Changer d'édition

Raphaël Halet s'attaque au Luxembourg
Raphaël Halet le 12 décembre 2016 à l'ouverture du procès Luxleaks en appel.

Raphaël Halet s'attaque au Luxembourg

Photo: Chris Karaba
Raphaël Halet le 12 décembre 2016 à l'ouverture du procès Luxleaks en appel.
Luxembourg 11.02.2019

Raphaël Halet s'attaque au Luxembourg

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
La requête que l'un des trois lanceurs d'alerte de l'affaire LuxLeaks avait déposée à la Cour Européenne des Droits de l'Homme de Strasbourg a été acceptée.

«C'est un grand pas en avant dans mon combat contre l'évasion fiscale depuis 2012, car aujourd'hui c'est le Luxembourg qui est sur le banc des accusés»: dans un post publié lundi sur son compte Facebook, Raphaël Halet annonce que sa requête auprès de la Cour Européenne des Droits de l'Homme de Strasbourg a été acceptée. 

Le Luxembourg devra répondre à l'accusation de «violation de la liberté d'expression d'un citoyen français» face à l'un des lanceurs d'alerte de l'affaire Luxleaks, qui voudrait ainsi voir son statut reconnu.   

L'ancien employé de PwC avait été condamné à 9 mois de prison avec sursis lors du procès de l'affaire Luxleaks en juin 2016 à Luxembourg, et avait vu sa peine réduite en appel à une amende de 1.000 euros. Il était accusé, avec Antoine Deltour, de violation du secret des affaires et de blanchiment d'information volées. 


Lanceurs d'alerte: L'affaire LuxLeaks
L'optimisation fiscale génère de multiples scandales financiers. Ces montages permettent à des multinationales de payer le moins d'impôts possible. Ils ont été dénoncés par des lanceurs d'alerte.

Tous deux employés chez PwC, tentaculaire cabinet d'audit de conseil et d'expertise comptable, ils avaient soustrait en 2010 et 2012 des milliers de documents où étaient détaillés des montages fiscaux (tax rulings) au Luxembourg pour le compte notamment de grosses multinationales. Un système légal qui permet à ces dernières d'éviter de payer des impôts dans leur pays d'implantation principal, leur permettant d'économiser, des millions, voire des milliards d'euros. 

Raphaël Halet et Antoine Deltour avaient remis ces documents au journaliste Edouard Perrin, membre du Consortium international des journalistes d'investigation. 


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les journalistes dénoncent des difficultés d'accès à l'information
Alors qu'il se situait en première place du classement annuel pour la liberté de la presse de Reporters sans frontières en 2008, le Luxembourg connaît depuis lors un classement inconstant et se trouve cette année en 17e position. L'Association luxembourgeoise des journalistes professionnels dénonce des difficultés d'accès à l'information.
Le président de l'ALJP, Luc Caregari, le président du bureau exécutif de l'AJLP, Christophe Langenbrink et le vice-président Roger Infalt, avec une journaliste