Changer d'édition

Des salles de classe à nouveau pleines
Luxembourg 7 1 3 min. 15.09.2021
Rentrée scolaire

Des salles de classe à nouveau pleines

A l'école Billek à Dreiborn comme ailleurs dans le pays, élèves et enseignants sont dispensés de masque s'ils ne se déplacent pas.
Rentrée scolaire

Des salles de classe à nouveau pleines

A l'école Billek à Dreiborn comme ailleurs dans le pays, élèves et enseignants sont dispensés de masque s'ils ne se déplacent pas.
Photo: claude piscitelli
Luxembourg 7 1 3 min. 15.09.2021
Rentrée scolaire

Des salles de classe à nouveau pleines

Fini les vacances. Les 4-11 ans ont repris ce mercredi le chemin de l'école fondamentale, pour leur deuxième rentrée sous le signe du covid et des restrictions sanitaires.

(m.d. avec Irina Figut) Un dernier coup d'œil au cartable, un dernier ajustement de la tenue, un dernier bisou aux parents, et voilà les 4-11 ans parés pour la rentrée. Ce mercredi au Luxembourg, 59.304 écoliers et 6.510 instituteurs, suppléants ou remplaçants ont débuté une nouvelle année scolaire

A l'école Billek de Dreiborn, les enfants ont retrouvé avec plaisir leurs copains, avant de découvrir leur nouvelle classe et, parfois, leur nouvel enseignant. «Je suis satisfaite et soulagée que l'école reprenne presque normalement malgré le covid», confie Olivia, maman de Mathias 10 ans, au Luxemburger Wort. 

Un enthousiasme autour de ce retour en présentiel partagé aussi à Luxembourg-Ville où 5.345 élèves ont fait leur rentrée dans l'un des 19 établissements du fondamental de la capitale. Près de 700 enseignants et éducateurs étaient là pour les accueillir, rapporte la Ville dans un communiqué.

Ce 15 septembre était à nouveau marqué par le covid et les restrictions sanitaires, puisque les autotests font eux aussi leur grand retour dans les salles de classe. Une façon de vérifier, sur la base du volontariat, la bonne santé des élèves et du personnel, et éviter ainsi la formation de clusters. 

Mis en place en mars, les kits de dépistage ont fait leurs preuves: 266 infections avaient été détectées lors de la dernière semaine de cours. Mais devant les portails des écoles, les écoliers venus à pied ou à vélo pensaient surtout à se raconter leurs vacances.

A Dreiborn, Patricia Martins avait «l'impression de renouer avec un peu de normalité», en déposant Rodrigo (4 ans) et Ana (9 ans). Comme eux, 450 enfants venus de Dreiborn, Flaxweiler et Wormeldange, sont scolarisés à l'école Billek. Parents, élèves , enseignants: tous s'accordent à dire que l'assouplissement du port du masque est un «soulagement». 

De rigueur à l'intérieur jusqu'à présent, il n'est désormais obligatoire qu'au moment des déplacements, dans les transports scolaires, et lors d'activités réunissant plus de dix personnes. Une fois installés à leur bureau, enfants et adultes pourront donc découvrir leur visage, s'ils le souhaitent. 

L'objectif: «laisser un minimum de place au virus pour un maximum de chance à l'éducation en présentiel», soulignait le ministre de tutelle en présentant le déroulé de la rentrée. Car malgré la progression de la vaccination, le Luxembourg n'en a pas tout à fait fini avec le virus.  La pandémie devrait continuer à impacter la vie quotidienne «jusqu'à l'hiver», selon le Dr Thomas Dentzer coordinateur de la stratégie de test de la direction de la Santé. 


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Près de 108.500 jeunes sont attendus pour cette nouvelle année scolaire au Luxembourg. Si les craintes autour de la circulation du covid restent présentes, les mois à venir verront plusieurs changements intervenir pour les scolaires.
Lokales, Rentrée Scolaire, Erster Schultag, Schule, Schüler Grundschule Sassenheim, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Face à la progression de la vaccination au Luxembourg, les experts de la direction de la Santé estiment qu'un changement de stratégie sanitaire est nécessaire face à la pandémie. Cette dernière pourrait perdre de sa superbe dans les prochains mois, en cas d'absence de nouveau(x) variant(s).
C'en est fini du port d'une protection buccale obligatoire en cours à partir du 15 septembre. Cependant, si le virus revient à circuler en classe, les élèves devront ressortir leur masque pour suivre l'enseignement.
Children attending Gounod-Lavoisier school return to school on September 2, 2021, on the first day of the French school year. - Lille's 12,500 schoolchildren will benefit from free school supplies, financed by the city. (Photo by DENIS CHARLET / AFP)
La semaine passée, le ministère de l'Education a recensé 38 nouvelles infections au sein de ses établissements, à en croire le rapport publié jeudi. La tendance à la baisse, observée la semaine dernière, tend à se confirmer.