Changer d'édition

Sam Tanson n’abandonne pas l'obligation vaccinale
Luxembourg 2 min. 07.04.2022
Covid-19

Sam Tanson n’abandonne pas l'obligation vaccinale

Le Bundestag allemand se prononce ce jeudi sur une éventuelle vaccination obligatoire - au Luxembourg, les préparatifs se poursuivent.
Covid-19

Sam Tanson n’abandonne pas l'obligation vaccinale

Le Bundestag allemand se prononce ce jeudi sur une éventuelle vaccination obligatoire - au Luxembourg, les préparatifs se poursuivent.
Photo: DPA
Luxembourg 2 min. 07.04.2022
Covid-19

Sam Tanson n’abandonne pas l'obligation vaccinale

Selon la ministre de la Justice Sam Tanson, les textes de loi sont quasiment prêts. Le Bundestag allemand prendra pour sa part sa décision ce jeudi.

(MKa avec TJ/DPA) - Les textes de loi visant à introduire une vaccination obligatoire contre le covid-19 au Luxembourg sont en cours d'élaboration et pratiquement prêts, selon la ministre de la Justice Sam Tanson. C'est ce qu'a déclaré la politicienne des Verts à la radio 100,7.

Il s'agit d'évaluer, au vu des circonstances actuelles - nombre d'infections, évolution de la maladie et fréquentation des hôpitaux - si l'obligation de vaccination est encore appropriée ou nécessaire. C'est la tâche du groupe d'experts mis en place par le Premier ministre Xavier Bettel.


 Bereits seit einigen Wochen lässt sich ein Einbruch bei der Anzahl an verabreichten Impfungen feststellen.
Des milliers de doses anti-covid finissent à la poubelle
Les derniers sceptiques à la vaccination anti-covid ne se laissent plus convaincre que difficilement. Même le vaccin inactivé Novavax n'a pas réussi à changer la donne.

S'il s'avère que la vaccination obligatoire est nécessaire pour passer l'automne, le texte devra être en vigueur en septembre. Pour cela, il faudrait encore un vote à la Chambre.

Les récalcitrants à la mesure s'exposeront à des sanctions. Le montant de ces sanctions n'a pas encore été fixé, selon Sam Tanson, un groupe de travail interministériel est en train de réfléchir aux montants. Le Conseil des ministres doit également donner son avis sur la question.

La ministre est impatiente de voir ce que le Bundestag allemand décidera jeudi à ce sujet.

Un long débat attendu à Berlin

L'Allemagne est en avance sur ce point. Un débat avec vote est attendu ce jeudi - quatre propositions de groupes parlementaires sont sur la table. Le gouvernement fédéral n'a pas présenté sa propre proposition de loi. La décision est considérée comme ouverte.

Un groupe de députés de la coalition des feux de signalisation s'était mis d'accord à la dernière minute sur un compromis prévoyant une preuve de vaccination pour toutes les personnes âgées de 60 ans et plus d'ici octobre. Cette proposition est également soutenue par le chancelier fédéral Olaf Scholz et le ministre fédéral de la Santé Karl Lauterbach.


Paulette Lenert ging als Vize-Premierministerin eher auf die  allgemeine Situation ein.
Le Luxembourg ne lâchera pas les personnes non vaccinées
La ministre de la Santé Paulette Lenert (LSAP) souhaite accentuer la communication autour des personnes non vaccinées âgées de 50 ans et plus.

La CDU/CSU est favorable à une loi sur la prévention vaccinale qui prévoit une procédure par étapes. Cela permettrait ensuite au Bundestag de prendre des décisions flexibles en fonction des lacunes de la vaccination ou des variantes du virus. La CDU et la CSU demandent en outre la mise en place d'un registre des vaccinations afin d'enregistrer systématiquement le statut des personnes vaccinées.

En revanche, des députés de différents groupes politiques réunis autour du député FDP Wolfgang Kubicki se prononcent contre une vaccination obligatoire générale. Ils souhaitent augmenter la volonté de se faire vacciner par l'éducation et l'information. L'AfD s'oppose également à l'obligation vaccinale dans un projet qui lui est propre, car elle est selon lui contraire au droit à l'intégrité physique garanti par la Constitution.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les députés luxembourgeois évoqueront l'épineux sujet de l'obligation vaccinale, à l'occasion d'un débat de concertation ce mercredi à 14h. Tour d'horizon sur la mise en œuvre de cette mesure.
18.01.2022, Brandenburg, Potsdam: Ursula Nonnemacher (2.v.l, Bündnis90/Die Grünen), Brandenburgs Gesundheitsministerin, sieht dabei zu, wie die Apothekerin Barbara Oberüber (2.v.r) einer Frau in der Impfstelle Metropolishalle eine Corona-Impfung erklärt, während die Ärztin Bushra Malik ihr beratend zur Seite steht. In Brandenburg starten in dieser Woche die Schulungen von Apothekerinnen und Apotheker zur Corona-Impfung. Foto: Joerg Carstensen/dpa +++ dpa-Bildfunk +++