Changer d'édition

Se faire vacciner la veille de Noël, c'est possible
Luxembourg 2 min. 23.12.2021 Cet article est archivé
Lutte anti-covid

Se faire vacciner la veille de Noël, c'est possible

Ce 24 décembre, des équipes mobiles de vaccination seront présentes dans différentes galeries commerciales du pays.
Lutte anti-covid

Se faire vacciner la veille de Noël, c'est possible

Ce 24 décembre, des équipes mobiles de vaccination seront présentes dans différentes galeries commerciales du pays.
Photo : Anouk Antony
Luxembourg 2 min. 23.12.2021 Cet article est archivé
Lutte anti-covid

Se faire vacciner la veille de Noël, c'est possible

Laura BANNIER
Laura BANNIER
Dans les centres de vaccination temporaires ou permanents, les injections anti-covid sont maintenues à travers le pays ce vendredi 24 décembre.

A l'approche de l'extension du dispositif CovidCheck à l'ensemble du monde du travail, et du renforcement des mesures sanitaires dans le secteur de l'horeca, pourquoi ne pas profiter des congés pour se faire vacciner ? Première, deuxième ou troisième injection, les vaccins anti-covid seront administrés dans différentes structures luxembourgeoises ce vendredi 24 décembre.


La vaccination obligatoire sera discutée en janvier
Interrogé au sujet d'une éventuelle obligation vaccinale, Xavier Bettel (DP) a indiqué que le sujet sera débattu le mois prochain, en janvier.

Si vous n'avez pas pris rendez-vous auprès d'un médecin participant à la campagne vaccinale, pas de panique, les centres de vaccination sont toujours opérationnels. Pour la veille de Noël, leurs horaires sont cependant modifiés. En effet, aucun des quatre centres du pays ne piquera de patients l'après-midi. A Esch-sur-Alzette, Ettelbruck, Luxembourg-ville et au Findel, il faudra donc se présenter entre 7h et 14h pour recevoir son injection anti-covid.

Pour rappel, seules les personnes voulant recevoir leur première dose pourront s'y rendre sans rendez-vous. Pour les secondes doses et les injections booster, la réservation d'un créneau au préalable est nécessaire.

Ce 24 décembre, des équipes mobiles de vaccination seront également présentes dans différentes galeries commerciales. Ces pop-up fonctionnent tous sans rendez-vous, quelle que soit la dose reçue, vaccination complémentaire incluse. Il sera ainsi possible de recevoir une injection du sérum anti-covid, aux centres commerciaux Belle-Etoile et Kirchberg, de 9h30 à 13h. Le centre de vaccination de la capitale, situé au 70, Grand-Rue, sera pour sa part ouvert de 11h30 à 14h.

Les enfants âgés de 5 à 11 ans peuvent quant à eux recevoir leur première injection dès ce jeudi 23 décembre, sans restriction. Jusqu'ici réservée aux tout-petits souffrant de comorbidités, la campagne s'ouvre ainsi avec quelques jours d'avance. Le gouvernement avait en effet indiqué vouloir attendre les résultats d'une étude américaine avant d'ouvrir la vaccination des enfants plus largement. Ces derniers peuvent donc recevoir leur injection sans rendez-vous dès ce jeudi dans trois des centres de vaccination luxembourgeois, Victor Hugo à Limpertsberg, Esch-Belval et Ettelbruck. 

Attention, toutes les structures seront cependant fermées les 25 et 26 décembre, et 1er janvier. A l'occasion du réveillon de la Saint-Sylvestre, les centres de vaccination temporaires et permanents fonctionneront selon les mêmes horaires. Pas d'excuse, donc, pour ne pas réveillonner en étant vacciné.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Alors que les Luxembourgeois se découvrent positifs par milliers, la campagne de vaccination de rappel bat son plein. Certains vaccinés risquent donc d'apprendre qu'ils sont contaminés, alors que leur injection vient d'être réalisée.
16.01.2022, Nordrhein-Westfalen, Düsseldorf: Eine Spritze mit Kochsalzlösung verabreicht Nagiva Rounia ihrem Ehemann Haitham (r) bei einem Lehrgang der Apothekerkammer. Bei dem Lehrgang werden Apotheker und Apothekerinnen für den Impf-Einsatz vorbereitet, in dem sie lernen, wie man eine Spritze richtig setzt. Die Apotheken könnten bald ein Teil der Impfkampagne werden. Foto: Roberto Pfeil/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Les premières doses étaient réservées aux soignants, un an plus tard, ce sont les enfants qui entrent dans les centres. Retour sur une année de vaccination, érigée en solution de premier plan contre la pandémie de covid.
A member of the public receives a dose of a Covid-19 vaccine inside a vaccination centre set up at Grim's Dyke Golf Club in north west London on December 26, 2021. - England pressed ahead with its Covid-19 immunisation campaign on Sunday in the race to inoculate as many people possible while the number of cases of the Omicron coronavirus variant soars. (Photo by Niklas HALLE'N / AFP)
Jusqu'ici responsable d'une seule infection, le variant Omicron est désormais à l'origine de cinq cas positifs dans le pays. Sa contagiosité fait craindre une reprise épidémique fulgurante, ce qui a poussé l'exécutif à décider de nouvelles mesures.
A medical worker performs a PCR test on a woman who wanted to be tested for Covid-19 at East Boston Neighborhood Health Center in Boston, Massachusetts on December 20, 2021. - Boston Mayor Michelle Wu announced that starting January 15, 2022, guest and employees, in the Boston will be required to show proof of vaccination against Covid-19 in order to enter some indoor spaces, including dining venues, bars and nightclubs, fitness centers and any indoor entertainment venues.  The new city mandate also requires all city employees to be vaccinated with at least one dose by January 15, and two doses by February 15. (Photo by Joseph Prezioso / AFP)
Le régulateur européen des médicaments a approuvé l'utilisation du vaccin anti-covid de Novavax. Au total, 200 millions de doses de ce vaccin ont déjà été commandées par la Commission européenne.
(FILES) This file illustration picture shows vials with Covid-19 Vaccine stickers attached and syringes with the logo of US biotech company Novavax, on November 17, 2020. - Europe's medicines watchdog on December 20, 2021, approved a Covid jab by US-based Novavax, which uses a more conventional technology that the biotech firm hopes will reduce vaccine hesitancy. (Photo by JUSTIN TALLIS / AFP)
L'accès au vaccin retrouve une facilité pour relancer une campagne qui, après dix mois, se cherche un nouveau souffle. Actuellement, 408.000 personnes disposent toutefois d'un schéma vaccinal complet au Luxembourg. Il en faut plus pour lever les dernières restrictions.
Geimpft, Impfpflaster, Impfung - Foto: John Schmit