Changer d'édition

Le centre de vaccination sera ouvert pour une période initiale du 10 au 15 janvier.
Brèves Luxembourg 20.12.2021

Dans le contexte du raccourcissement des délais entre la vaccination initiale et la vaccination booster et compte tenu d‘une accélération des livraisons de vaccins, le gouvernement a décidé de rouvrir temporairement, à partir du 10 janvier 2022, un cinquième centre de vaccination à Luxexpo The Box (Luxembourg-Kirchberg). 

Le centre de vaccination sera ouvert pour une période initiale du 10 au 15 janvier, qui pourra être prolongée en fonction des prochaines livraisons de vaccins sur le territoire luxembourgeois.

Le centre de vaccination Luxexpo The Box servira exclusivement à l'administration de doses de rappel, et ceci sur rendez-vous.

Les rendez-vous pour ce centre de vaccination seront activés dès ce soir sur www.guichet.lu.

Hier

Brèves Luxembourg 23.09.2022

Le nombre n'a pas évolué. A la date du 21 septembre, 55 cas de variole du singe ont été recensés au Luxembourg. «Aucun nouveau cas n’a été signalé depuis la semaine dernière. Jusqu’à présent tous les cas détectés sont de sexe masculin dont la moyenne d’âge est de 37 ans. Trois cas ont été hospitalisés pour une courte durée et ont entre-temps quitté l'hôpital», précise la Santé dans son rapport hebdomadaire.

Au Grand-Duché, la campagne de vaccination a débuté le 16 août dernier. Pour l'heure, 628 personnes ont reçu une première dose et 230 personnes une deuxième dose.

La Santé résume également la situation au niveau européen. 419 nouveaux cas de variole du signe sont apparus depuis la semaine dernière, ce qui porte le total à 24.256 dans 44 pays du continent depuis le 7 mars dernier. «Les principaux symptômes de la maladie sont une éruption cutanée, de la fièvre, de la fatigue, des douleurs musculaires, des vomissements, de la diarrhée, des frissons, des maux de gorge ou céphalées», indique-t-on.

Sur l'ensemble des cas en Europe, 691 personnes ont été hospitalisées, six ont été admises en soins intensifs et cinq sont décédées. La Santé rappelle que «parmi les mesures de protection, il est conseillé de réduire le nombre de ses partenaires sexuels et de ne pas partager les effets personnels avec des personnes infectées ou qui ont été en contact avec des personnes infectées».

Brèves International 23.09.2022

(AFP) - Les secouristes australiens tentaient vendredi de remettre à flot les derniers dauphins-pilotes qui ont survécu après avoir échoué sur une plage de Tasmanie où plus de 200 de leurs congénères ont déjà péri.

Moins d'une dizaine de ces mammifères noirs et brillants sont encore en vie, ont expliqué vendredi les services de la faune sauvage de l'Etat.

«La priorité reste de sauver et remettre à flot les animaux encore vivants» et ceux qui s'échouent à nouveau sur la côte, a souligné Brendon Clark, responsable au sein du service des parcs et de la faune de Tasmanie.

Trois globicéphales n'ont pas encore pu être atteints car trop éloignés du rivage et en raison des conditions de marée difficiles, a-t-il déclaré aux journalistes présents sur les lieux.

La prochaine étape, a-t-il détaillé, sera d'enlever les carcasses.

Quelque 30 globicéphales ont été remis à flot jeudi, mais quelques-uns se sont échoués une deuxième fois sur Ocean Beach.

Mercredi, environ 230 mammifères ont été retrouvés sur la plage et depuis, secouristes et habitants se mobilisent pour les sauver.

Déjà il y a deux ans

Macquarie Harbour, où a eu lieu ce phénomène, a été le théâtre il y a presque deux ans jour pour jour d'un autre échouage massif, impliquant près de 500 dauphins-pilotes.

Plus de 300 d'entre eux étaient alors morts, malgré les efforts de dizaines de bénévoles qui ont lutté pendant des jours dans les eaux glaciales de la Tasmanie pour libérer les animaux.

Les causes de ces importants échouages ne sont pas totalement connues.

Des chercheurs ont suggéré qu'ils pourraient être causés par des groupes de cétacés qui s'égareraient après s'être nourris trop près de la côte.

Ces globicéphales, qui peuvent faire jusqu'à six mètres, étant des animaux très sociables, ils peuvent suivre les membres de leur groupe qui s'égarent et se retrouvent en danger.

Brèves Luxembourg 23.09.2022

(lm et pam) - Jeudi soir, selon le CGDIS, deux accidents de la circulation ont eu lieu, faisant à chaque fois un blessé.

Tout d'abord, à 17h54, un cycliste a été renversé dans la rue de Steinfort à Eischen. Les services de secours de Hobscheid, Pétange et Steinfort se sont rendus sur place.

Puis, un peu plus tard dans la soirée, à 23h11, un automobiliste a été victime d'un accident à Rollingergrund, dans la capitale. Une personne a été blessée. Les pompiers ont prodigué les premiers soins.

Par ailleurs, les pompiers des casernes de Dudelange, Bettembourg et Schifflange sont intervenus peu avant 23h rue des Lamineurs à Dudelange, pour un incendie sur un balcon.

Avant-hier

Brèves International 22.09.2022

(AFP) - Sept manifestants et quatre membres des forces de sécurité ont été tués en Iran depuis le début il y a six jours des manifestations pour protester contre la mort d'une femme détenue par la police des moeurs, selon un dernier bilan officiel publié jeudi.

Trois paramilitaires «mobilisés pour affronter les émeutiers» à Tabriz (nord-ouest), Qazvin (centre) et à Machhad (nord-est) ont été tués mercredi à coups de couteau ou par balles, selon des agence de presse iraniennes. Un membre des forces de sécurité avait aussi été tué mardi lors des protestations à Chiraz (centre), selon la même source.

Sept manifestants ont en outre été tués, dont un à coup de couteau mercredi à Qazvin, selon l'agence Fars.

Des responsables iraniens avaient fait état mercredi de six manifestants tués, dont quatre au Kurdistan (nord-ouest), d'où est originaire Mahsa Amini, et deux à Kermanshah (nord-ouest), depuis le début des protestations.

Les responsables iraniens ont nié toute implication des forces de sécurité dans la mort des manifestants.