Changer d'édition

Nouvelles prestations familiales: les parents informés par courrier
Luxembourg 2 min. 01.07.2016 Cet article est archivé
Réforme appliquée dès le 1er août

Nouvelles prestations familiales: les parents informés par courrier

Les nouvelles mesures ne concernent que les enfants nés après le 1er août 2016. Ceux qui bénéficient déjà des allocations familiales et du boni pour enfant continueront à toucher les mêmes montants.
Réforme appliquée dès le 1er août

Nouvelles prestations familiales: les parents informés par courrier

Les nouvelles mesures ne concernent que les enfants nés après le 1er août 2016. Ceux qui bénéficient déjà des allocations familiales et du boni pour enfant continueront à toucher les mêmes montants.
Photo. Shutterstock
Luxembourg 2 min. 01.07.2016 Cet article est archivé
Réforme appliquée dès le 1er août

Nouvelles prestations familiales: les parents informés par courrier

Maurice FICK
Maurice FICK
Dans un mois entrera en vigueur la réforme des prestations familiales votée cette semaine à la Chambre des députés. Désormais un montant unique de 265 euros/mois sera versé par enfant. Boni y compris. La nouvelle Caisse pour l'avenir des enfants (CAE) enverra un courrier individualisé à tous les parents fin juillet.

(MF) - Dans un mois entrera en vigueur la réforme des prestations familiales votée mercredi à la Chambre des députés. Désormais un montant unique de 265 euros/mois sera versé par enfant. Boni y compris. La nouvelle Caisse pour l'avenir des enfants (CAE) enverra un courrier à tous les parents fin juillet.

Pas de panique, si vous vivez ou travaillez au Luxembourg, êtes parent et si vous n'êtes pas encore au courant de la nouvelle réforme. Vous allez avoir un courrier individualisé pour clarifier votre situation.

«Les parents n'ont pas besoin de nous contacter. Ils seront informés par courrier dans les semaines à venir. Ce courrier leur dira clairement quel sera le montant des allocations familiales -selon la composition familiale- qui leur sera versé à partir du mois d'août», explique Myriam Schanck, présidente de la nouvelle Caisse pour l'avenir des enfants («Zukunftskeess»), entendez l'ancienne Caisse nationale des prestations familiales (CNPF). Près de 200.000 dépliants seront imprimés pour expliquer les principaux changements repris sur le site dédié à cette réforme.

Uniquement les enfants nés après le 1er août

Mesure-phare de la réforme que le gouvernement Bettel a tenu à mettre en place: le versement d'un montant unique de 265 euros par enfant et par mois. Une mesure qui touchera uniquement les enfants qui naîtront à partir du 1er août 2016.

Ce montant unique sera aussi attribué aux enfants qui viendront vivre au Luxembourg à partir du 1er août 2016, tout comme aux parents frontaliers qui seront embauchés au Luxembourg à partir du 1er août 2016.

En clair: tous ceux qui bénéficient actuellement des allocations familiales et du boni pour enfant continueront à toucher les mêmes montants. Excepté pour les enfants uniques. Ils passeront dans le nouveau système le 1er août et toucheront l'allocation unique de 265 euros (262,48 euros actuellement).

La future «allocation pour l'avenir des enfants» sera la même pour chaque enfant et elle sera versée en une fois. L'allocation familiale et le boni ne seront plus versés séparément mais ensemble par la Zukunftskeess.

Majoration d'âge pour tous

Dès ce 1er août 2016, tous les enfants profiteront de la nouvelle majoration d'âge. Désormais le montant de l'allocation sera majoré de 20 euros/mois pour un enfant de plus de 6 ans (16,17 euros aujourd'hui) et de 50 euros/mois pour un enfant de 12 ans et plus (48,52 euros aujourd'hui).

A noter qu'au mois d'août la CAE versera, comme chaque année à pareille époque, l'allocation de rentrée scolaire. Elle est de 115 euros pour un enfant âgé de 6 à 12 ans. Et de 235 euros pour les enfants de plus de 12 ans.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'«Almanach Caritas» sur la situation sociale au Luxembourg
Juste avant le discours sur l'état de la Nation très attendu de Xavier Bettel le 26 avril, Caritas Luxembourg publie son «Almanach social 2016» qui en dit long sur les inégalités sociales au Luxembourg. Robert Urbé, porte-parole de Caritas, estime que les décisions politiques «vont dans la bonne direction mais elles ne vont pas au bout». Interview.
Caritas Luxembourg relève que les plus touchés par les questions de pauvreté et donc d'inégalités, ce sont les jeunes, les étrangers et les familles avec des enfants.
Le gouvernement vient d'adopter ce vendredi, le projet de loi portant sur la réforme des prestations familiales. Un montant unique de 265 euros sera alloué par enfant, boni inclu.