Changer d'édition

Sanem se pare de mille couleurs
Luxembourg 4 04.09.2019

Sanem se pare de mille couleurs

Luxembourg 4 04.09.2019

Sanem se pare de mille couleurs

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
La commune du sud du Luxembourg a mis en place des ralentissements un peu spéciaux près de ses établissements scolaires. Une initiative qui n'est pas réellement au goût du ministère de la Mobilité.

La ville de Sanem a pris une mesure exceptionnelle en vue de l'apaisement de la circulation aux abords de ses écoles. La chaussée de la rue Jean Anen, au Scheierhaff a ainsi été repeinte aux couleurs de l'arc-en-ciel, pour sensibiliser les automobilistes à la prudence sur la route.

Si ces jolies couleurs prêtent à sourire, ce n'est en revanche pas le cas au ministère de la Mobilité. Comme le révèlent nos confrères de RTL, le ministère grince ainsi un peu des dents. Repeindre la chaussée est en effet interdit par l'article 110 du code de la route.

Une interdiction dont ne tient vraisemblablement pas compte le bourgmestre de la commune, Georges Engel, qui ne souhaite pas enlever les marquages colorés.

«Si la loi n'autorise pas cela, alors je pense qu'il faut changer la loi et qu'il faut voir à ce que ces couleurs puissent peut-être être autorisées spécifiquement à certains endroits. Parce que l'on constate que les gens roulent effectivement plus lentement et considèrent cela comme un ralentisseur de circulation», a-t-il expliqué à RTL.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.