Changer d'édition

Recherché, il clame son innocence par e-mail
Luxembourg 4 min. 04.08.2022
Il aurait poignardé deux hommes à Pétange

Recherché, il clame son innocence par e-mail

L'avis de recherche lancé contre Edinjo Pulti sur le site Internet d'Europol, qui recense les criminels les plus recherchés d'Europe, est toujours d'actualité.
Il aurait poignardé deux hommes à Pétange

Recherché, il clame son innocence par e-mail

L'avis de recherche lancé contre Edinjo Pulti sur le site Internet d'Europol, qui recense les criminels les plus recherchés d'Europe, est toujours d'actualité.
Capture d'écran: eumostwanted.eu
Luxembourg 4 min. 04.08.2022
Il aurait poignardé deux hommes à Pétange

Recherché, il clame son innocence par e-mail

Steve REMESCH
Steve REMESCH
Edinjo Pulti, soupçonné d'une tentative de meurtre à Pétange et recherché dans le monde entier, clame son innocence dans un courriel adressé au Luxemburger Wort.

Il n'est pas un meurtrier et n'a jamais possédé d'arme. La presse diffuserait de fausses accusations et la police ne voudrait même pas l'entendre. C'est ce qu'écrit Edinjo Pulti, qui figure depuis novembre 2021 sur la liste des criminels les plus recherchés d'Europe, dans un courriel adressé à certains organes de presse - dont le Luxemburger Wort.


Recherché par le Luxembourg, il a été arrêté puis relâché
La semaine dernière, la police albanaise a arrêté Edinjo Pulti, recherché par le Luxembourg, dans une boîte de nuit en Albanie. Il a émis l'intention de se rendre.

Edinjo Pulti est recherché pour plusieurs tentatives de meurtre le 2 août 2020 à Pétange. Ce soir-là, deux groupes de personnes rivales s'affrontent dans un restaurant et en pleine rue, s'en prennent violemment l'un à l'autre et se lancent dans une course-poursuite à travers les rues de la ville, qui s'achève par une collision frontale délibérément provoquée.

L'homme, aujourd'hui âgé de 36 ans, est accusé d'avoir poignardé à plusieurs reprises deux hommes avec un couteau. Selon la police, l'une des victimes avait alors subi de graves blessures au niveau de l'abdomen. Depuis janvier 2021, il fait l'objet d'un mandat d'arrêt européen et international sur ordre du juge d'instruction en charge de l'enquête.

Le suspect, qui vivait en dernier lieu à Nancy et qui a disparu après les faits, a pu être localisé dans son pays natal, l'Albanie. En février de cette année, il a même été arrêté par la police locale, mais a dû être remis en liberté faute de convention d'extradition. 

Reproches à la police et à la presse

À peu près à la même époque, l'entourage de l'homme recherché a fait savoir au Luxemburger Wort que Pulti était désespéré, qu'il était menacé et qu'il s'efforçait depuis des mois de rentrer au Luxembourg. Il voulait faire face aux accusations. Mais, cela ne s'est jamais fait. Pour autant que l'on sache, Edinjo Pulti continue de se soustraire à l'emprise des autorités de poursuite pénale luxembourgeoises.

Mercredi, il envoie un e-mail au Luxemburger Wort. Il s'y identifie avec une copie de son passeport et précise qu'il a pris contact avec la police luxembourgeoise afin de fournir des explications sur les événements devant les enquêteurs. Ceux-ci ne lui auraient toutefois pas donné d'accord. C'est pourquoi il a envoyé aux enquêteurs une déclaration écrite dans laquelle il expliquait plus de détails sur «la vérité sur cet évènement». 


Kriminelle Organisationen haben in den vergangenen Jahren erheblich aufgerüstet - eine Tatsache, der auch Luxemburger Sicherheitskräfte (im Bild die Polizeispezialeinheit USP) Rechnung tragen müssen.
La redoutable ombre de la mafia albanaise
Les organisations criminelles albanaises étendent leur influence un peu partout en Europe, une évolution qui n'épargne pas le Luxembourg.

Il écrit au Wort et à d'autres médias, dont la liste des destinataires de l'e-mail est visible : « Vos fausses nouvelles circulent partout à travers les médias, ce qui a permis la destruction de mon image et les soucis considérables de ma famille». Selon lui, il est facile pour les médias de diffuser des «informations incorrectes avec clics». Mais, ils devraient aussi être conscients des conséquences de leurs actes, a ajouté Edinjo Pulti. Et d'ajouter : « J'espère vraiment qu'une fois les enquêteurs clarifieront tout ce qui s'est passé, vous publierez l'événement tel qu'il est vrai et retirerez les accusations injustes que vous avez publiées contre moi. »

La vérité du clandestin

La vérité d'Edinjo Pulti est la suivante. Il n'a jamais porté d'arme sur lui, pas même un couteau, ni aucune des autres armes mentionnées dans les publications. Il n'a jamais blessé personne, à aucun moment. Ce soir-là, lui et ses compagnons auraient tenté de s'éloigner du lieu de l'incident. L'attaque au couteau aurait été perpétrée par une autre personne qui l'aurait auparavant poursuivi et percuté en voiture, lui et ses compagnons. 

Je n'ai jamais eu d'arme avec moi non plus de couteau, ni d'autres armes que vous avez citées dans votre publication. Je tiens également a préciser que je n'ai blessé personne à aucun moment.

Edinjo Pulti par e-mail.

Cette personne serait ensuite sortie de la voiture, torse nu, et l'aurait attaqué avec un couteau, lui et ses compagnons. C'est ce que l'on peut voir sur une vidéo de témoins oculaires sur YouTube. Il s'agirait de l'homme en t-shirt gris et en claquettes qui était assis à l'arrière de la voiture, à droite. Il est évident qu'il n'était pas armé et qu'il a simplement tenté de se sauver.

Seul un procès - dans lequel la vidéo jouera certainement un rôle - permettra de déterminer si la version de Pulti correspond réellement à la réalité. Il est quasiment certain que la police est en possession du film original depuis longtemps. Les images YouTube sont, en effet, manifestement copiées plusieurs fois et ne permettent guère de tirer des conclusions solides.

Mais pour qu'un procès ait lieu, Edinjo Pulti devrait d'abord se rendre à la justice luxembourgeoise, ou être arrêté. D'ici là et tant que l'avis de recherche est maintenu par le juge d'instruction, il reste un suspect en fuite et en mal d'explications.

Cet article est paru pour la première fois sur wort.lu/de

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Ils s'appellent Edinjo Pulti, Aldo Iamandi et Yeon Choy Teoh. Pour des crimes ou tentatives de meurtre commis au Grand-Duché, ces trois hommes font partie des profils dangereux recherchés par les enquêteurs européens.