Changer d'édition

Bataille judiciaire autour d'un licenciement
Luxembourg 2 min. 23.07.2021
Saint-Paul Luxembourg

Bataille judiciaire autour d'un licenciement

Si, au début des années 2000, le groupe Saint-Paul Luxembourg employait quelque 1.000 personnes, ce nombre a été fortement réduit après plusieurs restructurations.
Saint-Paul Luxembourg

Bataille judiciaire autour d'un licenciement

Si, au début des années 2000, le groupe Saint-Paul Luxembourg employait quelque 1.000 personnes, ce nombre a été fortement réduit après plusieurs restructurations.
Photo: Pierre Matgé/archive
Luxembourg 2 min. 23.07.2021
Saint-Paul Luxembourg

Bataille judiciaire autour d'un licenciement

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Dans un verdict rendu le 13 juillet dernier, le tribunal du travail de Luxembourg a déclaré comme «abusif» le limogeage d'une salariée de Saint-Paul Luxembourg lors de la vague de départ réalisée fin 2020. Un verdict que l'éditeur du «Luxemburger Wort» pourrait contester en appel.

Dix mois après l'échec des négociations d'un plan social qui a abouti au départ de quelque 70 salariés du groupe Saint-Paul Luxembourg, le sujet revient sur le devant de l'actualité. Dans un jugement rendu le 13 juillet dernier et publié ce vendredi par nos confrères du Land et de la Radio 100,7, la présidente du tribunal du travail de Luxembourg a déclaré «abusif» le licenciement effectué contre l'une des deux salariées ayant porté leur cas devant le tribunal et a condamné l'éditeur du Luxemburger Wort à lui verser 7.500 euros «pour préjudice moral» et 1.000 euros «à titre d'indemnité de procédure».


Saint-Paul vu du ciel - Luxemburger Wort - Photo : Pierre Matgé
Non-conciliation actée chez Saint-Paul
Plus d'un mois après l'annonce d'un plan social au sein du principal éditeur du pays, le LCGB officialise mardi l'échec des négociations. Conformément à la loi, la direction peut désormais procéder à des licenciements individuels.

L'ancienne salariée du groupe média, désormais baptisé Mediahuis Luxembourg, contestait le motif de son licenciement pour raison économique, en se basant notamment sur l'article 38 de la convention collective de travail de la société qui prévoit une garantie de l'emploi pendant la durée de cette dernière. Signé en décembre 2018, le texte est valable pour la période 2019-2021. Dans son jugement, le tribunal du travail ne retient toutefois pas cet argument, estimant que la pandémie et ses effets constituent «un événement imprévisible ayant brutalement impacté [l]a situation économique» de l'entreprise.

En revanche, la juge retient que les données avancées dans la lettre de motif envoyée par la direction de Saint-Paul Luxembourg pour justifier le licenciement pour raison économique ne se retrouvent pas dans les pièces versées au dossier. Contacté vendredi, Paul Peckels, CEO de Mediahuis Luxembourg, indique que «face à ce jugement, nous sommes en train de réfléchir à un appel éventuel dans la mesure où, à nos yeux, un certain nombre d'allégations et de calculs repris dans le jugement ont été mal interprétés par le tribunal».


Illustration, Media, Medien, Plurimedia, Print, Zeitung, Zeitungen, Luxemburgische Presse, Presse, Pressehilfe, aide à la presse, Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
La nouvelle aide à la presse sème la zizanie
Devant être adopté ce jeudi à la Chambre, le nouveau régime encadrant le fonctionnement des médias vise à adapter le financement étatique afin de valoriser également les sites d'information en ligne. Un changement de paradigme susceptible de créer de nouvelles difficultés.

A noter qu'une autre procédure auprès du tribunal du travail est en cours. A ce jour, la date du jugement de cette seconde affaire n'a pas été communiquée. Pour mémoire, la vague de départs déclenchée fin 2020 au sein du principal groupe de presse du Luxembourg était la quatrième depuis le début des années 2000 et s'intègre dans un contexte de profonde mutation du secteur de la presse. Des difficultés structurelles qui ont amené le gouvernement à adopter, à la mi-juillet, une nouvelle loi sur l'aide à la presse.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Devant être adopté ce jeudi à la Chambre, le nouveau régime encadrant le fonctionnement des médias vise à adapter le financement étatique afin de valoriser également les sites d'information en ligne. Un changement de paradigme susceptible de créer de nouvelles difficultés.
Illustration, Media, Medien, Plurimedia, Print, Zeitung, Zeitungen, Luxemburgische Presse, Presse, Pressehilfe, aide à la presse, Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Plus d'un mois après l'annonce d'un plan social au sein du principal éditeur du pays, le LCGB officialise mardi l'échec des négociations. Conformément à la loi, la direction peut désormais procéder à des licenciements individuels.
Saint-Paul vu du ciel - Luxemburger Wort - Photo : Pierre Matgé