Changer d'édition

100% de variant Delta dans les nouvelles infections
Luxembourg 10.09.2021
Recherche

100% de variant Delta dans les nouvelles infections

Encore présent la semaine passée, le résistant variant Gamma n'a concerné aucune infection en semaine 34.
Recherche

100% de variant Delta dans les nouvelles infections

Encore présent la semaine passée, le résistant variant Gamma n'a concerné aucune infection en semaine 34.
Photo : AFP
Luxembourg 10.09.2021
Recherche

100% de variant Delta dans les nouvelles infections

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Aucune autre souche, que le variant indien, n'a été repérée au Luxembourg par le Laboratoire national de santé dans ses dernières analyses des infections covid.

Depuis la première attaque du virus originel (venu de Chine), jamais la situation épidémiologique n'avait été aussi claire au Luxembourg. Un et un seul variant du covid-19 domine désormais dans les nouveaux cas de contamination, a révélé vendredi le Laboratoire national de santé au terme de l'analyse de 270 échantillons covid+. Un 100% qui, du fait de la forte vitesse de circulation du virus, préoccupe les autorités à l'heure de la rentrée pour de nombreux actifs et enfants.


Un nouvel effet secondaire «très rare» pour AstraZeneca
L'Agence européenne du médicament a répertorié mercredi le syndrome de Guillain-Barré parmi les effets indésirables du vaccin produit par le laboratoire anglo-suédois. Mais seuls 833 cas étaient répertoriés dans le monde en juillet dernier.

Même le Gamma qui aura résisté depuis juin a maintenant disparu des recherches du LNS. Résultat, les scientifiques du laboratoire luxembourgeois en sont réduits à étudier les différents lignages eux-mêmes repérables dans la lignée parentale B.1617 (autre code pour le variant Delta).

De leurs études, les laborantins ont aussi remarqué la présence de 32 cas de réinfection de patients ayant déjà été atteints par le covid (sur 270 spécimens analysés).

A ce jour, l'épidémie covid au Grand-Duché a fait 833 victimes et entraîné 76.540 cas d'infection. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Cette souche dite brésilienne a concerné 72% des nouvelles infections constatées du 4 au 10 juillet dernier. Le dernier rapport du Laboratoire national de santé ayant analysé 540 échantillons sur les 637 tests positifs covid de cette semaine.
Handout picture released by the Austral University of Chile showing scientists working at the universiy laboratory in the development of antibodies in Valdivia, Chile, on May 26, 2021. - Scientists from Chile and Bolivia are working separately on the development of antibodies obtained from alpacas and donkeys to treat patients with COVID-19. (Photo by Yorka CHEUQUEMILLA / Austral University of Chile / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / UNIVERSIDAD AUSTRAL / YORKA CHEUQUEMILLA" - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
La souche infectieuse a été repérée dans 68% des échantillons de tests covid+ analysés par le laboratoire national de santé. Contre 64% la semaine passée. Mais la déclinaison du virus est loin d'être la seule en circulation.
A biologist of the OSE Immunotherapeutics pharmaceutical laboratory works on a program to develop a vaccine against the Covid-19 infection on March 31, 2021 in Nantes, western France. (Photo by LOIC VENANCE / AFP)
Le Laboratoire national de Santé n'a toujours pas trouvé de traces de cette souche dans les tests covid analysés par ses soins. Par contre, le variant britannique est bien devenu majoritaire dans le pays.
(FILES) In this file photo taken on January 25, 2021 a biochemist prepares samples as she works on a XAV-19 anti covid treatment as part of a clinical trial run at the Xenothera Biotech laboratory at Nantes University hospital, western France. - The Nantes-based biotech company Xenothera, created in 2014, is conducting a clinical trial in around twenty hospitals to test the therapeutic effectiveness of a Covid-19 treatment based on polyclonal antibodies, which is intended for patients at the beginning of their hospitalisation, the company announced on February 24, 2021. (Photo by LOIC VENANCE / AFP)
La ministre de la Santé a confirmé que le Laboratoire national de Santé avait confirmé 6 cas positifs au variant britannique du covid-19. Mais aucun échantillon n'a mis en lumière d'autres formes du virus.
A scientist works on Covid-19 samples to find variations of the virus, at the Croix-Rousse hospital laboratory in Lyon, central eastern France, on January 14, 2021. (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)
Le Laboratoire national de santé a réussi à déterminer la diffusion géographique des trois souches du coronavirus circulant actuellement au Luxembourg. Et dans la plupart des cas, le virus est déjà passé par le Royaume-Uni
ARCHIV - 24.02.2020, Baden-Württemberg, Tübingen: Ein Mann pipettiert in einem Labor des biopharmazeutischen Unternehmens Curevac eine blaue Flüssigkeit. In dem Unternehmen wird nach einem Impfstoff gegen das Coronavirus geforscht. (zu dpa «Impfstoff-Hersteller Curevac macht weiteren Schritt zur Zulassung») Foto: Sebastian Gollnow/dpa +++ dpa-Bildfunk +++