Changer d'édition

Se lancer d'un haut fourneau à l'autre... c'est chaud!
La grande traversée de 90 mètres entre les deux hauts fourneaux ne dure que 15 secondes mais quelle sensation!

Se lancer d'un haut fourneau à l'autre... c'est chaud!

Photo: Francis Verquin
La grande traversée de 90 mètres entre les deux hauts fourneaux ne dure que 15 secondes mais quelle sensation!
Luxembourg 1 2 min. 06.07.2018

Se lancer d'un haut fourneau à l'autre... c'est chaud!

Maurice FICK
Maurice FICK
Les amateurs de sensations fortes et de vue panoramique insolite vont être servis ce week-end à Belval! Une tyrolienne géante permet de relier les deux hauts fourneaux en traversant le grand vide à 60 mètres du sol. Quelques secondes d'énormes sensations. Nous l'avons testée pour vous!

«Vous êtes suspendus par deux points d'attache différents sur le harnais, c'est comme sur une balançoire», rassure Charles Lanza. Quelques secondes passent et le technicien-cordiste invite les courageux à «passer de l'autre côté de la balustrade». Comprenez: il faut s'«asseoir» dans le vide en étant attaché par le haut sur un filin d'acier. Les jambes tremblotent un peu. «On respire profondément», glisse quelqu'un dans votre dos. Les deux géants d'acier que sont les hauts fourneaux vous tendent leurs bras. La «grande traversée» ne durera que 15 secondes mais elles sont intenses. C'est parti!

Proposée dans la cadre des festivités de la «Fête des Hauts Fourneaux» qui se déroulera ces samedi 7 et dimanche 8 juillet à Belval, la tyrolienne géante est à la portée de tous à condition toutefois de «ne pas avoir le vertige. On est quand même à 60 mètres de haut!», prévient Fabien Champredonde, gérant et fondateur de VTKL, la société qui a installé l'attraction insolite.

«Tout le monde peut sauter. Il n'y a aucun prérequis», assure Charles Lanza. Avant de préciser que l'âge minimum pour prendre la tyrolienne a été fixé à 13 ans. En cas de doute, une fois les jambes sur la balustrade, «il ne faut pas avoir peur de dire non», glisse Fabien. La personne qui se lance donne le top départ. Au moment où elle se sent vraiment prête.

La pente est douce. Il n'y a qu'une vingtaine de mètres de dénivelé. Mais la sensation de hauteur est garantie.
La pente est douce. Il n'y a qu'une vingtaine de mètres de dénivelé. Mais la sensation de hauteur est garantie.
Photo: Francis Verquin

Depuis la plateforme de lancement du haut fourneau B jusqu'au Hall des poches du haut fourneau A, le technicien veille à tout, explique le déroulement précis de la traversée de 90 mètres et «contrôle la descente de chaque personne» via une seconde corde tendue entre les deux mastodontes d'acier.

Suspendu à 3 mètres du plancher, Adrien réceptionne celui qui vient de faire la traversée, encore tout ému ou complètement euphorique, c'est selon. Le technicien vous redescend «sur terre». C'est le moment de souffler et de réaliser.

Une via ferrata pour monter au sommet

Pour la première fois, les visiteurs pourront monter au sommet du haut fourneau B pour côtoyer les nuages.
Pour la première fois, les visiteurs pourront monter au sommet du haut fourneau B pour côtoyer les nuages.
Photo: Francis Verquin

Outre un mur d'escalade haut de 7,4 mètres et un bungee trampoli, les amateurs de sensations fortes pourront, pour la première fois, «monter au sommet du haut fourneau B en empruntant une via ferrata qui part de 60 mètres pour grimper à 90 mètres de hauteur», explique Fabien Champredonde.

Pour parvenir tout en haut, les plus téméraires glisseront le long de la paroi en acier avant de s'engager sur une échelle qui monte de 8 mètres à la verticale, jusqu'au point culminant. «Tout en haut, il y a une vue à 360°C, c'est impressionnant», lance Fabien.

Au-delà des sensations, ces attractions époustouflantes offrent une vue inédite sur le site de Belval et bien plus loin... par temps estival.

Côté pratique, la tyrolienne sera accessible samedi 7 juillet de 16 heures à 21 heures et dimanche 8 juillet de 11 heures à 19 heures. Le ticket coûte 5 euros par personne et se prend à la réception du haut fourneau.