Changer d'édition

Risque de «tromperie» autour des allocations familiales
Luxembourg 2 min. 20.05.2021

Risque de «tromperie» autour des allocations familiales

En 2020, quelque 116.700 ménages recevaient des allocations familiales, selon les données de la Caisse pour l'avenir des enfants.

Risque de «tromperie» autour des allocations familiales

En 2020, quelque 116.700 ménages recevaient des allocations familiales, selon les données de la Caisse pour l'avenir des enfants.
Photo: dpa
Luxembourg 2 min. 20.05.2021

Risque de «tromperie» autour des allocations familiales

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Annoncée officiellement à la mi-mai, la réindexation des montants versés aux ménages avec enfant ne serait qu'une mesure imposée au gouvernement qui ne compenserait pas la perte de pouvoir d'achat et qui entrerait en vigueur après la prochaine tranche indiciaire, selon l'OGBL.

A compter du 1er janvier 2022, les allocations familiales versées par le Luxembourg devraient bel et bien être réindexées. Autrement dit, leur valeur sera réévaluée automatiquement en fonction de l'évolution de l'inflation. Mais si la mesure revient sur une décision prise en 2006, elle serait «loin d'être suffisante», à en croire l'OGBL. 


Des allocations familiales bientôt réindexées
A compter du 1er janvier 2022, le montant des aides versées par l'Etat pour soutenir les familles sera revalorisé, indique mercredi la ministre de la Famille à la Chambre, quelques heures après la validation de la décision en Conseil de gouvernement.

Dans un communiqué publié jeudi, le syndicat souligne non seulement que cette décision «ne fait qu'empêcher la poursuite de la dévaluation des allocations familiales dues» qui n'ont pas été adaptées au coût de la vie «depuis 15 ans», mais aussi que cette annonce présente un risque de «tromperie». En l'occurrence, le fait que la date d'entrée en vigueur interviendrait après le déclenchement de la prochaine tranche indiciaire «prévue pour la fin 2021 selon les récentes prévisions du Statec», assure l'OGBL qui estime que les allocations familiales ne devraient pas être réévaluées «probablement pas avant 2024».

Contactée jeudi, Corinne Cahen (DP), ministre de la Famille, assure «d'abord que le texte sera voté car pour le moment il a juste été validé en Conseil de gouvernement» et ensuite «ne pas savoir quand la prochaine indexation tombera». En clair, elle réfute tout calcul politique quant à la date retenue pour la mise en place de cette réindexation. Même réaction en ce qui concerne la critique quant à l'absence d'adaptation des aides accordées aux familles, la ministre réitérant «la mise en place des crèches gratuites, de l'apprentissage bilingue ou de la mise à disposition des livres scolaires».

Pour mémoire, la réintroduction de l'indexation des allocations familiales s'intègre dans une vaste réforme destinée à adapter la loi luxembourgeoise aux jugements rendus par la Cour européenne de justice qui a jugé discriminatoire le traitement accordé aux frontaliers en ce qui concerne les aides familiales. Pour l'heure, les allocations versées aux ménages avec enfant s'élèvent à 265 euros par mois et par enfant, auxquels viennent s'ajouter une majoration de 20 euros pour les enfants de plus de six ans et de 50 euros pour les plus de douze ans. En 2020, quelque 116.700 ménages recevaient un tel dispositif, selon les données de la Caisse pour l'avenir des enfants.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Depuis cinq ans, les allocations versées à quelque 116.000 foyers n'ont pas gagné un cent. Le ministère de la Famille a calculé combien coûterait une adaptation des aides en fonction de l'inflation des cinq dernières années.
29.05.2021, Baden-Württemberg, Ertingen: Einen Familie sitzt bei Sonnenschein am Schwarzachtalsee und macht ein Picknick. Foto: Thomas Warnack/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
A compter du 1er janvier 2022, le montant des aides versées par l'Etat pour soutenir les familles sera revalorisé, indique mercredi la ministre de la Famille à la Chambre, quelques heures après la validation de la décision en Conseil de gouvernement.
Depuis 2006, l’allocation familiale n'augmentait plus au rythme du coût de la vie. A compter du 1er janvier prochain, elle sera à nouveau indexée. Et si la commission de la Famille est favorable à ce changement, elle n'entend pas toucher au congé parental.
Vater Kind Familie Freizeit
Une condamnation de la Cour de justice européenne oblige le Luxembourg à revoir le traitement proposé à l'ensemble des salariés en matière de prestations familiales. Un meilleur partage sur lequel planchent les députés.
Familie, gemeinsames Kochen
La nouvelle loi sur les allocations familiales divise: le Conseil arbitral de la sécurité sociale a décidé d'étendre les allocations familiales aux enfants du conjoint vivant dans le même ménage que le travailleur frontalier luxembourgeois. La caisse pour l'avenir des enfants annonce qu'elle fera appel.
Cette nouvelle loi pose quelques problèmes pour les familles recomposées.