.

Lydia Mutsch a souligné que ces cancers sont pour la plupart évitables grâce au dépistage et a listé les différents programmes en cours pour favoriser le dépistage.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet