Changer d'édition

Recrutement à la Cour grand-ducale: Felix Braz réagit: «Le gouvernement ne s'en mêle pas»
Luxembourg 3 min. 18.06.2016 Cet article est archivé

Recrutement à la Cour grand-ducale: Felix Braz réagit: «Le gouvernement ne s'en mêle pas»

Felix Braz, ministre de la Justice: «Il n'y a pas eu de réunion de crise en raison de problèmes à la Cour grand-ducale».

Recrutement à la Cour grand-ducale: Felix Braz réagit: «Le gouvernement ne s'en mêle pas»

Felix Braz, ministre de la Justice: «Il n'y a pas eu de réunion de crise en raison de problèmes à la Cour grand-ducale».
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 3 min. 18.06.2016 Cet article est archivé

Recrutement à la Cour grand-ducale: Felix Braz réagit: «Le gouvernement ne s'en mêle pas»

Maurice FICK
Maurice FICK
Depuis des mois, le carrousel du personnel tourne à pleine vitesse à la Cour grand-ducale. Dans son édition du 17 juin, le journal satirique «Feierkrop» avait fait état d'une rencontre entre le grand-duc Henri et les représentants du gouvernement le 8 juin.

(ml - Trad. MF) - Depuis des mois, le carrousel du personnel tourne à pleine vitesse à la Cour grand-ducale. Dans son édition du 17 juin, le journal satirique Feierkrop avait fait état d'une rencontre entre le grand-duc Henri et les représentants du gouvernement le 8 juin.

Le Premier ministre Xavier Bettel, le Vice-Premier ministre Etienne Schneider et le ministre de la Justice Felix Braz auraient pris part à cette rencontre. La discussion aurait surtout tourné autour de la politique des ressources humaines de la Cour. Le journal satirique avait écrit que le gouvernement avait l'intention de se mêler de la politique de recrutement de la Cour afin de limiter les dégâts et d'éviter une crise de la monarchie.

«Il n'y a pas eu de réunion de crise en raison de problèmes à la Cour grand-ducale», a déclaré le ministre de la Justice, Felix Braz, samedi dans l'émission «Background» de  RTL. Le Premier ministre Xavier Bettel a quasiment chaque semaine une entrevue avec le chef de l'Etat pour discuter de divers sujets. C'est un dialogue institutionnel. Le Vice-Premier ministre Etienne Schneider, et lui-même, accompagnent le Premier ministre à ces entretiens.

Felix Braz a démenti les informations selon lesquelles le gouvernement veut intervenir dans la politique du personnel de la Cour. «Ce n'est pas le devoir du gouvernement», a-t-il déclaré. Il a souligné qu'il existait deux institutions aux compétences clairement définies.

Annulation tardive de Maria Teresa

Depuis des mois, les rumeurs sur la Cour ne désenflent pas. Elle a licencié à intervalle régulier ces derniers mois ses collaborateurs les plus proches. Pas plus tard que la semaine passée, le porte-parole de la Cour, Oswald Schröder, a jeté l'éponge au bout de cinq semaines. La réorganisation de la monarchie luxembourgeoise, annoncée en septembre 2015, semble être au point mort.

Des spéculations une nouvelles fois nourries par la récente annulation à court terme de la grande-duchesse Maria Teresa. A la veille de la visite d'Etat du président roumain et de son épouse, la Cour a annoncé que Maria Teresa ne participerait pas aux cérémonies officielles pour des raisons familiales.

Chantal Selva, la consultante externe de la Cour grand-ducale, assise à droite de la Grand-Duchesse.
Chantal Selva, la consultante externe de la Cour grand-ducale, assise à droite de la Grand-Duchesse.
Photo: Guy Jallay

Un condamnation judiciaire passée sous silence

Ces raisons familiales n'étaient pas la vraie raison de l'absence de la Grande-Duchesse, a rapporté le Feierkrop. La Grande-Duchesse aurait été en colère parce que le gouvernement remettait en cause la politique de ressources humaines de la Cour. Selon le  Feierkrop, Chantal Selva, la consultante externe chargée de la réorganisation en profondeur de la Cour, aurait passé sous silence une condamnation judiciaire et, du coup, dupé son employeur.

Les méthodes de management critiquées

Comme l'a expliqué RTL vendredi, le pot aux roses a été découvert lors de vérifications de routine en vue de l'attribution d'une médaille à la collaboratrice externe à l'occasion de la Fête nationale le 23 juin.

Le contrat de Chantal Selva, psychologue diplômée, a été résilié alors que la Grande-Duchesse a effectué un voyage à court terme en Suisse et a annulé sa participation à la visite du couple présidentiel roumain.

Selon le Feierkrop, les méthodes managériales de la consultante en stratégie faisaient l'objet de critiques: «Il est question d'un environnement de travail complètement empoisonné et plusieurs erreurs lors des récents recrutements à la Cour. Dans le cadre de la réorganisation plusieurs personnes de nationalité française se connaissant entre elles, se seraient "infiltrées", selon un initié». Par ailleurs, tout ne serait pas clair dans la gestion patrimoniale de la Cour.



Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Quelles suites pour le rapport Waringo?
Six jours après la publication de la mission sur le fonctionnement de la Cour grand-ducale, Xavier Bettel la présente ce mercredi aux députés. Le résumé des enjeux politiques du document et des pistes de réflexion qu'il suggère.
Le Grand-Duc Henri et la Grande Duchesse Maria Teresa arrivent au Palais de l'Elysée avec le Président Francais Emmanuel Macron et son épouse Brigitte Macron, à Paris, France, le 19 Mars 2018 . Photo: Chris Karaba