Changer d'édition

Les campings entament l'été... rincés
Luxembourg 4 min. 30.07.2021
Saison touristique

Les campings entament l'été... rincés

Pour Linda Gedink, «il n'y aura jamais assez de résidents luxembourgeois pour remplir les campings du pays!». Essayez donc de lui donner tort
Saison touristique

Les campings entament l'été... rincés

Pour Linda Gedink, «il n'y aura jamais assez de résidents luxembourgeois pour remplir les campings du pays!». Essayez donc de lui donner tort
Photo : Anouk Antony
Luxembourg 4 min. 30.07.2021
Saison touristique

Les campings entament l'été... rincés

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Ils devraient afficher complet, ils tournent à peine à 60% de leurs capacités. Entre virus et aléas de la météo, les 90 campings du Luxembourg ont encore bien des obstacles à franchir pour réussir la saison.

Pour le camping du Rivage de Wallendorf-Pont, c'est terminé. Les inondations des 14-15 juillet ont causé trop de dégâts pour que le camping puisse accueillir des touristes cet été. Au point même que la réouverture n'est plus prévue avant 2022 maintenant. Les adeptes des lieux ont déserté les abords de la Sûre et de l'Our, remballé leurs tentes, annulé leurs congés en caravane et... organisé une cagnotte en ligne pour soutenir les propriétaires à remonter la pente. «C'est un cas extrême mais il est clair que nombre d'établissements situés en bord de rivière ont souffert», témoigne Linda Gedink.


Tout le Luxembourg touristique en une appli
En ouvrant la première application officielle dédiée aux points d'intérêt touristiques du Grand-Duché, le ministère des Classes moyennes entend fournir "une boussole 2.0" à ceux qui (re)découvriront le pays à l'occasion d'un weekend ou des congés.

Pour la secrétaire générale de Camprilux, asbl regroupant la plupart des campings du pays, le secteur n'avait vraiment pas besoin de cette goutte d'ennuis supplémentaire. «Certains de nos membres, installés près d'une rivière, s'en sont tirés avec deux jours intensifs de nettoyage, certains en une semaine. D'autres encore ont rouvert mais pas à pleine capacité. Bref, c'est difficile.»

En cette mi-juillet, il faut non seulement assurer l'accueil et l'animation pour les vacanciers qui ont conservé leur confiance dans les établissements luxembourgeois, mais nettoyer les dégâts des crues et des averses. Un travail auquel viennent s'ajouter les démarches auprès des experts, les contacts avec les artisans pour fixer les devis des réparations, les dossiers à remplir auprès du ministère du Tourisme pour espérer quelques dédommagements. Car les assurances inondations concernent les particuliers, pas les entreprises comme les structures d'hébergement... 

Pour les patrons de camping, il faut également beaucoup se consacrer à répondre aux mails ou appels téléphoniques de ceux qui veulent annuler, «pensant que tout le pays a été dévasté...» Un travail de persuasion, d'explications sur les récents événements climatiques comme la situation sanitaire du pays. «Le camping présente bien des atouts en cette période particulière», tentent donc de persuader Linda Gedink et ses homologues.

En effet, «quoi de mieux qu'un lieu où les activités se déroulent essentiellement en plein air (là où le covid circule le moins)? Où chacun dispose de son hébergement privatif? Où tout le monde a son propre moyen de transport?» Les uns sont sensibles à l'argumentaire, d'autres moins. Tout comme les campings luxembourgeois comptent sur l'esprit Vakanz Doheem pour attirer plus de locaux vers leurs emplacements. «Mais, rigole la secrétaire générale de Camprilux, il n'y aura jamais assez de résidents pour tout remplir!»

Les campeurs étrangers? Ça va, ça vient. En fonction de la météo et du virus en fait. Au printemps dernier, les Belges étaient bloqués chez eux et les Pays-Bas avaient classé le Grand-Duché en zone orange («autant dire déconseillé»), il a donc fallu compter sur la clientèle germanique pour assurer le démarrage de la saison touristique. 

Une ''chance'', aucun camping n'étant alors ouvert en Allemagne, le Luxembourg a vu affluer une clientèle inattendue. Pâques, Ascension, Pentecôte, Fête-Dieu, chaque férié a apporté son lot d'amateurs de nuits sous tente ou en camping-car.

Pour l'été, les curseurs ont bougé. «Plus favorablement.» Les voisins belges sont à nouveau autorisés à voyager; les Néerlandais ont placé le Luxembourg en zone jaune («autorisé en respectant les règles sanitaires») et quelques frontaliers français et des résidents pensent à utiliser le voucher de 50 euros de réduction offert par le ministère du Tourisme. Des bons encore valables jusqu'à mi-septembre, soit dit en passant...

A l'heure de ce nouvel été covid, Camprilux croise donc les doigts. Espérant un mieux côté covid et côté ciel. «Jusqu'à présent, aucun camping n'a dû mettre la clef sous la porte, souffle Linda Gedink. On le doit surtout aux aides d'Etat. Une générosité qui a sauvé la soixantaine d'établissements qui, en pleine saison, peuvent employer jusqu'à 700 personnes. Nous faisons donc bien partie de l'économie nationale». Et si c'était le bon moment, finalement, pour tenter une réservation. «Il y a encore de la place, ce qui est exceptionnel à ce moment de l'année...» 

 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'été a plié bagage et avec lui quelques espoirs de voir le Luxembourg accueillir plus de visiteurs. Mais, à l'heure du bilan, le ministre du Tourisme Lex Delles ne veut garder que le positif de ce trimestre qui a réussi à passer entre les gouttes.
Maarblick
D'un côté le port de plaisance de Remich, de l'autre la base nautique de Basse-Ham et entre les deux? Mille choses à découvrir pour qui téléchargera l'appli NAVI MOSEL' et empruntera la Moselle en bateau, à pied ou à vélo.
6.8. Luftaufnahmen /  Schwebsange / Yachthafen  / Osten / Mosel / foto: Guy Jallay   ACHTUNG !! ATTENTION !! : DIESE BILDER DUERFEN NUR FUER SAINT-PAUL PRODUKTE VERWENDET WERDEN / CES IMAGES SONT POUR UN UTLISATION EXCLUSIVE DANS LES PRODUITS SAINT-PAUL / JEDE ANDERWEITIGE NUTZUNG BEDARF DER VORHERIGEN ZUSTIMMUNG / POUR TOUTE AUTRE UTLISATION IL FAUT IMPERATIVEMENT DEMANDER UNE AUTORISATION AU PREALABLE / CONTACT : ROMAIN REINARD OU LE PHOTOGRAPHE DE L`IMAGE
Connaissez-vous la "Luxembourg Sky Swing"? Il s'agit du nouvel outil de promotion du Grand-Duché comme destination de vacances. Une balançoire 100% réalité augmentée pour laquelle le ministère du Tourisme a craqué.
A une dizaine de jours de la fin de la saison, le ministre du Tourisme s'est félicité de l'intérêt des résidents à visiter le pays. Une éclaircie dans la grisaille alors que le secteur souffre toujours des conséquences de l'épidémie de covid-19.
Lokales, Sommer, Hitze, Hitzewelle, Canicule, Sonne, Abkühlung, Remerschen, Baggerweier, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort