Changer d'édition

Des aides au logement spécifiques pour les plus jeunes
Luxembourg 16.06.2021
Revendications

Des aides au logement spécifiques pour les plus jeunes

«Le ministre envisage d'inclure des logements en colocation dans les bâtiments construits par l'Etat et les communes», assure Marvin Caldarella Weis, président de l'OGJ.
Revendications

Des aides au logement spécifiques pour les plus jeunes

«Le ministre envisage d'inclure des logements en colocation dans les bâtiments construits par l'Etat et les communes», assure Marvin Caldarella Weis, président de l'OGJ.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 16.06.2021
Revendications

Des aides au logement spécifiques pour les plus jeunes

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
La Jeunesse syndicale de l'OGBL estime que l'Etat doit davantage soutenir les primo-locataires dans leur quête d'un appartement, au-delà de simples subventions. La mise en place d'un service et d'outils dédiés figure notamment dans les revendications présentées ce mercredi.

Alors que le gel des loyers en vigueur depuis le début de la pandémie doit prendre fin le 30 juin, la Jeunesse syndicale de l'OGBL (OGJ) tire la sonnette d'alarme ce mercredi. Estimant que «tous les jeunes ne veulent pas ou ne peuvent pas loger chez leurs parents jusqu'à l'âge de la retraite», l'OGJ déplore dans un communiqué que l'accès au logement leur soit «souvent refusé» en raison «de leur âge» ou par manque de stabilité financière.


Fonds du Logement. Sozialer Wohnungsbau. Logement. Wohnen. Résidence Differdange,  Grand Rue. Photo: Guy Wolff
Le logement abordable pourrait l'être de moins en moins
Comme l'ensemble des acteurs de la construction au Luxembourg, la SNHBM et le Fonds du logement se voient contraints de s'adapter à la pénurie et à la hausse de prix des matériaux de construction. Avec pour conséquence directe une hausse potentielle des prix de vente et des délais de livraison.

Pour y remédier, le syndicat a proposé plusieurs pistes de réflexion au ministre du Logement Henri Kox (Déi Gréng) mardi. L'OGJ demande notamment à ce que les aides financières soient réadaptées «aux situations spécifiques» des 18-30 ans, qui ne bénéficient pas toujours d'un salaire suffisant ou fixe. 

Mais la véritable innovation serait la mise en place d'une organisation publique, «inspirée de la Gestion locative sociale et du Fonds du logement», qui mettrait des biens en location ou à vendre exclusivement à la disposition des jeunes. Cette nouvelle entité bénéficierait d'un outil spécifique pour «informer et accompagner» les primo-locataires dans leurs démarches.

S'il ne s'est pas encore exprimé sur cette proposition, Henri Kox a toutefois approuvé celle concernant la «loi colocation», rapporte le syndicat. «Le ministre envisage d'inclure des logements en colocation dans les bâtiments construits par l'Etat et les communes», assure Marvin Caldarella Weis, président de l'OGJ, de sorte qu'un cadre légal puisse protéger les locataires comme les bailleurs. Contacté, le ministre du Logement n'a pas commenté les revendications du syndicat, lequel indique néanmoins qu'un nouveau point est d'ores et déjà prévu «ultérieurement».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Bloqués depuis un an (en compensation des impacts de la crise covid), les loyers vont pouvoir augmenter à compter du 1er juillet au Luxembourg. Un choix que le ministre du Logement justifie, y compris avec des «arguments sociaux».
Face à la hausse spectaculaire des prix de l'immobilier, de plus en plus de résidents peinent à trouver une location. Découverte de trois parcours bien différents.
Comme l'ensemble des acteurs de la construction au Luxembourg, la SNHBM et le Fonds du logement se voient contraints de s'adapter à la pénurie et à la hausse de prix des matériaux de construction. Avec pour conséquence directe une hausse potentielle des prix de vente et des délais de livraison.
Fonds du Logement. Sozialer Wohnungsbau. Logement. Wohnen. Résidence Differdange,  Grand Rue. Photo: Guy Wolff
Présenté à l'été, le projet de loi visant à combler le vide juridique actuel prend peu à peu forme. Jeudi, le ministre du Logement a levé le voile sur un concept voué à clarifier les droits et les devoirs entre propriétaires et occupants d'un bien.
Environ 20% des Luxembourgeois âgés de 25 à 34 ans vivent encore chez leurs parents, selon une récente enquête d'Eurostat. Un choix affectif, une habitude culturelle ou une nécessité financière?
Mieux encadrer les frais d'agence, abaisser le montant de la garantie locative, préciser dans le bail le montant du plafond légal du loyer figurent parmi les mesures que souhaite appliquer au marché locatif le ministre du Logement.