Changer d'édition

Retards «insupportables» au consulat du Portugal
Luxembourg 09.10.2019

Retards «insupportables» au consulat du Portugal

Le consulat souffre d'un manque de personnels pour faire face aux demandes administratives.

Retards «insupportables» au consulat du Portugal

Le consulat souffre d'un manque de personnels pour faire face aux demandes administratives.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 09.10.2019

Retards «insupportables» au consulat du Portugal

Le délai d'attente pour les résidents lusophones auprès des autorités «oscille entre trois et quatre mois», assure mercredi l'OGBL qui dénonce une dégradation du service auprès des Portugais du Grand-Duché recensés par les autorités consulaires. Une situation qui devrait toutefois durer.

(Jmh) - «Incompréhensibles», «insupportables» et «scandaleux». Tels sont les termes employés par l'OGBL pour évoquer les délais d'attente enregistrés auprès du consulat du Portugal au Luxembourg. Évoquant un laps de temps qui «oscille entre trois et quatre mois» pour obtenir un rendez-vous en vue d'un renouvellement de carte d'identité, de passeport ou d'une procuration, le syndicat n'hésite pas à parler de «calvaire» pour «les 148.000 résidents portugais inscrits au Grand-Duché».

Pour Manuel Gomes Samuel, consul du Portugal au Luxembourg, cité dans le communiqué de l'OGBL, cette situation s'explique par les effectifs réduits des services consulaires. Ceux-ci emploient actuellement 13 personnes. Si le diplomate portugais assure que deux demandes ont d'ores et déjà été introduites auprès du ministère des Affaires étrangères à Lisbonne pour tenter d'améliorer la situation, elles sont restées lettre morte à ce jour.

Première communauté étrangère du pays

Une fin de non-recevoir qui s'ajoute aux obligations administratives, à savoir la validation obligatoire du gouvernement portugais pour toute nouvelle embauche, même temporaire, et la mise en place d'un concours de recrutement. Selon Manuel Gomes Samuel, le prochain aura lieu «en février 2020».


José Luis Carneiro, secrétaire d'Etat aux Communautés portugaises, de passage au Luxembourg lundi.
Les dossiers des retraités portugais traités plus vite
Le Luxembourg, comme le Portugal, se sont engagés à renforcer leur collaboration administrative pour «réduire considérablement les délais de traitement des dossiers» de pensionnés portugais. Une «permanence sociale» de 5 jours verra le jour pour informer les personnes concernées.

Pour Carlos Pereira, membre du comité exécutif de l'OGBL cité dans le communiqué, cet état de fait «n'est ni acceptable, ni soutenable» tout en rappelant que la communauté portugaise du Luxembourg a fait parvenir, en 2018, «des fonds de l'ordre de 111,9 millions d'euros au Portugal».

Et ce dernier de pousser sa logique plus loin en se demandant : «Les ressortissants portugais vivant au Luxembourg seraient-ils devenus des citoyens de seconde classe pour les autorités politiques à Lisbonne?» Pour mémoire, les Portugais du Grand-Duché constituent la première communauté étrangère, devant les Français et les Italiens.



Sur le même sujet

Les socialistes portugais largement reconduits
Le Premier ministre Antonio Costa est sorti nettement renforcé des élections législatives de dimanche. Après être arrivé au pouvoir en 2015 à la tête d'une union de la gauche pour tourner la page de l'austérité, son parti obtient la majorité des sièges à l'Assemblée de Lisbonne.
Le premier ministre Antonio Costa a mené son camp à la victoire, avec un score renforcé même.
Le Luxembourg compte 93% de citoyens de l'UE
568.483 personnes, sur une population totale de 613.894 habitants sont des ressortissantes de l'Union européenne. Depuis 2014, les communautés française et italienne ont le plus fortement augmenté, indique une étude du Statec publiée ce mardi.
614.000 habitants peuplent désormais le Luxembourg
Au cours de l'année 2018, près de 12.000 nouveaux résidents se sont enregistrés au Grand-Duché, selon les données du Statec, publiées mardi. Avec comme principale raison l'immigration, bien que le pourcentage de résidents étrangers recule légèrement.
Luxemburg,Bevölkerung,Wachstum,Grand-Rue,Geschäfte,Fahne,drapeau,.Foto:Gerry Huberty
La communauté portugaise au Luxembourg: 69, année emblématique
C'est en 1969 que l'immigration portugaise commence à prendre de l'ampleur au Luxembourg alors qu'elle était jusque-là marginale. Regard sur l'aubaine de cette immigration, sur les défis qu'elle a également posés et sur l'évolution du Luxembourg, notamment en terme d'image.
Luxembourg - Portugal, en septembre 2012