Changer d'édition

Robert Biever: "Je ne suis pas un pédophile"
Luxembourg 13.06.2013 Cet article est archivé

Robert Biever: "Je ne suis pas un pédophile"

Robert Biever: "Je ne suis pas un pédophile"

Photo: Serge Waldbillig
Luxembourg 13.06.2013 Cet article est archivé

Robert Biever: "Je ne suis pas un pédophile"

Jeudi matin, le procureur général d'Etat, Robet Biever, s'est clairement expliqué devant les journalistes quant aux rumeurs de pédophilie le concernant: elles sont strictement infondées. Il a redit sa sidération en lisant l'enquête qui avait été menée sur lui.

(Charline Lebrun avec MF) - "Je ne suis pas un pédophile. Je ne suis pas homosexuel. Et je respecte toutes les orientations sexuelles".

C'est ce qu'à clairement dit ce jeudi matin le procureur général d'Etat, Riobert Biever,  devant la presse luxembourgeoise invitée à une conférence au Palais de justice de Luxembourg. 

Point par point, Robert Biever a expliqué comment les rumeurs de pédophilie lancées à son encontre et de trois autres personnes étaient totalement infondées au final. La rumeur voulant longtemps que Robert Biever protégeait, ces trois personnes.

Avec leur accord préalable, Robert Biever a donné jeudi les noms des trois personnes faussement soupçonnées de pédophilie: Michel Reiffers, membre de la Cour d'Appel, Pim Knaff, avocat eschois, et Max Steusa, un commerçant d'Esch-sur-Alzette. Tous trois sont homosexuels et assument leur orientation.

L'ennui, c'est que la rumeur a ensuite touché le procureur général d'Etat sur lequel le SREL a alors mené une véritable enquête. Aucune preuve concrète n'est jamais apparue dans tout ce dossier. 

Robert Biever a également lâché qu'il  "n'a jamais était en Thaïlande. Il n'a jamais voulu y aller et n'ira jamais".

On devine alors aisément la sidération de Robert Biever lorsque l'agent du SREL, André Kemmer, lui a remis l'enquête, vide, mais qui avait été menée secrètement sur lui.


Sur le même sujet