Changer d'édition

Renfort portugais pour l'encadrement du fondamental
Luxembourg 27.05.2020 Cet article est archivé

Renfort portugais pour l'encadrement du fondamental

Environ un tiers des écoliers ont demandé à être pris en charge durant les après-midis.

Renfort portugais pour l'encadrement du fondamental

Environ un tiers des écoliers ont demandé à être pris en charge durant les après-midis.
Photo : Lex Kleren
Luxembourg 27.05.2020 Cet article est archivé

Renfort portugais pour l'encadrement du fondamental

Quinze professeurs du réseau de l’enseignement portugais à l’étranger interviendront pour encadrer les études surveillées ou les après-midis de semaine B des écoliers du fondamental. Un soutien venant en complément des étudiants, des personnels des structures d'accueil et des enseignants déjà mobilisés.

(pj) Depuis le lundi 25 mai, environ 52.000 jeunes ont été invités à retrouver les écoles du fondamental. Mais les nouvelles modalités d'enseignement (demi-groupe en salle de classe et enseignement en alternance) imposent au ministère de l'Education de trouver des effectifs pour assurer la prise en charge des jeunes. Aux enseignants le soin de diriger les leçons, mais il faut aussi des bras (et des volontaires) pour être présents lors des études dirigées ou encadrer les après-midis de semaine B.

Ce mercredi, les services de Claude Meisch (DP) ont applaudi l'arrivée dans ce dispositif de quinze nouveaux adultes. Il s'agit là de professeurs du réseau de l’enseignement portugais à l’étranger. Des pédagogues qui ont été orientés vers ces missions par le gouvernement portugais lui-même, suite à une demande des autorités luxembourgeoises. Ces personnels interviendront 15 heures maximum par semaine et ce jusqu’à la fin de l’année scolaire 2019/2020.


ARCHIV - 07.03.2019, Niedersachsen, Gehrden: Schüler einer 5. Klasse lernen mit iPads im Englischunterricht an der Oberschule Gehrden in der Region Hannover. Niedersachsens Kultusminister Tonne (SPD) übergibt am 17.01.2020 in Helmstedt die ersten Bewilligungsbescheide aus dem Digitalpakt Schule. Foto: Julian Stratenschulte/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Les étudiants à la rescousse de la rentrée
A cinq jours de la reprise des écoliers du fondamental, le ministre de l'Education a passé un grand oral face aux députés ce matin. Claude Meisch a notamment présenté qui allait encadrer les jeunes "en semaine B".

Cet effectif intégré au "pool national études surveillées" viendra s'ajouter aux 870 étudiants luxembourgeois recrutés temporairement par le gouvernement, mais aussi aux quelque 400 adultes spécialement dédiés à veiller sur les écoliers en dehors des heures de cours qui désormais sont concentrées de 8h à 13h. Bataillon auquel il convient d'ajouter l'ensemble des encadrants des structures d'accueil des communes (maison relais essentiellement) qui, depuis lundi assument déjà cette responsabilité. 


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Crainte et contestée, la reprise des écoliers des classes du fondamental s'est finalement déroulée, comme prévu, lundi matin. Une organisation complexe, mais maîtrisée.
Lokales, Rentrée in Bettemburg (Schoul am Duerf), Schule, Maske, Maskenpflicht, Corona, Covid-19, Schoulrentrée, Grundschule, Fondamental, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
A l'heure d'évoquer la reprise du fondamental et la réouverture des crèches, le 25 mai, le ministre de l'Education a limité l'obligation du port de la protection buccale dans le cadre scolaire. Et Claude Meisch d'annoncer aussi la réouverture de l'accueil en maison relais.
Stichwörter: Kind, Kinder, Betreuung, Kinderbetreuung, Crèche, Maison relais, Kindertagesstätte Chèques-Service, Sprachförderung / Foto: © Getty Images