Changer d'édition

Meisch veut déposer une plainte contre X
Luxembourg 19.03.2015 Cet article est archivé
SchoolLeaks

Meisch veut déposer une plainte contre X

Claude Meisch ne voit pas d'autre solution que de stopper l'examen et de tout recommencer avec de nouvelles questions
SchoolLeaks

Meisch veut déposer une plainte contre X

Claude Meisch ne voit pas d'autre solution que de stopper l'examen et de tout recommencer avec de nouvelles questions
Gerry Huberty
Luxembourg 19.03.2015 Cet article est archivé
SchoolLeaks

Meisch veut déposer une plainte contre X

Certains enseignants ont trouvé bon de donner les questions d’examens à des parents d’élèves. Une enquête interne est en cours.

Certains enseignants ont donné les questions des sujets d'évaluations pour la fin de 4e cycle à des parents d’élèves. Il s’agit plus exactement de l’examen des élèves qui sont en fin d’école fondamentale et dont ce test permet d’orienter les élèves soit vers l’enseignement classique soit vers l’enseignement technique.

L’information donnée par le Tageblatt vient d’être confirmée par le ministre Claude Meisch au Luxemburger Wort. Cela fait une semaine que certains parents d’élèves sont donc en possession de ces examens.

Les examens seront stoppés et de nouveaux tests seront organisés après les vacances de Pâques.


Sur le même sujet

Deux semaines de phase-pilote, sur 6 établissements, ont suffi à convaincre le ministère de l'Education de miser sur des kits de dépistage covid pour l'ensemble des 120.000 scolaires et enseignants du pays.
14.04.2021, Berlin: Ein Schüler hält bei einem Probelauf mit Corona-Schnelltests an der Grundschule in der Köllnischen Heide in Berlin-Neukölln seinen negativen Test in die Kamera. Foto: Christoph Soeder/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Au retour des vacances de Pâques, les autotests seront généralisés dans toutes les classes du pays, a annoncé ce jeudi Claude Meisch. Avec l'espoir d'apporter «encore plus de sécurité», mais surtout de retrouver «un peu de normalité».
ARCHIV - 08.04.2021, Niedersachsen, Hannover: ILLUSTRATION - Ein Corona-Selbsttest, fotografiert mit neben dem Etui eines Grundschülers. In zahlreichen Bundesländern geht der Unterricht nach den Osterferien mit einer Corona-Testpflicht weiter. Ohne negatives Testergebnis ist der Besuch des Unterrichts nicht möglich. (zu dpa «Corona-Test vor dem Frühstück - Für Schulkinder gelten neue Regeln») Foto: Julian Stratenschulte/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Après la décision du gouvernement de maintenir les écoles fermées jusqu'au 3 mai, le ministre de l'Education annonce une nouvelle vague d'adaptations. Claude Meisch veut tout mettre en oeuvre pour que l'année scolaire soit bouclée tant bien que mal.
Claude Meisch, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
Pour l'année scolaire 2017/2018, le nombre d'épreuves pour l'examen de fin d'études sera réduit à six écrits et deux oraux. C'est ce qu'a annoncé le ministre de l'Education, Claude Meisch lors d'une conférence de presse ce mercredi matin.
Soulagement pour les classes de 1ère et 13e
Les étudiants auront mené leur bataille jusqu'au bout. Alors qu'un accord prévoyait d'allonger la durée des cours de deux semaines, réduisant considérablement l'écart entre la fin de leurs cours et le début des examens, Claude Meisch a accepté de revoir cette proposition.
Le ministre de l'Education Claude Meisch et les représentants des élèves se sont félicités d'avoir trouvé cet accord.