Changer d'édition

Romain Schneider sera ministre de l'Agriculture
Luxembourg 27.11.2018 Cet article est archivé

Romain Schneider sera ministre de l'Agriculture

Le secret est de mise au fil des négociations, car de nombreuses questions restent encore en suspens.

Romain Schneider sera ministre de l'Agriculture

Le secret est de mise au fil des négociations, car de nombreuses questions restent encore en suspens.
Photo: Pierre Matgé
Luxembourg 27.11.2018 Cet article est archivé

Romain Schneider sera ministre de l'Agriculture

Au fil des négociations au sein de la coalition, des informations concernant la composition du nouveau gouvernement commencent à être publiées.

Le Luxemburger Wort est parvenu à s'informer sur un point concernant la formation du nouveau gouvernement. Le ministère de l'Agriculture ne reviendra pas aux Verts, mais aux socialistes: Romain Schneider, qui a déjà occupé ce poste de 2009 à 2013, est donc ministre de l'Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs.

L'agriculture reste un ministère à part entière. Romain Schneider devrait se voir confier une autre responsabilité ministérielle, qui pourrait être le Sport, dont il s'occupe déjà depuis 2009, à moins qu'il ne s'agisse de la politique de Coopération.

Marc Hansen (DP) devrait rester ministre

Le poste de président de la Chambre est quant à lui - au grand dam de Mars Di Bartolomeo (LSAP) - au DP. L'actuel ministre de l'Agriculture Fernand Etgen, qui a fait un bon score lors des élections dans le Nord, puisqu'il était le premier devant André Bauler et le ministre du Logement, Marc Hansen, devrait obtenir le poste prestigieux de président de la Chambre des députés.

Marc Hansen (DP) devrait récupérer dans le prochain gouvernement un poste de ministre. Il intégrerait le gouvernement alors qu'il n'a pas été élu, puisque le DP a remporté deux mandats dans le Nord et que le président de la Chambre compte parmi les 60 députés. 

Du côté du LSAP, Taina Bofferding, qui n'a pas été élue, devrait devenir ministre. Dans ce contexte, les socialistes ont un problème d'égalité des chances: seuls des hommes ont été élus, or l'un des points du programme du parti était l'égalité des chances entre hommes et femmes dans un gouvernement paritaire. 

Jusqu'à présent, avec Lydia Mutsch et Francine Closener, deux femmes et cinq hommes représentaient les socialistes au gouvernement. Mais Lydia Mutsch, actuelle ministre de la Santé et de l'Egalité des Chances, devrait rejoindre la Chambre comme députée et la secrétaire d'Etat à l'Economie, à la Sécurité intérieure et à la Défense, Francine Closener, qui dans le Centre, est arrivée à la quatrième place lors des élections, se verra probablement proposer un simple poste au sein du ministère.

Par Annette Welsch (trad. AF)


Sur le même sujet