Changer d'édition

Roberto Traversini reste bourgmestre: un choix assumé
Luxembourg 19.10.2018

Roberto Traversini reste bourgmestre: un choix assumé

Roberto Traversini est à la tête de Differdange depuis 2014

Roberto Traversini reste bourgmestre: un choix assumé

Roberto Traversini est à la tête de Differdange depuis 2014
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 19.10.2018

Roberto Traversini reste bourgmestre: un choix assumé

Plébiscité par les électeurs, le député-bourgmestre exclut d'entrer au gouvernement: il veut rester maire, membre du parlement et président de ProSud. Il s'explique.

Roberto Traversini assure avoir eu plusieurs conversations ces derniers jours avec les membres de la liste déi Gréng du Sud et notamment sa tête de liste, le ministre de la Justice sortant, Félix Braz, qui est arrivé premier des candidats Verts dans la circonscription aux élections législatives.


Quels élus ont la plus grande cote de popularité?
Qu'ils soient Premier ministre sortant, d'anciens ministres, président de parti ou simplement candidat pour la première fois à des élections nationales, 60 députés viennent d'obtenir un sésame pour entrer à la Chambre. Mais qui sont les plus populaires?

Le député-bourgmestre de Differdange lui a clairement fait savoir que malgré ses performances personnelles remarquables aux élections, il n'occupera pas de poste gouvernemental si les négociations de la coalition en cours sont fructueuses.

"La confiance que m'accorde la population de ma commune est profonde et je ne peux pas quitter Differdange maintenant", déclare-t-il, visiblement touché.

Il plaide pour la suppression du double mandat

Il avance également d'autres arguments pour expliquer son choix et surtout, ne pas être accusé de fuir face aux responsabilités. 

D'abord, il souhaite favoriser la parité. Il se dit "terrifié" de voir que si peu de femmes ont été élues. "C'est un problème", estime-t-il, préférant donc laisser la place pour impulser un changement profond.

Ensuite, très engagé pour sa commune et le Sud, il souhaite plus que tout poursuivre le travail entamé.

Il trouverait également bon de procéder à la suppression du double mandat: "Il devrait y avoir une réglementation nationale qui s'applique à tout le monde", dit-il, mais jusqu'à ce que cela se produise, il souhaite s'acquitter de ses responsabilités en tant que maire élu et député.

En raison de sa bonne performance aux élections législatives, il va assumer davantage de responsabilités en tant que député, que ce soit au sein de commissions ou de groupes de travail.

Et les chantiers qui l'attendent à Differdange, en tant que bourgmestre, et à ProSud, en tant que président, sont nombreux: citons la capitale européenne de la culture Esch 2022, le label Man and Biosphere de l’UNESCO, ou encore le défi posé par les problèmes de mobilité.

Luc Ewen (trad. ChB)