Changer d'édition

Sam Tanson a directement informé Carole Dieschbourg
Luxembourg 3 min. 12.05.2022
Affaire de l'abri de jardin

Sam Tanson a directement informé Carole Dieschbourg

L'ex-ministre de l'Environnement a appris que le parquet général avait transmis son dossier à la Chambre par Sam Tanson.
Affaire de l'abri de jardin

Sam Tanson a directement informé Carole Dieschbourg

L'ex-ministre de l'Environnement a appris que le parquet général avait transmis son dossier à la Chambre par Sam Tanson.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 3 min. 12.05.2022
Affaire de l'abri de jardin

Sam Tanson a directement informé Carole Dieschbourg

Thomas BERTHOL
Thomas BERTHOL
Le feuilleton politique visant Carole Dieschbourg est loin d'être fini. Selon 100,7 , la ministre de la Justice a transmis les informations du parquet à Carole Dieschbourg. Une situation qui étonne la députée du CSV Martine Hansen.

L'affaire Carole Dieschbourg (Déi Gréng) connaît ce jeudi un nouveau rebondissement, trois semaines après la démission de l'écologiste de son poste de ministre de l'Environnement. La radio 100,7 révèle ce jeudi matin que l'ex-ministre avait été directement informée par Sam Tanson (Déi Gréng) de la décision du parquet général de transmettre le dossier de sa mise en cause dans l'affaire dite de «l'abri de jardin» à la Chambre.


Politik, Demissioun vum Carole Dieschbourg, Affär Gaardenhaischen, point de presse Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Les coulisses de la démission de Carole Dieschbourg
Le vice-Premier ministre François Bausch est revenu ce lundi dans un entretien accordé à nos confrères du Tageblatt sur les raisons et moment-clés qui ont poussé l'ancienne ministre Carole Dieschbourg à démissionner.

La ministre de la Justice a ainsi expliqué son acte selon ce que rapporte 100,7: «En fait, je pensais que le dossier était déjà à la Chambre.» Elle s'est également justifiée en déclarant qu'elle lui avait transmis l'information pour que sa collègue «puisse se préparer brièvement». Sam Tanson s'est aussi défendue en déclarant: «Cela lui a juste permis de se préparer moralement à ce qui l'attendait.»

Le parquet aurait confirmé à la radio que le dossier avait été transmis à la Chambre le jeudi matin du 21 avril à 10h30. Selon 100,7, Carole Dieschbourg avait déjà pris connaissance une demi-heure plus tard de la nouvelle.

L'indépendance de la justice remise en question ?

Les députés du bureau n'ont, quant à eux, été informés qu'après la démission de la ministre Carole Dieschbourg le vendredi midi, selon le coprésident du groupe parlementaire CSV Gilles Roth. 

Le comportement de Sam Tanson ne poserait-il pas un problème concernant l'indépendance de la justice ? La nouvelle ministre de l'Environnement Joëlle Welfring n'a pas souhaité répondre à cette question ce jeudi matin sur les ondes de RTL: «Ce n'est pas mon rôle de commenter une affaire en cours.» Elle s'est contentée de dire que ce qui était arrivé à Carole Dieschbourg en tant que personne était «déplorable».

Le CSV souhaite avancer plus vite

Sur Twitter, le député Pirate Sven Clement a considéré qu'il était «très problématique» que Carole Dieschbourg ait été prévenue par la ministre de la Justice. «Surtout si par la suite une décision doit être prise qui compliquerait l'instruction», a-t-il écrit.

Contactée, la coprésidente du groupe parlementaire CSV Martine Hansen s'est dite «étonnée» en apprenant la nouvelle. «C'est quand même assez particulier que les Verts soient au courant dès le jeudi, avant les députés», a déclaré la députée du CSV. Elle estime qu'il faut «clarifier les détails» pour s'assurer que toutes les règles ont été respectées et voir «comment évaluer la situation». Pour l'élue du Nord, il faut veiller à la séparation des pouvoirs. «Je regrette qu'il n' y ait pas de réunion ce jeudi ou vendredi concernant l'affaire Dieschbourg à la Chambre. Il y en aura une seulement la semaine prochaine, nous devons enfin avancer!»


Politik, Demissioun vum Carole Dieschbourg, Affär Gaardenhaischen, point de presse Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Dossier Dieschbourg: la Chambre finalement pas responsable
Surprenant revirement de situation dans l'affaire dite de l'«abri de jardin». Les décisions précédentes ont été remises en question.

Le Parlement doit en effet encore entendre le constitutionnaliste et professeur de l'Université du Luxembourg, Luc Heuschling. Le parti Déi Gréng a souhaité avoir son avis sur la responsabilité de la Chambre d'engager des poursuites envers l'ex-ministre Carole Dieschbourg. Le professeur Luc Heuschling avait émis des doutes quant à la compétence du Parlement dans ce dossier.

La députée Josée Lorsché (Déi Gréng) avait considéré vendredi dernier sur les ondes de 100,7 qu'il était important de «ne faire aucune erreur parce qu'il est question de l'Etat de droit». Pour l'écologiste, l'intervention du professeur Luc Heuschling permettra de le confronter aux avis déjà exprimés: «Cet échange permettra de mieux nous positionner et d'être mieux informés quand nous prendrons une décision.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le vice-Premier ministre François Bausch est revenu ce lundi dans un entretien accordé à nos confrères du Tageblatt sur les raisons et moment-clés qui ont poussé l'ancienne ministre Carole Dieschbourg à démissionner.
Politik, Demissioun vum Carole Dieschbourg, Affär Gaardenhaischen, point de presse Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Démission de Carole Dieschbourg
Les députés obtiennent l'accès au dossier «Gaardenhaischen» et donnent mandat à la justice d'auditionner l'ex-ministre Carole Dieschbourg.
Carole Dieschbourg
Démission de la ministre Carole Dieschbourg
La démission de Carole Dieschbourg soulève des questions de procédure. Il existe toutefois un précédent avec l'affaire Wickrange-Livange, qui concerne l'ancien ministre de l'Economie Jeannot Krecké.
Carole Dieschbourg (Déi Gréng) hat die Außenwirkung ihres Ministeriums unterschätzt.